Chargement...
Chargement...

Des noms et des gens en guerres. Volume 1, De la Grande Guerre au Front populaire : 1914-1939

Auteur : Maurice Tournier

Paru le : 02/04/2013
Éditeur(s) : L'Harmattan
Collection(s) : Langue et parole
Contributeur(s) : Collaborateur : Nicole Arnold - Collaborateur : Françoise Dougnac

31,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
23,25 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Description, explication et analyse du vocabulaire politique, syndical et social pendant cette période lexicalement fondatrice. Sont notamment analysées la langue utilisée par la propagande, avant la guerre, puis celle des poilus et enfin le français en usage pendant les années folles. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

«Un mot n'est pas le même chez un écrivain comme chez un autre. L'un se l'arrache du ventre ; l'autre le tire de la poche de son pardessus», écrit Péguy. Le «sens» des mots, en particulier des noms, n'a que peu à voir avec leur signification mentionnée en dictionnaire, qui a pour tâche d'ériger en règle les habitudes d'un «lexique». L'étude du vocabulaire montre que les noms énoncés, prononcés ou dénoncés sont à l'image non pas du normé, mais du conflictuel, des rôles et valeurs qui leur sont attribués dans le temps des interactions. C'est en sortant du tournis de ces échanges (et des «bourrages de crâne» auxquels ils peuvent obéir) qu'un dictionnaire devra façonner la paix du lexique. Entre 1914 et 1945, un terrain social labouré par des conflits armés et des affrontements politiques se prête tout particulièrement à une élaboration de «noms en guerres». Deux sites d'emploi montrent, dans ce premier volume, cette élaboration à l'oeuvre : la fameuse «langue des tranchées», synthèse pratique des argots, abrégés et patois parlés du côté des poilus et qu'on pourrait ériger en contre-discours face aux paroles émises par les «Chefs» ou circulant à «l'Arrière». Et de façon beaucoup plus idéologique, à travers l'opposition entre tenants d'un socialisme et d'un syndicalismes modérés et tenants de la Révolution et du communisme, dont les formules se sont rapprochées, le temps d'un bref Front Populaire, devant les fascismes montants. D'autres situations de communication, où le français tranquille s'est trouvé secoué à l'époque, sont dues à divers pôles de prise de parole (modes des Années folles, revendications féministes, provocations surréalistes, discours autour de la «crise», rhétoriques et signes extrémistes...). Tout au long de cette étude, les noms sont ainsi replongés, en tant qu'acteurs, dans les discours qui ont fait l'histoire. Tel est leur sens.

Fiche Technique

Paru le : 02/04/2013

Thématique : Histoire contemporaine générale

Auteur(s) : Auteur : Maurice Tournier

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Langue et parole

Série(s) : Des noms et des gens en guerres, n° 1

ISBN : 2-336-29176-2

EAN13 : 9782336291765

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 291

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 475 g