Chargement...
Chargement...

Nature, art contemporain et société : le land art comme analyseur du social. Volume 1, Nature sauvage, contre-culture et Land art

Auteur : Jean-Paul Brun

Paru le : 15/12/2005
Éditeur(s) : L'Harmattan
Contributeur(s) : Non précisé.

33,00 €
Expédié en 2 à 7 jours
Livraison à partir de 0,01 €
Retrait gratuit en magasin
pdf
24,75 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Premier d'une trilogie, cet ouvrage retrace l'histoire du mythe de la nature sauvage comme mythe de fondation des Etats-Unis, comme trait identitaire de la culture du pays, son investissement par les transcendantalistes, les poètes de la beat generation, les mouvements de contestation des sixties... La seconde partie présente une chronologie, une bibliographie générale et par artiste du Land art. ©Electre 2016

Quatrième de couverture

Nature, art contemporain et société : Le Land Art comme analyseur du social Nature sauvage, Contre Culture et Land Art Le présent ouvrage, premier volume d'une trilogie, est un travail d'historien. Il est constitué de deux chapitres. Le premier vise à mettre au jour, parmi la masse de documents disponibles, les traits identitaires de la culture de l'Amérique, leur origine, leur évolution, et les conditions de leur résurgence au cours de l'histoire de la fondation des États-Unis d'Amérique. Il met en évidence le mythe de la nature sauvage comme mythe de fondation de l'Union et comme trait identitaire fort de la culture de ce pays. Le deuxième chapitre montre l'évolution du mythe et ses réapparitions, son réinvestissement dans des stratégies identitaires, chez les transcendantalistes, les écologistes, les poètes de la Beat Generation et les mouvements de contestation contre-culturelle des sixties et des seventies. C'est également dans ce deuxième chapitre que sont étudiés l'histoire et le processus de développement historique des différentes composantes du mouvement de contestation contre-culturel, puisant ses forces dans le courant du radicalisme moral, portant les valeurs et les comportements liés au mythe de la nature sauvage. L'évolution des mouvements noir, indien, de la Beat Generation, des Hippies, du mouvement psychédélique, des mouvements étudiants y est présentée. La fédération de ces forces, liées à la Contre Culture dans la lutte contre la guerre au Vietnam, y est mise en évidence. L'émergence, à partir de 1965, des courants écologistes, consuméristes, féministes, gays, dont les luttes émergent et se radicalisent à partir de 1969, au moment où la bataille contre la guerre au Vietnam perd de sa puissance et où le mouvement étudiant rentre dans le rang (1970) y est montrée. Une conclusion clôt ce volume sur un constat de résonances historiques, de contiguïtés entre ces développements de la contestation dans un cadre de pensée contre-culturel (1965-1969, montée et apogée des radicalismes minoritaires). Ce chapitre montre le contexte dans lequel se développe la clique de Virginia Dwan où Heizer, Smithson/Holt et De Maria se retrouvent dans le premier cercle (1965), son évolution, les voyages dans les déserts du Sud-ouest dès 1968 et la création des premières oeuvres-sites-monuments dans le Great basin Desert (fin 1969 - avril 1970). Un corpus très large présente les principales pratiques sociales de création dans la nature.

Fiche Technique

Paru le : 15/12/2005

Thématique : Art du XXème siècle

Auteur(s) : Auteur : Jean-Paul Brun

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Logiques sociales. Sociologie des arts

Série(s) : Nature, art contemporain et société : le land art comme analyseur du social, n° 1

ISBN : 2-7475-9647-8

EAN13 : 9782747596473

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 353

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 605 g