Chargement...
Chargement...

L'acédie, le vice de forme du christianisme : de saint Paul à Lacan

Auteur : Lucrèce Luciani-Zidane

Paru le : 03/09/2009
Éditeur(s) : Cerf
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

37,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Psychanalyste, l'auteure tente de comprendre comment l'acédie, née avec le christianisme, prendra les formes médico-pathologiques de la dépression qu'on lui connaît aujourd'hui. La question centrale semble être celle du désir, un désir "épuré" depuis Paul, et l'acédie ne serait que "ce qui dit cet intenable d'une mascarade du désir tronqué". Parcours à travers la pensée chrétienne du désir. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'acédie Le vice de forme du christianisme L'acédie ? Tout d'abord, que veut dire ce mot quasiment inconnu du grand public et absent de la langue courante comme de ses dictionnaires ? Eh bien absolument tout et n'importe quoi dans son opiniâtre confusion avec la tristesse, la paresse, la mélancolie et même... la dépression, chevauchant des domaines aussi distincts que la théologie, la philosophie, la littérature et la psychologie. À cela, il faut ajouter la pléthore étourdissante de ses effects éprouvés dans la tentation du démon méridien dans les déserts brûlants du christianisme primitif : abrutissement, chagrin, taedium vitae, désespoir, haine, dégoût, prostration, pourrissement, etc., repris sans cesse comme tels et autrement dans les contextes des époques successives. D'abord Akèdia, stigmatisée avec horreur et moult frayeurs comme le Pire du pire des pensées mauvaises (logismoi) dont l'élaboration de son maître, le Père du désert, Évagre le Pontique, permet de la livrer comme cette énigme - en attente perpétuelle d'être pensée : seul des huit vices à être sans objet, sans contraire et en contradiction interne dans sa formulation. L'étrange-erre du christianisme. Ensuite Acedia, dès le Ve siècle, où Augustin et sa concupiscence lui permettent à travers Cassien, Grégoire le Grand et les docteurs de l'Église médiévale, de se dissimuler à la fois dans l'intériorité de l'homme et dans le point aveugle de notre culture occidentale, au-delà de la mort de Dieu. Enfin l'acédie qui n'est plus qu'une bien pâle traduction, sauf à se demander enfin peut-être de quoi est-elle le résidu tenace (dans l'Ennui, dans la hainamoration ravageante de nos névroses), c'est-à-dire : quelle est sa Chose ?

Fiche Technique

Paru le : 03/09/2009

Thématique : Histoire des religions du monde, Dictionnaires Prières et liturgie

Auteur(s) : Auteur : Lucrèce Luciani-Zidane

Éditeur(s) : Cerf

Collection(s) : Sciences humaines et religions

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-204-08900-1

EAN13 : 9782204089005

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 324

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 412 g