Chargement...
Chargement...

Pouvoir et accès aux ressources naturelles au Burkina Faso : la topographie du pouvoir

Auteur : Gabin Korbéogo

Paru le : 28/01/2013
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Etudes africaines
Contributeur(s) : Non précisé.

31,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
23,25 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Explore les règles et usages, issues de la politique gouvernementale ou locale, qui régissent l'usage et l'appropriation des ressources naturelles dans la région rurale du Gourma, à l'est du Burkina Faso. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Pouvoir et accès aux ressources naturelles au Burkina Faso La topographie du pouvoir À partir d'une perspective compréhensive, cet ouvrage explore les répertoires des règles officielles et locales (ou pragmatiques) qui autorisent et interdisent l'usage et l'appropriation des ressources naturelles au Gourma rural (à l'est du Burkina Faso). Les mutations induites par la colonisation française de la fin du dix-neuvième siècle, les politiques publiques postcoloniales d'aménagement du territoire tout comme les migrations ont transformé le gouvernement de la nature en un enjeu de pouvoir et de compétition entre les groupes stratégiques. Pour les Gulimanceba, la maîtrise foncière est surtout assurée par les aînés des lignages autochtones et fondateurs, avec la tutelle politique et symbolique respective du pouvoir chefferial. Toutefois, le développement de la culture commerciale du coton, l'afflux des migrants moose et fulbe et l'application de la loi de réforme agraire et foncière (RAF) ont accentué entre autres la pression foncière, la marchandisation des ressources, l'individuation sociale et la recomposition des institutions locales. L'exacerbation de la concurrence entre, d'une part les autochtones et les allochtones et, d'autre part, les agriculteurs (Gulimanceba et Moose) et les agro-pasteurs (Fulbe) provoque des conflits nourris par les préjugés, l'ethnicisation et la politisation des règles de gestion foncière. Dans un contexte de faible ancrage de la légitimité de l'État, la décentralisation a revigoré l'autorité des chefferies traditionnelles et réhabilité son monopole sur les ressources naturelles. Cette situation amenuise la réalisation de l'idéal démocratique de la répartition équitable des ressources entre les citoyens burkinabè.

Fiche Technique

Paru le : 28/01/2013

Thématique : Risques et pollutions

Auteur(s) : Auteur : Gabin Korbéogo

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-336-00264-7

EAN13 : 9782336002644

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 295

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 465 g