Dedans, dehors
Contient une vidéo

Dedans, dehors
la condition d'étranger

Guillaume Le Blanc

Éditeur : Seuil Tous les livres chez l'éditeur Seuil , Paris, Paris

Collection : La couleur des idées Tous les livres dans la collection La couleur des idées

Description : 217 pages; (21 x 15 cm)

EAN13 : 9782021028843


Résumé

Réflexion du philosophe sur l'exclusion de fait des étrangers de la vie commune. Il analyse la perception de la précarité des étrangers en situation irrégulière, à partir de témoignages de membre de la Cimade, de Réseau sans frontières, de la Gisti, etc.

Quatrième de couverture

Dans le florilège des vies infâmes, de ces existences déclarées honteuses faute de s'accorder aux standards des nations, celle de l'étranger est marquée d'une précarité singulière : qu'est-ce qu'une vie à côté de la vie, inadmissible, sans attaches, prise entre deux langues, en attente, à la frontière ? Que signifie pour un individu être désigné «étranger» ? Et quel sens cette désignation revêt-elle pour la société qui la favorise et la cautionne ? Au fil de l'analyse, Guillaume le Blanc éclaire les processus qui assignent les étrangers à une place intenable : pris dans le fantasme d'une intériorité nationale, dans la nation mais dehors, avec elle mais sans elle. Dès lors, face à cette logique de l'effacement qui produit des hommes sans qualités, une question surgit : peut-on se penser soi-même comme un autre ?

 

Thématique : Sciences Humaines - Philosophie - Textes de philosophes


Éditeur : Seuil , Paris


Collection : La couleur des idées


Reliure : Non précisé


Description : 217 pages; (21 x 15 cm)


ISBN : 978-2-02-102884-3


EAN13 : 9782021028843

La Nuit des Idées
L'Université Bordeaux Montaigne, le TnBA et la Librairie Mollat présentent LA NUIT DES IDEES « L'Autre parmi nous … entre Atlantique et Méditerranée » vendredi 23 mai 2014 de 19h à 6h du matin au TnBA
Entrée libre

La nuit, chacun refait le monde ! …

Le 23 mai 2014 de 19h à 6h du matin, le TnBA, à l'initiative de l'Université Bordeaux Montaigne et en partenariat avec la Librairie Mollat, accueillera la première édition de la Nuit des idées sur le thème de « L'autre parmi nous… entre Atlantique et Méditerranée ».
Un événement en deux temps, avec un aller à Bordeaux le 23 mai et un retour à Marseille le 20 juin, dans deux lieux culturels importants, le TnBA et le MuCEM. L'occasion de croiser des expériences, d'ouvrir des regards et d'intensifier des échanges pour réapprendre ensemble la tolérance et refaire monde commun.

La Nuit des idées se veut une nuit de la pensée critique où carte blanche sera donnée à une cinquantaine de penseurs d'aujourd'hui, philosophes, sociologues, enseignants, écrivains, artistes, architectes, historiens, médecins… Tout au long de la nuit seront proposés au public des interventions, des rencontres, des tables rondes, un spectacle théâtral Notre corps utopique d'après « Le Corps utopique » de Michel Foucault par le Collectif F71, une révision ludique du Bac philo, des lectures par les élèves comédiens de l'École supérieure de théâtre Bordeaux en Aquitaine (éstba).

Cette fête populaire de la pensée, ouverte à tous les habitants de la métropole bordelaise et d'ailleurs, propose, sur un mode participatif, de se saisir des problèmes politiques, moraux, économiques, sociaux que connaît toute vie pour les aborder à la faveur d'une expérience publique de la pensée partagée. À une époque où nous vivons dans la peur de l'autre et du repli sur soi, cette Nuit des idées est une invitation à un nouvel apprentissage de la tolérance. Il s'agit d'affirmer, le temps de ces deux nuits, bordelaise et marseillaise, que les passerelles sont plus fortes que les remparts et que nos espaces urbains, culturels, sont plus mélangés qu'il n'y paraît.


Guillaume Le Blanc, Université Bordeaux Montaigne
Catherine Marnas, Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
La Librairie Mollat

19h30 – 21h Grands témoins

La philosophie comme contre-culture

La femme aux chats

Courir / méditations physiques

Que faire de notre vulnérabilité ?

