Chargement...
Chargement...

Les Guerres d'Indochine : la première histoire exhaustive des guerres française et américaine. Volume 2, De Dien Bien Phu à la chute de Saïgon

Auteur : Philippe Franchini

Paru le : 01/01/1988
Éditeur(s) : Pygmalion
Collection(s) : Rouge et blanche
Contributeur(s) : Non précisé.

20,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Quatrième de couverture

Indochine, guerre, ces deux mots restent indissolublement liés dans la mémoire collective. Associés à des images de violence et de tragédie, à des formules figées par les interprétations, ils recèlent une réalité autrement plus complexe, souvent insaisissable, parfois même encore inaccessible dans certaines parts de leur acception profonde? Il y a eu la guerre française avec ses visages. Leclerc. Ho Chi Minh, d'Argenlieu. Giap, de Latter, ses noms de bataille, sa paix de Genève ; et puis la guerre américaine avec les siens, Diem, Kennedy, Minh, Westmoreland, Johnson, Thieu, Nixon, Kissinger, Khe Sanh. Il y a eu la piste Ho Chi Minh, la Paix de Paris, et encore la guerre des deux Vietnam, l'agonie de Saigon, la réunification d ans le sang, Il y a eu surtout tous ces visages anonymes d'un peuple écartelé, si semblables dans leurs différences, ceux des soldants sacrifiés, français ou révolutionnaires, ces foules innocentes et hagardes, emportées par une tourmente où l'affrontement des hommes et des nations ne semblait plus dépendre que des rouages inexorables d'une machinerie infernale. Guerre de décolonisation ou de libération, guerre des blocs et des idéologies, guerre civile aux ramifications multiformes, cette guerre de trente ans s'est terminée il y a près de quinze ans, Mais elle n'a pas fini de perpétuer ses conséquences. D'abord dans les pays mêmes qu'elle a ravagés, mais aussi dans les esprits et les relations internationales marqués par les antagonismes que séparent deux conceptions de la civilisation. Pour essayer d'en saisir tous les fils, il faillait tenter, au-delà des passions, une aproche totale, honnête, impartiale du drame. C'est ce que Philippe Franchini, authentique témoin et enfant du pays. - il est né à Saigon d'un père français et d'une mère vietnamienne -, a entrepris ici en relatant non seulement l'ensemble des événements, mais en remontant aux origines anciennes, souhaitant cerner avec fidélité la psychologie vraie du peuple vietnamien, en sea qualité d'Eurasien, représentant déchiré mais lucide de deux races et de deux cultures qu'il a toujours voulu approfondir sans porter préjudice ni à l'une ni à l'autre. Synthèse monumentale élaborée à partir d'une documentation minutieuse, en partie inédite, et d'une analyse systématique des textes et des faits en provenance des deux camps < > dressent pour la première fois le constat global et complet de plus d'un siècle de l'histoire d'un pays, depuis l'arrivée des Français, en 1895, jusqu'à son épilogue apocalyptique et ses prolongements actuels, comportant pour l'avenir toujours autant de points d'interrogation.

Fiche Technique

Paru le : 01/01/1988

Thématique : Autres pays d'Asie orientale

Auteur(s) : Auteur : Philippe Franchini

Éditeur(s) : Pygmalion

Collection(s) : Rouge et blanche

Série(s) : Les Guerres d'Indochine : la première histoire exhaustive des guerres française et américaine, n° 2

ISBN : 2-85704-267-1

EAN13 : 9782857042679

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 450

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 646 g