Chargement...
Chargement...

Commynes et les procès politiques de Louis XI : du nouveau sur la lèse-majesté

Auteur : Joël (médiéviste) Blanchard

Paru le : 13/10/2008
Éditeur(s) : Picard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

32,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Témoin et historien du règne de Louis XI, Philippe de Commynes fut enquêteur du roi sur le crime de lèse-majesté. Il consacre trois livres de ses "Mémoires" aux intrigues et au procès de Louis de Luxembourg, connétable de Saint-Pol, condamné et exécuté en 1475. Ce procès permet de mieux comprendre l'élaboration du concept de lèse-majesté et d'éclairer cette réalité institutionnelle. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Il n'est pas encore si loin le temps où la subjectivité romantique coupait les oeuvres littéraires de leurs racines. Débarrassés enfin d'une lecture réductrice, les Mémoires participent au renouveau du débat critique. «Autobiographie judiciaire» d'un homme qui a frôlé l'accusation suprême, ils contribuent à la réévaluation des mots-clés de la théorie juridique, par l'éclairage porté sur leur évolution. Ainsi, de la lèse-majesté. Jusqu'à présent, ancrée dans le droit romain, elle s'imposait pour certains comme un modèle incontournable sous-jacent aux représentations théologico-politiques. Mais les choses sont plus complexes. Observée à partir des mailles fines et serrées de textes, elle surgit moins comme une catégorie éternelle et sacrée que comme un instrument du politique, associé à un moment donné de l'histoire d'un règne, à la volonté d'un homme. La publication d'un des procès politiques inédit, celui de Louis de Luxembourg, connétable de Saint-Pol, auquel Commynes ne consacre pas moins de trois livres sur les huit des Mémoires, éclaire le débat. Évoluant entre catégorie pénale et sentiments, la lèse-majesté y apparaît comme marquée au sceau du pragmatisme politique. Elle est l'outil et le résultat d'une instrumentalisation programmée par le pouvoir. Tout conduit à penser qu'une réalité institutionnelle se cherche. Sans jamais verser dans une interrogation iconoclaste, on préfèrera mettre en évidence la lente maturation d'une notion qui sort de sa gangue. Cet essai, fondé sur un va-et-vient de la réflexion au texte, est une indispensable «ouverture» avant la publication des grands procès de Louis XI, un des chantiers majeurs de l'histoire politique et judiciaire des prochaines années.

Fiche Technique

Paru le : 13/10/2008

Thématique : Histoire de France - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Joël (médiéviste) Blanchard

Éditeur(s) : Picard

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7084-0834-8

EAN13 : 9782708408340

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 183

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 375 g