Underworld USA

Underworld USA

James Ellroy

traduit de l'anglais par (États-Unis) Jean-Paul Gratias

Éditeur : Rivages Tous les livres chez l'éditeur Rivages , Paris, Paris

Collection : Rivages-Thriller Tous les livres dans la collection Rivages-Thriller

Description : 840 pages; (24 x 16 cm)

EAN13 : 9782743620370


Résumé

24 février 1964, 7 h 16 du matin, à Los Angeles, un fourgon blindé de la Wells Fargo est attaqué. Quatre convoyeurs sont abattus. Trois braqueurs sont morts, le quatrième a pris la fuite en emportant seize sacs de billets de banque et quatorze mallettes remplies d'émeraudes... Sur ce braquage débute le dernier volet de la trilogie, après«American tabloid»et«American death trip».

Quatrième de couverture

Underworld USA 24 février 1964, 7 h 16 du matin à Los Angeles. Attaque d'un fourgon blindé de la Wells Fargo. Quatre convoyeurs abattus, trois braqueurs morts ; le quatrième a pris la fuite en emportant seize sacs de billets et quatorze mallettes remplies d'émeraudes. C'est sur ce braquage, disséqué avec une maestria éblouissante, que s'ouvre Underworld USA, dernier volet de la trilogie commencée avec American Tabloid. Le narrateur reste dans l'ombre ; il a « suivi des gens, posé des micros et mis des téléphones sur écoute ». Il nous prévient que le livre est fondé sur « des documents publics détournés, des journaux intimes dérobés, la somme de mon expérience personnelle et quarante années d'études approfondies ». Le récit lui-même peut alors commencer, suite directe d'American Death Trip. Été 1968 : Martin Luther King et Robert Kennedy ont été les victimes de conspirations meurtrières. La Convention démocrate de Chicago est sabotée par des spécialistes en coups fourrés. Howard Hughes s'est fait escroquer dans le rachat des casinos de Las Vegas par la mafia. Les militants noirs se préparent à l'insurrection dans les quartiers sud de Los Angeles, et le FBI, toujours sous la houlette de J. Edgar Hoover, utilise tous les moyens pour les détruire. À la croisée de ces événements, le destin a placé trois hommes : Dwight Holly, l'exécuteur des basses oeuvres de Hoover, Wayne Tedrow, ancien flic et trafiquant d'héroïne, et Don Crutchfield, jeune détective obsédé par les femmes. Dwight, Wayne, Don : leurs vies s'entrechoquent sur la piste de Joan Rosen Klein, la « Déesse rouge », et chacun d'eux paiera « un tribut élevé et cruel à l'Histoire en marche ». En 131 chapitres et cinq parties au titre aussi évocateur que provocateur, ce roman noir et politique reconstruit les années les plus tourmentées de l'Amérique du XXe siècle, avec une largeur de vision et une profondeur stupéfiantes. Underworld USA est la flamboyante conclusion de la trilogie qui a placé James Ellroy au rang des « plus grands écrivains américains d'aujourd'hui », selon le Los Angeles Times Book Review.

 

Thématique : Polar, SF - Polar - Romans policiers


Éditeur : Rivages , Paris


Collection : Rivages-Thriller


Reliure : Non précisé


Description : 840 pages; (24 x 16 cm)


ISBN : 978-2-7436-2037-0


EAN13 : 9782743620370

L'aventure de la Matinale Polar


Rétrospective de la première saison de la Matinale...

La matinale polar est née, en partie, lors d'une conversation à bâtons rompus lors d'une soirée exceptionnelle où la librairie Mollat recevait James Ellroy. Après la rencontre, une agréable tablée a réuni big James, son éditeur François Guérif, directeur de la collection Rivages/noir, Hervé Le Corre, auteur de polar bordelais, et votre libraire – l'occasion d'un échange entre passionnés de polars où moult auteurs furent évoqués, disséqués, encensés. L'idée d'enregistrer ce type de conversation s'est alors imposée, afin de relayer de manière ludique et orale nos coups de cœur passés ou du moment.

Calquées sur le principe d'une émission de radio en public, les matinales sont enregistrées en direct – l'entrée est libre - et sont ensuite disponibles en podcasts sur notre site : mollat.com, accessibles à tout moment. Les rendez-vous matinales ont lieu tous les deux mois, le samedi à onze heures dans notre espace du " 91, rue Porte-Dijeaux ", histoire de commencer la journée en beauté, ou de finir sa matinée en toute quiétude, c'est selon. Hervé Le Corre, complice amical et désintéressé, écrivain reconnu ainsi que lecteur attentif et exigeant, vient faire part de ses avis, l'idée étant de parler longuement de ce que l'on aime, à un rythme qui s'impose de lui-même.

Ce qu'on retiendra de la première saison : des livres, des auteurs, des univers, des coups de cœur, bref, le début d'un panorama subjectif de la littérature noire, une ébauche et une appréhension d'un genre (le noir) qui nous tient particulièrement à cœur.

L'inauguration de la première a eu lieu en présence d'une invitée : Ingrid Astier, qui nous a longuement parlé de son premier roman Quai des enfers paru à la Série noire. Au fil des mois, l'émission a trouvé un rythme de croisière : pêle-mêle, nous avons évoqué Dennis Lehane, James Ellroy, Frederick Busch (pour Nord ou L'inspecteur de nuit, chez Gallimard), Doug Allyn (Juke-box Cadillac, éditions Rivages) ou Andrée Michaud, auteur de Lazy Bird (Seuil), sans omettre l'inoubliable Julius Winsome de Gerard Donovan ou le dernier Grand Prix de littérature policière 2010, La Mort au crépuscule, du nouvellement traduit William Gay - repéré par nos soins avant même l'obtention de sa récompense.

