Chargement...
Chargement...

Dossiers

Préparer les concours #1: grandes écoles

Pas facile de se repérer dans les méandres de l’enseignement supérieur : choisir sa voie, c’est en plus, pour certains, comprendre et préparer les concours. Admission principale, post-prepa, parallèle ou bachelor ? Au royaume des intitulés opaques nous tentons de vous guider pour préparer au m...

Repenser l'économie

Alors que le creusement des inégalités, les répercussions du changement climatique et la déstabilisation des démocraties vont crescendo, voire atteignent des seuils critiques, n’est-il pas temps de repenser l’économie, de changer de paradigme pour préparer une prospérité mieux partagée ? Peut-on ...

Entamer sa reconversion professionnelle

Il n’est jamais trop tard ou impossible d’envisager une reconversion ou une évolution de carrière. Pour éviter les mirages ou un échec, il reste toutefois prudent de mener ce projet de manière méthodique et pragmatique. Rien n’aboutit en un claquement de doigts !

Sélection de livres

Février pointe le bout de son nez et de belles nouveautés et découvertes en Entreprise et Management.

Economie - DroitEntrepriseManagementÉconomie
La force du Jedi pour lutter contre les zombies, le pouvoir de dire non ou de devenir une meilleure version de soi et enfin oser. Si, si vous êtes bien sur la page Entreprise.

Et la justice se repense et s'analyse.

Economie - DroitJusticeDroit
De nombreux essais et réflexions sur la justice. Cela tombe bien nous sommes au rayon Droit.

L'actualité économique et plus encore!

Economie - DroitNouveautésÉconomieEssais
Une actualité toujours plus riche, toujours plus dense et toujours plus variée.

Nouveautés en Droit en ce début de janvier

Economie - DroitEssaiDroitEssais
Cela frémit en vu des élections municipales, un brulot sur les retraites, un peu d'immobilier, de la comptabilité publique et du droit médical.

Coups de cœur

Le piège américain

Economie - DroitJusticeEtats-unisEntreprise
L'affaire Alstom décortiquée

C'est l’histoire d’un homme qui avait tout. Une belle carrière, une famille, un brillant avenir.

La belle vie de Frédéric Pierucci s’est brisée le 14 avril 2013, à sa descente d’avion à New York.  Haut cadre chez Alstom, il a, en effet,  passé un an en cellule, dans une prison de haute sécurité.
Pourtant quelques semaines plus tôt, en compagnie de Patrick Kron, le PDG d’Alstom, Frédéric Pierucci, directeur monde de la division chaudière (4 000 salariés, 1,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires), grignotait encore des petits fours lors d’une réception à Singapour.
Son entreprise était la cible de plusieurs enquêtes à travers le monde pour des faits de corruption. Mais il était loin d’imaginer qu’il en serait une victime.

« Le Piège américain »  est écrit avec l’aide du journaliste Matthieu Aron  (nouvel observateur). Le récit est haletant (on dirait un bon John Le Carré), mêlant scènes de vie, enquête de fond, et rencontres improbables, comme Jacky, figure légendaire du grand banditisme ou Muay Thai, mercenaire slovaque.

On y découvre aussi  les rouages de la justice américaine, où tout se négocie, où tout a un prix.

Pour Frédéric Pierucci,  licencié d’Alstom après avoir plaidé coupable, l'addition est lourde avec 25 mois de prison.

À la fois chronique judiciaire et politique, ce livre est un réquisitoire contre la manière dont les États-Unis se sont proclamés gendarmes du monde grâce à leur loi anti-corruption. Au grand profit de leurs propres entreprises.

