Ville des anges ou The overcoat of Dr Freud




Contient une vidéo

Ville des anges ou The overcoat of Dr Freud

Christa Wolf

traduit de l'allemand par Alain Lance et Renate Lance-Otterbein

Éditeur : Seuil Tous les livres chez l'éditeur Seuil , Paris, Paris

Collection : Cadre vert Tous les livres dans la collection Cadre vert

Description : 393 pages; (22 x 15 cm)

EAN13 : 9782021041019


Résumé

Trois ans après la chute du mur, une écrivaine de l'ex-RDA s'envole pour Los Angeles. Grâce à une bourse d'auteur en résidence, elle peut fuir une Allemagne qu'elle ne reconnaît plus et tenter d'éclaircir un mystère : l'identification d'une Allemande émigrée à l'époque du nazisme dont elle possède des lettres signées d'une simple initiale, L, et données par son amie Emma.

Quatrième de couverture

Roman Los Angeles, la ville des anges. La narratrice doit y séjourner neuf mois, au début des années 1990, après avoir obtenu une bourse de recherche. Il s'agit pour elle de percer un secret : dans quel but Emma, sa chère amie, lui a-t-elle remis avant de mourir une liasse de lettres qu'une certaine L., allemande comme elle, mais émigrée aux États-Unis, lui avait écrites ? À la recherche de L. dans la ville des anges, donc. Là où trouvèrent refuge beaucoup d'émigrés allemands fuyant le nazisme. Bertolt Brecht, Thomas Mann. Là où Christa Wolf s'installa deux ans après la réunification de l'Allemagne pour se protéger des incriminations qu'eurent alors à subir nombre de ceux qui étaient nés de l'autre côté du Mur. La découverte de l'Amérique, anges et démons, au moment où l'Histoire ne laisse plus le choix et vous contraint à entreprendre un douloureux travail sur soi que l'éloignement permet enfin.

 

Thématique : Littérature - Littérature étrangère - Littérature germanique et néerlandaise


Éditeur : Seuil , Paris


Collection : Cadre vert


Reliure : Non précisé


Description : 393 pages; (22 x 15 cm)


ISBN : 978-2-02-104101-9


EAN13 : 9782021041019

Christa Wolf - Ville des anges ou The overcoat of Dr Freud

Alain Lance vous présente l'ouvrage qu'il a traduit "Ville des anges ou The overcoat of Dr Freud", écrit par Christa Wolf aux éditions du Seuil. Rentrée littéraire automne 2012.

Extrait du livre

La consistance réelle de la vie vécue, aucun écrivain ne peut la restituer. E. L. Doctorow TOMBER DES NUES Ce fut l'expression qui me vint à l'esprit lorsque j'ai atterri à L.A. et que les passagers du jet ont applaudi pour remercier le pilote qui avait survolé l'océan avec son appareil, s'était rapproché du Nouveau Monde par la mer, avait longtemps tourné au-dessus des lumières de la gigantesque cité et venait de se poser en douceur. Je me souviens encore que je me suis promis de convoquer plus tard cette expression, le jour où j'écrirais sur l'atterrissage et le séjour au bord de ce rivage étranger qui s'étendait devant moi : c'est-à-dire maintenant. Je ne pouvais prévoir que s'écouleraient tant d'années de tentatives acharnées pour m'approcher à tâtons des phrases qui succéderaient à celle-ci. Je me suis promis de m'imprégner de tout, de chaque détail, pour plus tard. Comment mon passeport bleu attira l'attention de l'officier rouquin à l'allure sportive qui contrôlait très attentivement les papiers des voyageurs ; il le feuilleta longuement, examina chaque visa, relut plusieurs fois l'invitation du CENTER, sous la protection duquel j'allais passer les mois à venir, avant finalement de diriger sur moi son regard bleu glacé : Germany ? - Yes. East Germany. - J'aurais été bien en peine, également pour des raisons linguistiques, de lui fournir de plus amples renseignements, mais le fonctionnaire téléphona pour prendre conseil. Cette scène me parut familière, je connaissais bien ce sentiment de tension, de même que le soulagement lorsque, comme la réponse à sa question avait dû être satisfaisante, il apposa enfin le tampon sur le visa et me rendit à travers le guichet mon passeport de sa main pleine de taches de rousseur : Are you sure this country does exist ? Je me souviens de ma brève réponse : Yes, I am, même si la réponse correcte eût été «no», et moi, pendant la longue attente de mes bagages, je ne pus m'empêcher de me demander si cela valait vraiment la peine de me rendre aux États-Unis avec ce passeport encore valide d'un pays qui n'existait plus, à seule fin de déconcerter un jeune fonctionnaire des douanes aux cheveux roux. C'était une des bravades dont j'étais encore capable alors et qui, comme je le constate maintenant, se raréfient avec l'âge. Voilà le mot déjà couché sur le papier, incidemment comme de juste, ce mot dont l'ombre m'avait alors simplement effleurée, il y a plus d'une décennie et demie, cette ombre devenue entre-temps si dense qu'il y a lieu de craindre qu'elle devienne impénétrable avant que je puisse satisfaire aux obligations de mon métier. Avant donc d'avoir décrit comment j'ai soulevé mon bagage du tapis roulant, l'ai déposé sur l'un des immenses chariots pour me diriger au milieu de la foule déconcertante vers EXIT. Et, à peine parvenue dans le hall de sortie, comment donc survint ce que je n'aurais pas dû laisser se produire, après toutes les instantes mises en garde des voyageurs chevronnés, qu'un gigantesque homme noir vînt m'aborder : Want a car, Madam ? Et moi, créature inexpérimentée, guidée par mes seuls réflexes, d'acquiescer d'un signe de la tête au lieu d'opposer un refus résolu, comme on me l'avait bien recommandé. L'homme s'était déjà emparé du chariot et avait filé avec, et je n'allais jamais le revoir, me disait mon système d'alarme. Je le suivis aussi vite que je le pus, et effectivement le voilà dehors, au bord de la rampe d'accès, où les taxis s'approchaient, phares en veilleuse, pare-chocs contre pare-chocs. Il encaissa le dollar qui lui revenait et me confia à l'un de ses collègues, noir également, qui s'était promu héleur de taxi. (...)

Format papier

-5%20,90 € 22,00 €

Exp. en 2 à 7 j.
(Voir conditions)

Ajout
panier
OU Achat
immédiat

Format numérique

epub - 15,99 €

Protection : Adobe DRM

Acheter en numérique

Besoin d'aide pour télécharger votre livre numérique

À voir