Chargement...
Chargement...

Henriette d'Angleterre et sa légende (1644-1670)

Auteur : Claude Derblay

Paru le : 20/06/2013
Éditeur(s) : France-Empire
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

19,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Fille de Charles Ier d'Angleterre et de la reine Henriette de France, Henriette d'Angleterre (1644-1670) est élevée en France dans le catholicisme. Elle épouse en 1661 son cousin, Philippe Ier, duc d'Orléans, frère de Louis XIV. Elle meurt peu après une mission diplomatique en Angleterre. Son oraison funèbre par Bossuet est passée à la postérité. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Henriette d'Angleterre et sa légende (1644-1670) Il est des familles vouées au malheur : née dans une de ces familles tragiques, princesse, dont ce livre retrace l'histoire, n'échappe point au destin de sa race. Lorsque le 16 juin 1644, Henriette-Marie de Bourbon, femme du roi d'Angleterre Charles Ier,donna le jour à son dernier enfant - une fille - ce ne fut point à Londres dans le palais des souverains, parmi les acclamations et les cris de joie, mais dans un gite de hasard, au milieu des alarmes, sous la menace des attaques ennemies, en pleine fuite sur le chemin de l'exil. Très vite, la mère revient avec sa fille en France, car la révolte et Charles Ier sera guillotiné par Cromwell. C'est ensuite la fronde et notre héroïne, Henriette d'Angleterre, erre avec sa mère, menacée par la populace et les frondeurs. Charles II remonte sur le trône. Henriette d'Angleterre tourne la tête de toutes les gloires de la cour de France, finissant par épouser Philippe, le frère de Louis XIV, mais celui-ci a d'autres penchants et préfère la compagnie de ses mignons. Lancée dans une cour voluptueuse et brutale où tous s'entredéchirent pour satisfaire leurs intérêts, leurs plaisirs et leurs vices, Henriette continue à séduire, peut-être même Louis XIV qui, en tout cas, la protège toujours. Elle enchaîne les conquêtes et vit d'étourdissants romans, servant de liaison entre son frère, le roi d'Angleterre, et son beau-frère, le roi de France. Mais la jalousie et la haine tissent autour d'elle leurs pièges. Elle meurt, probablement empoisonnée : autour du lit où elle agonise, la fête continue et son mari se consolera très vite en épousant la Palatine avec laquelle il aura un fils, le futur régent. A sa mort, Bossuet prononce alors la célèbre oraison funèbre : « Madame se meurt, Madame est morte ». C'est toute une période de l'histoire de ce grand siècle qui défile ainsi sous nos yeux, remarquablement écrite et palpitante.

Fiche Technique

Paru le : 20/06/2013

Thématique : Autres biographies

Auteur(s) : Auteur : Claude Derblay

Éditeur(s) : France-Empire

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7048-1218-7

EAN13 : 9782704812189

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 225

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 369 g