Chargement...
Chargement...

Le Père Louis-Marie Lannurien, 1823-1854 : spiritain, disciple de Libermann, fondateur du Séminaire français de Rome

Paru le : 08/12/2004
Éditeur(s) : Karthala
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Mémoire d'Eglises
Contributeur(s) : Directeur de publication : Roger Billy - Directeur de publication : Étienne Osty

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Raconte de façon chronologique toutes les phases de la vie du P. Louis-Marie Lannurien. Né en Bretagne le 10 mars 1823, il s'oriente très tôt vers la prêtrise. Il rencontre le Père François Libermann, qui fonde en 1841 la société du Saint-Coeur de Marie, destinée à l'évangélisation des Noirs et plus largement aux pauvres. Cette biographie est une contribution à l'histoire de l'Eglise de France. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Né en Bretagne le 10 mars 1823, Louis-Marie Lannurien s'oriente très tôt vers la prêtrise. Il rencontre le Père François Libermann, juif converti au catholicisme, homme de grande spiritualité, qui fonde en 1841 l a société du Saint-Coeur de Marie, destinée à l'évangélisation des Noirs et plus largement aux pauvres. La vie et l'action du P. Lannurien seront désormais indissociables de l'aventure du P. Libermann jusqu'à la fusion, en 1848, de la jeune société avec l'ancienne congrégation du Saint-Esprit dont Libermann devient le onzième supérieur général. Le P. Lannurien sera largement associé, en particulier, à la direction du Séminaire du Saint-Esprit qui assure la formation des prêtres destinés aux colonies. En 1853, le successeur de Libermann l'envoie à Rome pour y établir un point d'appui romain à la congrégation en même temps que pour jeter les bases d'un séminaire destiné à l'accueil de futurs prêtres français, en vue d'une formation imprégnée de la tradition romaine et d'une fidélité au successeur de Pierre. Ce dernier projet est l'aboutissement d'un mouvement de retour vers Rome impulsé, en France, par un certain nombre d'évêques et d'intellectuels réagissant contre les traditions gallicanes qui s'étaient renforcées depuis le concordat napoléonien. Le P. Lannurien mourra à Rome en septembre 1854 après avoir réussi l'ouverture du Séminaire français. La biographie du P. Louis-Marie Lannurien, que nous présente cet ouvrage, est ainsi une contribution à l'histoire de l'Église de France et à celle du renouveau des missions extérieures au XIXe siècle.

Fiche Technique

Paru le : 08/12/2004

Thématique : Questions de société / témoignages

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Karthala

Collection(s) : Mémoire d'Eglises

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84586-581-3

EAN13 : 9782845865815

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 202

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 16 cm

Poids : 380 g