Chargement...
Chargement...

Vermeer : l'oeuvre complet

Auteur : Renzo Villa

Paru le : 15/10/2012
Éditeur(s) : Silvana Editoriale
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Claude Sophie Mazéas - Traducteur : Jérôme Nicolas

28,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présentation de la vie et de l'oeuvre du peintre de Delft. Cet ouvrage suit la trajectoire de cet artiste discret tombé dans l'oubli puis redécouvert au milieu du XIXe siècle par le critique français T. Thoré. L'auteur examine les aspects matériels de la peinture de Vermeer, dont son usage du précieux bleu outremer composé de lapis-lazuli. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

L'attrait pour l'art de Johannes Vermeer de Delft (1632-1675), dont la brève existence n'est guère (mais toutefois précisément) documentée et dont l'oeuvre se limite à quelques dizaines de toiles, s'est accentué au cours du siècle dernier, au point de devenir un phénomène culturel presque unique en son genre, donnant lieu à des films, à des romans, et bien sûr à des expositions qui connurent un immense succès. Quant à la critique, elle se pencha sur cet oeuvre avec une attention extrême. La peinture de Vermeer, d'une qualité absolue, et fruit d'un travail de très longue haleine, se caractérise par une apparente objectivité photographique, associée à la capacité d'engendrer, chez l'observateur, des sensations et des pulsions, des inquiétudes, des questions et des attentes constamment renouvelées et insondables. Ses figures, indifférentes à notre regard captivé, ainsi que ses intérieurs préparés tels des plateaux de cinéma, où chaque objet semble doté d'une matérialité qui lui est propre et d'une vie autonome, exercent sur l'observateur un total et étrange pouvoir de séduction. Vermeer doit cependant être replacé dans son temps, dans le monde du collectionnisme hollandais du « siècle d'Or ». Certains aspects de la peinture de Vermeer, comme la composition extrêmement soignée de ses représentations, la disposition des tentures, des fenêtres et des chaises, la figuration des habits et des colliers de perles, le goût pour les allégories, peuvent alors être lus sous un jour nouveau. Et il en va de même pour l'étude des phénomènes optiques ou de la réfraction de la lumière, lors d'une contingence philosophique et scientifique décisive, puisque le maître de Delft vivait à quelques pas du naturaliste Antoni van Leeuwenhoek (du même âge que lui) et à quelques encablures d'un autre contemporain : Baruch Spinoza. Vermeer construisit pour l'essentiel un discours éthique et géométrique - d'une subtilité et d'un raffinement inégalés - sur « l'art de la peinture » en tant que pratique de la dissimulation et de l'allusion. Cet ouvrage se penche sur les différentes déclinaisons de l'extrême complexité de l'art de Vermeer, à travers l'analyse de tout son oeuvre autographe et des tableaux qui lui sont attribués, en cernant tour à tour les liens avec la peinture et la culture de son temps.

Fiche Technique

Paru le : 15/10/2012

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Auteur : Renzo Villa

Éditeur(s) : Silvana Editoriale

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 88-366-2415-4

EAN13 : 9788836624157

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 159

Hauteur : 28 cm / Largeur : 24 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 960 g