Chargement...
Chargement...

L'affaire Dreyfus : l'iniquité, la réparation : les principaux faits et les principaux documents. Volume 5, L'iniquité (suite)

Auteur : Louis Leblois

Paru le : 30/12/2011
Éditeur(s) : Théolib
Collection(s) : Résistances
Contributeur(s) : Non précisé.

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L. Leblois, l'avocat d'A. Dreyfus, relate les poursuites contre le colonel Picquart et lui-même, les aveux et le suicide du colonel Henry, la première révision du procès, et enfin, le procès de Rennes. Divers documents de l'époque viennent à l'appui. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

« Le département de la Guerre a poursuivi un dessein particulier, et il l'a poursuivi par des voies irrégulières et condamnables... » Les faits que je rapporte montrent quelles graves atteintes peuvent être portées à l'ordre public, lorsqu'une nation laisse établir chez elle un organisme qui se croit une existence à part dans l'État, et, parce qu'il dispose de la force, s'imagine pouvoir mettre sa volonté particulière au-dessus du Gouvernement. Les ressorts de toutes les lois en sont tendus à l'excès et faussés. Les lois constitutionnelles et les lois morales sont violées. Que deviennent, en effet, la responsabilité et la solidarité ministérielles, cette solidarité qui serait mieux nommée : l'honneur ministériel ? Notre gouvernement, tel que ces lois l'ont fait, peut-il fonctionner sans la confiance réciproque des ministres les uns envers les autres, et de chacun d'eux envers l'ensemble du cabinet, sans le soin qu'ils prennent de l'informer avec exactitude des affaires de chaque département, et de suivre scrupuleusement, dans chaque ministère spécial, les directions arrêtées entre tous ? Or, la dissimulation de la découverte du faux Henry durant plus de deux semaines, - la dissimulation de la lettre de M. le général de Pellieux durant des années, dissimulation vis-à-vis du Gouvernement, dissimulation vis-à-vis de la Justice, car il est constant que, dans cette période, plusieurs juridictions auraient eu intérêt à la connaître, - l'affaire Picquart enfin, la façon dont elle a été conduite et que j'ai exposée surtout avec les dires de ceux contre qui j'ai dû lutter, - tous ces faits, et bien d'autres, tous, jusqu'à la démission de M. le général Chanoine, ne prouvent-ils pas que le département de la Guerre a poursuivi un dessein particulier, et qu'il l'a poursuivi par des voies irrégulières et condamnables ? Il était dans son droit d'avoir des vues spéciales ; mais, lorsqu'il cachait au Gouvernement les faits les plus graves, lorsqu'ensuite, connaissant les décisions gouvernementales, il déployait secrètement son activité pour les contrecarrer, lorsqu'il égarait, en les maintenant dans l'obscurité, et le Gouvernement auquel il laissait la responsabilité, et la Justice à laquelle il laissait le poids de ses erreurs, il n'était plus qu'un fauteur d'anarchie, de la pire anarchie, celle qui vient d'en haut.

Fiche Technique

Paru le : 30/12/2011

Thématique : Histoire contemporaine générale

Auteur(s) : Auteur : Louis Leblois

Éditeur(s) : Théolib

Collection(s) : Résistances

Série(s) : L'affaire Dreyfus : l'iniquité, la réparation : les principaux faits et les principaux documents, n° 5

ISBN : 2-36500-007-X

EAN13 : 9782365000079

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 202

Hauteur : 23 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 347 g