Le napoléon du crime

Economie - DroitHistoire vraieJusticeDroit
Le plus grand voleur du XIXème siècle.
Le criminel décrit dans ce récit est digne d'un personnage de fiction; il a d'ailleurs inspiré Conan Doyle pour son personnage de Moriarty.
Dans le rôle du voleur Adam  Worth. Celui ci passe ses premières années d'immigrant misérable dans un quartier New-Yorkais où l'on vit totalement en marge de la loi. Il y apprend très vite ce qu'il faut savoir pour réparer les injustices du sort.
Une devise: pas de violence ; pour lui seuls les imbéciles portent des armes.
Son intelligence et son audace, ainsi qu'un solide réseaux de collaborateurs discrets feront rapidement des merveilles dans le milieu.
Il dévalise la Boyston National Bank à Boston. S'installe à Londres, à Paris, en Belgique ou en Afrique du sud au gré de "ses affaires". A la tête d'une multinationale, il n'en soigne pas moins sa façade mondaine: son apparence, son élocution, sa prodigalité donnent l'image d'un gentleman victorien.
Son plus grand exploit sera l’enlèvement de la Duchesse de Devonshire: il s'agit d'un tableau célèbre du portraitiste Gainsborough, qu'il ne resituera qu'au bout de 25 ans.
Cambrioleur de génie, il déjouera toutes les poursuites, changeant de continent comme d'identité.
Lorsqu'il inventera le personnage de Moriarty, Conan Doyle empruntera de nombreux traits à cette légende vivante. Idem pour Maurice Leblanc et son personnage d'Arsène Lupin, notre gentleman cambrioleur français.
Le Napoléon du crime est aussi un formidable témoignage de l'époque, avec une foule de personnages pittoresques.

Culture Générale. Le Journal.

Economie - DroitConcoursCultureApprentissage
Après le kilo de culture générale, le retour de notre duo implacable!
Toujours fidèles au poste, Florence Braunstein et Jean-François Pépin récidivent avec un nouveau pavé dans la culture générale. Ceux que l'on surnomment "les papes de la culture"  générale" vous invitent à la curiosité. Ils innovent toutefois sur la forme, puisque le lecteur se retrouve face à un periodique, type journal du matin. 600 pages richement illustrées retraçant toute l'histoire de l'humanité, de la préhistoire à nos jours, sur tous les continents et ce raconté à la manière d'un journal.  Le point de vue reste toujours chronologique.
Comme dans un journal des découvertes, des photographies, des articles de fond, des brèves, des portraits, des anecdotes, des bulletins météo, des petites annonces, l'actualité de la mode et des nouvelles tendances. Comme dans un journal, on passe d'un sujet à l'autre au gré de ses envies.
Maintenant à vous de vagabonder d'un article à un autre, sans tenir compte des siècles, de vous laisser aller à l'étonnement de la découverte, au plaisir des apprentissages et de la connaissance.
"Nous n'avons pas voulu traiter seulement des principaux thèmes de culture générale déjà abordés dans bon nombre d'ouvrages, mais nous tourner vers les gestes du quotidien, les plus simples, aborder par eux toute l'étendue des la culture sous toutes ses formes, des plus savantes aux plus familières selon les époques."


"Un secret a toujours la forme d'une oreille". Jean Cocteau

Economie - DroitJusticeDroit
Médias et Justice : une histoire d'amour difficile.
Avocats médiatisés, chroniqueurs judiciaires sur les chaines d'informations, Tweets live lors des audiences... On entre dans l'ère de la justice spectacle, de l'hypermédiatisation des procès.
Le secret de l'instruction est trop souvent bafoué, souvent étalé dans la presse, à la radio, à la télé. Si on entend parler du secret de l'instruction, c'est souvent pour en regretter sa disparition. La relation entre les médias et la justice a des allures de "je t'aime moi non plus".
Peu de journalistes spécialisés s'en cachent, la couverture d'un procès est rarement neutre. Orienté ou non, le travail du journaliste influe nécessairement sur les débats, ne serait-ce que par la mise en scène et l'analyse spectacle. La chronique judiciaire est souvent axée sur la caricature ou des qualificatifs à l'emporte-pièce ou des gros titres au détriment de la présomption d'innocence. Certaines affaires ont démontré que les médias sont souvent prêts à abandonner toute objectivité dans l'espoir d'un titre à sensation, pour vendre du papier.
Le droit à l'information, le besoin de transparence posent-ils problème au fonctionnement de la justice ? La presse se fait-elle juge ? Qui instrumentalise qui de la justice ou du journaliste ? Les journalistes font-ils du mal à la justice ?
A partir d'affaires Kerviel, Sauvage, Merah, Tron Fillon et Barbarin, Madame Dufour décortique, analyse les rapports entre les médias et la Justice, entre valeurs, immédiateté, manichéisme, émotion, spectaculaire et populisme.

Actualité

Cecogeb vous invite: Réforme du travail, ce qui va change...

Jeudi 26/04 de 9h à 11h30, La Source - Médiathèque du Bouscat, Place Gambetta, 33110 Le Bouscat