Chargement...
Chargement...

Divertir pour dominer : la culture de masse contre les peuples

Auteur : Offensive (périodique)

Paru le : 18/03/2010
Éditeur(s) : l'Echappée
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Pour en finir avec
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Le collectif Offensive nous présente différents articles et entretiens - recueillis au cours de ces dernières années - traitant du rapport entre le divertissement et les classes dominantes dans notre société. La lecture de ces textes ne vous laissera pas indifférent, elle amène à une réflexion profonde sur notre mode de vie, notre vision du monde et de ceux qui nous entourent.

A travers les prismes de la télévision, de la pub, du sport et du tourisme, les multiples textes qui composent cet ouvrage établissent une rupture nette avec notre culture du divertissement, soit la culture de masse. En effet comment ne pas reconnaître l'aspect aliénant de la télévision et par extension de tous les écrans ?

Nous les regardons de manière indifférente, des preuves scientifiques confirment l'inertie quasi-totale dans laquelle notre cerveau est plongée dans ces moments-là. Par ailleurs, aujourd'hui nous avons accès à toutes les informations du monde sans toutefois se préoccuper de notre voisin. « La communication par écrans interposés permet aux individus d'entrer en contact les uns avec les autres sans prendre le risque de la rencontre. On se prémunit ainsi de la difficulté de la relation humaine. »
De même, comment ne pas réagir face à l'omniprésence de la publicité dans notre quotidien ? Elle nous façonne, et « comme le disait Aldous Huxley, le principe de la stabilité sociale consiste à faire désirer aux gens ce qu'on a programmé pour eux. C'est exactement ce que fait la publicité. »
De plus comment ne pas reconnaître l'utilisation du sport à des fins purement politique, économique ? Il en va de même pour le tourisme au travers duquel l'homme cherche maintenant à retrouver ce qu'il maltraite voire détruit : la nature, l'exotisme….

Ces textes auront sur vous peut-être différents effets : révolte, surprise, contentement…. Ils auront dans tous les cas réussit leur pari : éveiller les consciences !
13,20 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le capitalisme ne peut être réduit au seul système économique. Il est un fait social total, s'appuyant sur l'intériorisation d'un imaginaire formaté par une culture du divertissement permanent. De sensibilité libertaire, la revue Offensive entend critiquer la culture de masse actuelle afin de faire comprendre comment la civilisation du loisir participe de la domestication des peuples. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Le développement de la culture de masse a entraîné l'érosion des formes autonomes de culture populaire et la dissolution des liens sociaux au profit d'un monde artificiel d'individus isolés, fondement de la société de consommation. Le capitalisme ne peut donc être réduit à un système d'exploitation économique, il représente un « fait social total ». Il ne tient que sur l'intériorisation d'un imaginaire et grâce au développement d'une culture du divertissement permanent. Cette uniformisation des comportements et des aspirations se présente comme l'affranchissement de toutes les contraintes (sociales, spatiales, temporelles, etc.). Survalorisée et triomphante, la culture de masse (séries américaines, nouvelles technologies, football, jeux vidéos, etc.) trouve des défenseurs même chez les intellectuels dits contestataires. Il est donc urgent et nécessaire de mener une critique intransigeante du mode de vie capitaliste et de démontrer comment notre civilisation du loisir participe de la domestication des peuples.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 18/03/2010

Thématique : Sociologie de l'information et de la communication

Auteur(s) : Auteur : Offensive (périodique)

Éditeur(s) : l'Echappée

Collection(s) : Pour en finir avec

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-915830-22-3

EAN13 : 9782915830224

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 268

Hauteur : 19 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 274 g