Chargement...
Chargement...

Sélection de livres

Les nouveaux crus en Droit

Economie - DroitDroit2019
Une sélection d'ouvrages tout chaud.

Prenez votre pied au travail!

Economie - DroitTravailZenEntreprise
La tendance se confirme pour encore plus et toujours plus de bien être au travail. Que de zénitude!

Pour la culture ce sera dans la boite!

Economie - DroitCultureculture générale
Une sélection de boites diverses et variées pour se cultiver en s'amusant.

Coups de cœur

Je vais bien tout va bien

Economie - DroitBonheurComportementsTravail
ou comment la psychologie positive booste le monde du travail.
Amenée sur le devant de la scène par Martin Seligman au début des années 2000, la psychologie positive est définie comme étant "l’étude des conditions et processus qui contribuent à l'épanouissement et au fonctionnement optimal des gens, des groupes, des institutions."
Ce courant scientifique part donc du postulat qu'en parallèle des diverses problématiques et dysfonctionnements individuels et collectifs, il existe une vie riche de sens et de potentiel.
Un des sujets les plus étudiés en psychologie positive est le bonheur. Le bonheur booste l'énergie et la créativité, et favorise les relations harmonieuses et la productivité. Réussites et accomplissements génèrent à leur tour, le bonheur, créant un cercle vertueux.
Les ingrédients qui favorisent le bonheur au travail comprennent :
  • Bénéficier d'un manager qui est accessible et qui inspire confiance.
  • Être en mesure de se déconnecter du travail et jouir d'un équilibre raisonnable entre la vie professionnelle et la vie privée.
  • Trouver un sens dans son travail.
  • Connaitre les objectifs et être engagé à les atteindre.
  • Recevoir un appui pour son travail et de la reconnaissance pour ses contributions.
  • Faire partie d'une équipe qui favorise les relations sociales et la collaboration.
Vous cochez toutes les cases de façon positive, inutile de lire le livre ; vous êtes le clone d'Alexandre le Bienheureux.
Si tel n'est pas le cas, une bonne lecture s'impose à vous.
Dans cet ouvrage, 7 dossiers visant à mieux se connaitre, à se connecter à ses ressources positives, à construire des relations positives au travail, à surmonter les difficultés, à manager le bien-être et la performance, à développer une organisation positive et à promouvoir les pratiques professionnelles positives.
Beau challenge sur le papier.
Toujours sur le même principe qui a fait le succès de la collection "Boite à outils": des dossiers thématiques, dossiers découpés en plusieurs fiches outils, chacune déterminant un objectif, un contexte, des modalités, la méthodologie et les conseils.


N'avoue jamais!

Economie - DroitCrimeDroitcriminalité
Deux innocents condamnés , un crime, une victime.
Les condamnations erronées en matière pénale entachent l'histoire de la justice française.
Même si le code de procédure pénale permet la révision d'un jugement définitif, un certain nombre d'erreurs judiciaires ont été reconnues par la cour de révision de la chambre criminelle de la cour de cassation.
Dans les condamnations fâcheuses, celle de Patrick Dils en 1989 pour double homicide et pédophilie ; condamnation qui lui a valu la réclusion criminelle à perpétuité. Après avoir passé près de 15 ans derrière les verrous, il sera innocenté en 2002.
Autre erreur judiciaire, autre acquittement dans l'affaire Loïc Secher, condamné pour viols sur mineure et emprisonné pendant 7 ans.
La troisième affaire sera celle du gang de Roubaix où une mauvaise qualification du crime rendra impossible à la famille de la victime de se constituer partie civile.
François Louis Coste, avocat général a obtenu l'acquittement de Patrick Dils après une procédure de révision. Il en fera de même pour Loïc Sécher. Grâce à des découvertes de faits nouveaux, ces deux hommes ont pu obtenir la révision de leur dossier et la liberté.
Dans cet ouvrage, François Louis Coste revient sur chaque fait, chaque étape ayant contribué à ces erreurs. Il aborde par la même occasion la difficulté de remettre en question le travail des institutions : "On doit avoir une exigence de curiosité, être d'abord fidèle à la loi plutôt qu'à ses supérieurs hiérarchiques et, surtout avoir un réel respect des témoins". brusquer, extorquer, suggérer conduit à trop d'erreurs". (entretien au Figaro 27 juin 2011).
Une analyse de trente-huit années de carrière.

Tout s'éclaire!

Economie - DroitCultureUniversitéApprentissage
Une compile de culture générale
Encore un livre de culture générale, me direz-vous ?
Vous auriez raison tant les éditeurs bataillent et produisent année après année et surtout en ces fins d'années.
On peut vous opposer que les deux auteurs sortent du lot. En effet, François Reynaert et Vincent Brocvielle ont déjà fait paraître, il y a quelques années, l'excellent Kit du XXIème siècle encore disponible en Livre de Poche. Ils persévèrent donc dans leur volonté de rendre accessibles les connaissances nécessaires à tous les citoyens comme aux simples curieux avides d'apprendre.
On apprécie particulièrement la volonté assumée de balayer les connaissances actuelles dans des domaines variés comme l'économie, la politique, la langue, la littérature, l'art, l'histoire et la géographie.
Une belle manière de se mettre ou de se remettre à niveau dans dix matières essentielles.
Et comme nous y invitent les auteurs: "Quoi de plus passionnant que de se familiariser avec des notions, des idées, des champs de connaissance qui nous étaient jusqu'alors étrangers."

