Chargement...
Chargement...

Louis-Philippe : le méconnu

Auteur : André Castelot

Paru le : 01/01/1994
Éditeur(s) : Perrin
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

19,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
10,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Après la chute de Charles X, Louis-Philippe fut proclamé roi des Français en 1830. Intelligent, secret, souverain-citoyen par raison, peu de rois furent plus vilipendés et menacés (sept attentats en dix-huit ans de règne). ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Avec son art et son souci de faire vivre l'Histoire pour la faire aimer du plus grand nombre, André Castelot conte la vie si fertile en rebondissements de notre dernier roi. Né en 1773, élevé par Mme de Genlis, Louis-Philippe, fils aîné du futur Philippe Egalité, adhère aux idées révolutionnaires, entre au club des Jacobins, se distingue dans les campagnes de 1792-1793 avant de passer à l'ennemi pour éviter d'être arrêté et, sans doute, guillotiné comme son père. Fils de régicide et donc détesté par les émigrés. Louis-Philippe, duc d'Orléans, sera un temps, sous un faux nom, professeur de lettres et de mathématiques dans un collège suisse. Puis il erre à travers l'Europe sous d'autres faux noms et séjourne aux Etats-Unis avant de s'installer en Angleterre. Rentré en France à la Restauration, tenu en suspicion par Louis XVIII et Charles X, il affiche, malgré son immense fortune, une simplicité bourgeoise qui est dans ses goûts. Fréquentant les libéraux et les milieux d'affaires, il en devient l'espoir. Porté au pouvoir par la révolution de 1830, proclamé «roi des Français», Louis-Philippe 1er, le «roi bourgeois», régnera pendant dix-huit années fort agitées sur le plan social et rythmées par sept attentats. Il fut aux prises avec une opposition constante mais si divisée (légitimistes, bonapartistes, républicains) que, l'eût-elle voulu, elle aurait été incapable de le renverser. Comme il arrive souvent, c'est l'action d'un petit groupe d'émeutiers qui, en 1848, déboucha sur la révolution-surprise qui le détrôna. Une révolution dont on dit - ce sera rappelé à propos de mai 1968 - qu'elle fut celle d'un pays qui s'ennuyait d'être en paix depuis trente ans.

Fiche Technique

Paru le : 01/01/1994

Thématique : Autres biographies

Auteur(s) : Auteur : André Castelot

Éditeur(s) : Perrin

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-262-01072-2

EAN13 : 9782262010720

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 421

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 3,5 cm

Poids : 564 g