Chargement...
Chargement...

Jean de Jullienne et les collectionneurs de son temps : un regard singulier sur le tableau

Auteur : Isabelle Tillerot

Paru le : 20/01/2011
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

48,00 €
Expédié en 2 à 7 jours
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin

Résumé

Cette étude tente de cerner la spécificité d'un collectionneur du XVIIIe siècle par rapport aux formes anciennes et contemporaines de la collection. Elle examine la place dévolue aux artistes contemporains et l'intelligibilité la collection à partir des critères de confrontation des oeuvres. Contient un catalogue de la collection Jullienne. Prix Nicole 2005. Prix Marianne Roland Michel 2007. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Fils d'un marchand de draps que rien ne prédisposait à devenir l'une des figures emblématiques de son époque, Jean de Jullienne (1686-1766) occupe une place à part dans le monde des collectionneurs au XVIIIe siècle. Si sa collection, riche de près de cinq cents tableaux, rassemble, parmi des peintres des écoles nordique, française et italienne, des noms comme ceux de Poussin, Rembrandt ou Titien, elle se distingue de celles de la comtesse de Verrue, du prince de Carignan ou d'autres grands collectionneurs de son temps par le fait qu'elle accorde aux peintres vivants un statut nouveau. Selon Mariette, Jullienne posséda un temps presque tous les tableaux de Watteau. Entreprise unique au XVIIIe siècle, il fait graver son oeuvre peint et dessiné. Au-delà du choix des tableaux, Jullienne apporte un soin tout particulier à l'accrochage. Tournant le dos à la mode des galeries richement décorées où les peintures ne sont que des ornements parmi d'autres, il fait construire dans sa maison des Gobelins une galerie aux murs nus où le tableau règne en maître. Le catalogue illustré de son cabinet, document inédit, témoigne de ce nouveau regard et permet de récuser l'idée d'une collection immuable. L'histoire de Jullienne est en effet celle d'un homme qui, s'il ne cesse d'aimer Watteau, continue d'aimer la peinture après lui et fait entrer jusqu'à la fin de sa vie de nouvelles oeuvres dans sa collection, privilégiant les beautés des tableaux par rapport à leur ancienneté. Fait sans précédent, sa collection est dispersée au Louvre après sa mort. Amateur ? Connaisseur ? Isabelle Tillerot interroge ces notions essentielles au XVIIIe siècle et montre comment Jullienne, au travers d'un savoir acquis et ressenti, parvient au statut de paradigme du collectionneur.

Fiche Technique

Paru le : 20/01/2011

Thématique : Ecrits sur l’Art

Auteur(s) : Auteur : Isabelle Tillerot

Éditeur(s) : Maison des sciences de l'homme

Collection(s) : Passages = Passagen, n° 37

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7351-1253-5

EAN13 : 9782735112531

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 3,8 cm

Poids : 1135 g