Plus longuement, nous avons consacré de « longs formats » à des auteurs qui ont marqué notre paysage de lecteur, agrémentés d'une sélection des sorties de l'année : une spéciale James Lee Burke, dont l'ensemble de l'œuvre nous semble remarquable de cohérence, la série Dave Robicheaux en exergue, à l'occasion de la sortie de La Descente de Pégase et de l'adaptation cinématographique de Dans la Brume électrique par Bertrand Tavernier. L'autre grand format mit l'accent sur l'inimitable David Peace, pour un hommage appuyé à cet univers sombre, chaotique, déchiqueté, que nous avons essayé d'aborder de manière frontale, simplement par le ressenti procuré à la lecture.

Pour débuter l'année sous de noirs auspices, rendez-vous courant février…
Patience !

En attendant, vous avez toujours ici à l'écoute toutes les Matinale Polar de la première saison.

Tokyo, ville occupée

Tokyo, ville occupée

Un pays à l'aube

Un pays à l'aube

Quai des enfers

Quai des enfers

La descente de Pégase

La descente de Pégase

La mort au crépuscule

La mort au crépuscule

Julius Winsome

Julius Winsome

Lazy bird

Lazy bird

Juke-box Cadillac

Juke-box Cadillac

Nord / roman

Nord / roman

Underworld USA

Underworld USA

James Ellroy
Underworld USA (tome 3) aux éditions Rivages

24 février 1964 7h16 du matin à Los Angeles. Attaque d'un fourgon blindé de la Wells Fargo. Quatre convoyeurs abattus. Trois braqueurs morts, le quatrième a pris la fuite en emportant seize sacs de billets de banque et quatorze mallettes remplies d'émeraudes.

C'est sur ce braquage, disséqué avec une maestria éblouissante que s'ouvre Underworld USA, dernier volet de la trilogie commencée avec American Tabloid (1995) et American Death Trip (2001). Le narrateur reste dans l'ombre. Il a « suivi des gens, posé des micros et mis des téléphones sur écoute, suivi les événements par ellipses. » Il nous prévient : « Ce livre est instruit sur des documents publics détournés, des journaux intimes dérobés, la somme de mon expérience personnelle et quarante années d'études approfondies. »

 

Le récit lui-même peut alors commencer, suite directe d'American Death Trip.

 

Été 1968 : Martin Luther King et Robert Kennedy ont été les victimes de conspirations meurtrières. La Convention démocrate de Chicago est sabotée par des escadrons de nervis spécialistes en coups fourrés. Les militants noirs se préparent à l'insurrection dans les quartiers sud de Los Angeles. Le FBI, sous la houlette de J. Edgar Hoover, utilise tous les moyens pour les infiltrer, les diffamer et les détruire. Howard s'est fait escroquer dans le rachat des casinos de Las Vegas par la mafia. Et, à la croisée de tous ces événements, le destin a placé trois hommes :

-Dwight Holly est l'exécuteur des basses œuvres de Hoover, dont les décisions sont dictées par un racisme viscéral et une méfiance maladive envers l'administration du nouveau président Richard Nixon.

-Wayne Tedrow, ancien flic et trafiquant d'héroïne, cherche à instaurer un empire mafieux en installant une chaîne de casinos en République Dominicaine.

-Don Crutchfield, jeune détective privé, voyeur obsédé par les femmes, est chargé par un nostalgique du nazisme de retrouver Gretchen Farr, dont la spécialité est de dépouiller ses nombreux amants. Son enquête l'amènera à évoluer entre des assassins d'extrême droite, des révolutionnaires d'extrême gauche et des « power mongers ».

Dwight, Wayne, Don : leurs vies s'entrechoquent sur la piste de Joan Rosen Klein, la « Déesse rouge », et chacun d'entre eux paiera « un tribut élevé et cruel à l'Histoire en marche ».

 

Roman noir et politique, ce livre reconstruit les années les plus tourmentées de l'Amérique du XXe siècle, avec une largeur de vision et une profondeur stupéfiantes. C'est, une fois de plus, une histoire de corruption et de rétribution, d'idéaux en guerre et d'amours vécues à l'extrême. Comme le conclut le narrateur, « c'est une histoire qui est là en permanence. Elle n'en finit pas de se dérouler. »

C'est tout simplement l'Histoire vue et racontée par James Ellroy. Il nous prévient que le livre est fondé sur "des documents publics détournés, des journaux intimes dérobés, la somme de mon expérience personnelle et quarante années d'études approfondies"…

 

James Ellroy est entre autre l'auteur du quatuor de Los Angeles composé du Dahlia noir, Le grand nulle part, L.A confidential et White jazz.

photographie : © John Foley - Opale

Informations relatives à votre commande Mollat :

Format papier

Prix : 24,95 €

Expédié en 2 à 7 jours

Ajout
panier
OU Achat
immédiat

Rencontre à venir

L'aventure de la Matinale Polar



Rétrospective de la première saison de la Matinale...

Lire la suite

Rencontre à venir

A écouter dans