Dedans, dehors / la condition d'étranger

L'invisibilité sociale

La cité en danger ? / dictature, transparence et démocratie

Méditerranée, les porteurs de rêve

Méditerranée, un monde fragile ?

La société comme verdict / classes, trajectoires, identités

Réflexions sur la question gay

Retours sur Retour à Reims

Retour à Reims

De la subversion / norme, droit et politique

21h – 22h La pensée est un sport de combat. Qui est l'autre ?

Dans la ville chinoise

La discrétion ou L'art de disparaître

La traversée des catastrophes / philosophie pour le meilleur et pour le pire

Les 100 mots de la philosophie

Soin et politique

Revivre / éprouver nos blessures et nos ressources

21h-22h30 Table ronde « Peut-on en finir avec la culture de la peur ? » animée par Philippe Petit

La vocation de l'écriture

Les configurations du nihilisme

Elections / de la démophobie

Le consentement meurtrier

La culture de la peur / La guerre des civilisations

Conjurer la peur / Sienne, 1338 : une lecture de la fresque du Bon gouvernement

22h – 0h30 La pensée est un sport de combat. A plusieurs

Ecrire / à l'heure du tout message

Qu'est-ce qu'un chef en démocratie ?

Sécularisation et laïcité

Penser l'ennemi, affronter l'exception / réflexions critiques sur l'actualité de Carl Schmitt

Lieux de la mondialisation

L'enfant-Shoah

L'intégration des jeunes / un modèle français, XVIIIe-XXIe siècle

L'ancienne France au quotidien

Les noblesses en France / du XVIe au milieu du XIXe siècle

23h-0h30 Notre corps Utopique d'après «Le Corps Utopique» de Michel Foucault, une création du Collectif F71.

Le corps utopique, les hétérotopies

23h-0h30 Table ronde « Raconter les vies. Un enjeu pour la démocratie »

La police de l'écriture

Clinique de l'écriture / une histoire du regard médical sur l'écriture

La banderole / histoire d'un objet politique

Vie et mort de Paul Geny

Le roi n'a pas sommeil

Le rire du grand blessé

Méfiez-vous des enfants sages

Le roi n'a pas sommeil

1h -2h30 Table ronde « Liberté, égalité, fraternité » animée par Jean-Marie Durand

C'est quoi l'Europe ?

Le pouvoir

Montesquieu / liberté, droit et histoire

J'assure en philo !

Introduction à l'histoire de la pensée occidentale

Histoire de la pensée occidentale / de Socrate à Sartre

2h30- 4h La pensée est un sport de combat. L'écologie, la nuit

De la certitude, Wittgenstein

L'économie expliquée aux humains

L'accumulation primitive de la noirceur

Zeropolis / l'expérience de Las Vegas

Lieu commun / le motel américain

Pensées privées / journal philosophique, 1998-2006

Le ParK

Suburbia

De la décence ordinaire

Sphex / fantaisies malsaines

Les aventures de Sherlock Holmes, une affaire d'identité

Aventure(s) / colloque, Pôle universitaire de Bordeaux, 10 et 11 mars 2006

2h-3h Conversations inactuelles « Théorie du genre. To be or not to be » animées par Eric Aeschimann

Dieu n'existe pas encore

Libération et ses fantômes

Le sexe de la sollicitude

L'éthique du care

La politique de l'individu

Dictionnaire politique à l'usage des gouvernés

Faut-il se révolter ?

Pourquoi moi ? / enquête sur l'expérience des discriminations

Les imaginaires médiatiques / une sociologie postcritique des médias : as seen on TV

3h-5h La pensée est un sport de combat. Les uns et les autres

Refaire la cité / diversité et politique des quartiers populaires

Campus blues / les étudiants face à leurs études

Faire l'histoire / de la Révolution française au Printemps arabe

Le temps de l'urgence

Penser l'histoire

Pourquoi les soins palliatifs ?

La ville, une impression sociale

Les feux de la banque / oligarchie et pouvoir financier dans le Sud-Ouest (1848-1941)

Rencontres d'automne, sur les chemins d'Emmaüs

Guillaume le Blanc - Dedans, dehors la condition d'étranger

Guillaume le Blanc vous présente son ouvrage "Dedans, dehors la condition d'étranger" paru aux éditions du Seuil.

