Chargement...
Chargement...

La crise des banlieues : sociologie des quartiers sensibles

Auteur : Jean-Marc Stébé

Paru le : 10/09/2007
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

9,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Il n'existe pas une banlieue unique, mais plutôt des territoires périurbains qui agglomèrent une grande diversité de lieux, d'activités et de populations. Présente les processus de ségrégation sociale et spatiale auxquels sont confrontées les banlieues sensibles, ainsi que la spirale d'exclusion et de précarisation dans laquelle les populations sont engagées. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Depuis un quart de siècle, le discours sur la ville se focalise majoritairement sur les grands ensembles de logements sociaux situés à la périphérie des villes. Ce type d'habitat, longtemps convoités par les classes moyennes, incarne aujourd'hui tout à la fois la misère et la relégation, la violence et la ségrégation, l'insécurité et le ghetto, l'échec urbanistique et la segmentation sociale des territoires urbains. Cet ouvrage montre qu'il n'existe pas une banlieue unique, mais plutôt des territoires périurbains qui agglomèrent une grande diversité de lieux, d'activités et de populations. Il analyse les processus de fragmentation sociale et spatiale, ainsi que la spirale de l'exclusion caractéristique des banlieues sensibles.

Fiche Technique

Paru le : 10/09/2007

Thématique : Aménagement du territoire

Auteur(s) : Auteur : Jean-Marc Stébé

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Que sais-je ?, n° 3507

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-055956-5

EAN13 : 9782130559566

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 127

Hauteur : 18 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 105 g