Guillaume Le Blanc
" Peut-on vivre d'une vie à côté de la vie ? " , conférence de Guillaume Leblanc autour de son ouvrage Dedans, Dehors : la condition de l'étranger (Seuil)
Proposée dans le cadre du cycle de conférences 2010-2011, TSM (Travail, Sexualités, Migration)
En partenariat avec le pôle " société " de l'équipe de recherche LNS de l'UFR de Philosophie de l'Université Michel de Montaigne-Bordeaux III

“Travail, sexualités, migrations” voudrait prendre date dans le calendrier bordelais en s'invitant plusieurs fois dans l'année à l'occasion d'une rencontre avec un auteur, un livre, un problème dont l'identification permet de revisiter notre présent, le contemporain dans lequel nous sommes situés. En s'appuyant sur un livre-événement ou sur une trajectoire intellectuelle significative, nous aimerions mettre en avant une pratique théorique inédite susceptible, sinon de faire vaciller notre présent, du moins d'en ébranler quelques évidences.

L'interrogation générale que TSM entend porter concerne les conditions actuelles de la “critique sociale”. Il s'agit de se demander, dans le contexte politique actuel marqué notamment par l'effondrement de certaines frontières idéologiques, comment la critique sociale peut, aujourd'hui, redevenir pertinente. Ce qui la rend plus que jamais nécessaire concerne la multiplicité des logiques de domination en jeu dans le travail, dans les pratiques de sexualités et dans les migrations.

Le parti-pris de cette interrogation porte d'une part sur la spécificité de chacune des notions ici étudiées en tant qu'elles aimantent la philosophie sociale de multiples façons, présuppose d'autre part qu'il existe un ensemble de relations entre ces trois réalités, ce que les Américains ont pu traduire, dans un contexte singulier, dans la proposition “classe, genre, race”. La position de classe se conjugue souvent avec la position de genre et de race et intensifie une logique de la domination que subissent les “subalternes”. En appréhendant le développement social à partir du voisinage de ces trois réalités, le parti-pris est, d'une part, de reconstituer des séquences inédites et nouvelles de philosophie politique contemporaine, d'autre part de tracer de nouvelles problématisations du social dont l'enjeu est le réarmement de la critique. C'est seulement lorsque l'on défend l'importance de ces trois notions que l'on peut évaluer dans une perspective critique la vie publique et redonner les conditions théoriques de l'espérance politique.

Fabienne Brugère & Guillaume le Blanc




« Si nous pouvions contribuer à faire émerger de nouveaux sens du nom d'« étranger », qui prennent en compte des formes de vie subalternes et des expériences vitales de la précarité, au terme de ce travail critique l'étranger pourrait devenir autre chose qu'une malédiction sociale, et notre regard se faire ouverture raisonnée à nos étrangers qui sont comme notre peuple intérieur.»

Dans la lignée de Vies ordinaires, vies précaires (Seuil, 2007), Guillaume le Blanc aborde en philosophe, dans son dernier ouvrage, une réalité sociale que l'actualité ne cesse d'illustrer : la stigmatisation de l'étranger. Qu'est-ce qu'être étranger dans une nation ? Qu'est-ce qu'une vie sans attaches, prise entre deux langues, en attente ? Que fait-on quand on désigne quelqu'un par le nom d'« étranger » ? Au fi l de l'analyse, Guillaume le Blanc dénoue tous les ressorts qui assignent les étrangers à une place intenable : dans la nation mais dehors, avec elle mais perçus contre elle. C'est alors à une réflexion sur les vies subalternes à laquelle nous sommes conviés. Ce faisant, l'auteur conduit le lecteur vers une question qui traverse l'histoire de la philosophie : peut-on se penser soi-même comme un autre ?


Guillaume Le Blanc est philosophe et enseigne à l'université Michel de Montaigne - Bordeaux III. Il est membre du comité de rédaction de la revue Esprit et à l'origine, avec Fabienne Brugère, du cycle de conférences « Travail, Sexualités et Migrations ».

Informations relatives à votre commande Mollat :

Format papier

Prix : 18,30 €

Expédié en 48h

Ajout
panier
OU Achat
immédiat

Rencontre à venir

La Nuit des Idées

L'Université Bordeaux Montaigne, le TnBA et la Librairie Mollat présentent LA NUIT DES IDEES « L'Autre parmi nous … entre Atlantique et Méditerranée » vendredi 23 mai 2014 de 19h à 6h du matin au TnBA
Entrée libre

Lire la suite

À voir

A écouter dans