Jouez et faites la Une!

Economie - DroitJeuCultureJournal
Un partenaire de jeu prestigieux, le quotidien Le Monde.
Un jeu inédit, à la fois culturel, enrichissant et divertissant.
Obtenez d'abord votre carte de presse, puis à coup de dés, progressez sur le plateau et répondez aux questions en 6 rubriques: politique et société, international, économie, sport, culture, art de vivre et mode, sciences et environnement.
Surmontez les obstacles scoops et ratages, couvrez un maximum de rubriques et arrivez à temps pour le bouclage et décrochez la Une du quotidien.
600 questions d'actualité concentrées sur les périodes 1944 à nos jours, une bonne façon de s'instruire et une belle alternative au Trivial pursuit.

Murder party

Economie - DroitChroniqueEssaiSérie
Ou comment décortiquer une série à la sauce pénale française !
Connaissez vous la série "How to get away with murder"? Non; je vous en explique le concept en quelques mots: une fac de droit, un cours de droit pénal, une prof de droit qui entre et qui soumet un cas dont elle a actuellement la charge. Chaque étudiant présent propose des éléments de défense, le meilleur obtenant le droit d'accompagner la prof-juge lors du procès. On flirte avec les zones d'ombre, les limites et parfois même la légalité. Soyons honnête c'est assez jubilatoire! Malgré tout hautement improbable à transposer dans le cadre de la justice française et ne serai-ce que le secret de l'instruction. Partant du principe que la série est le reflet d'une certaine réalité sociale et  culturelle américaine elle permet malgré tout d’initier une comparaison avec le droit français et particulièrement le coté pénaliste.
Mikael Bennilouche, à l'initiative de cet écrit a visionné la saison 1 de la série; il a fait émerger pour chaque épisode une question juridique, qu'il lui a fallu résoudre comme un cas pratique en l'adaptant au droit français.
Ce livre intéressera les juristes, les fans de la série ( bien qu'il faille l'avoir vue avant de lire le livre ....attention spoiler!), les curieux, les sociologues , les adaptes des faits divers, les amateurs de polars.

Famille je vous hais!

Economie - DroitTémoignageFamilleHistoire
ou le tableau du "commerce" des testaments
En pleine affaire Johnny Halliday, dans les rebondissements de la succession de Maurice Jarre ou dans les soubresauts glauques de l'affaire Bettencourt, quoi de plus naturel que de s'interroger sur les successions.
Les dernières volontés sont généreuses, cruelles, tragiques, décevantes, humiliantes, embarrassantes. En France 25% des successions tournent au contentieux.
L'ouvrage brosse une vingtaine de saga: D'Antoine de Saint Exupéry à Stieg Larsson (auteur de la saga Millénium), de Napoléon à Daniel Wildenstein (le célèbre marchand d'art), d'Alfred Nobel à Howard Hugues (aviateur) sans oublier les héritages de John Lennon ou encore Bob Marley.
Les cas retenus sont analysés et illustrés de nombreux documents.
La finalité n'étant pas de brosser des portraits de personnages abusifs ou avides mais plutôt de dresser une typologie  de situations fréquentes et abérrantes: sexe, jalousie, prestige, royalties, sang dans les milieux des arts, de l'industrie ou du pouvoir politique.

La comédie (in)humaine

Economie - DroitEntrepriseManagementÉconomie
Et si l'on prenait les salariés pour des adultes?
Suite à l'effondrement de la banque Lehman Brothers, les grandes entreprises ont adopté ou renforcé des réflexes défensifs, ce qui s'est traduit par plus de centralisation, plus de contrôles, plus de process. Révélant ainsi une société bureaucratique, rigide, dominée par la peur et les règles absurdes; alors qu'elle ne devrait se consacrer qu'à l'innovation au travail dans un climat fraternel et convivial.
Nicolas Bouzou( économiste et directeur d'un cabinet conseil) et Julia de Funès (philosophe et conférencière en entreprise) dénoncent cette imposture. Lui, explique ce que vivent les salariés. Elle, montre ce qui a du sens et ce qui n'en a pas. Car le sens semble avoir disparu et le malaise s'installe, se traduisant par un désengagement massif des salariés, des Burn-out (maladie liée à l'excès de travail), de Bore-Out (ennui au travail) et Brown-Out (sentiment d'inutilité). A l'heure actuelle, il faudrait accorder aux salariés plus d'autonomie, mais on les infantilise. Et d’étayer de nombreux exemples: des téléphones mobiles faisant office de badge d'accès et d'outils de géolocalisation, l'architecture de bureaux vitrés, les open-space, les poufs de couleurs, Babyfoots, consoles de jeu et bocaux de bonbons etc.
Fustiger est simple et l'on regrette toutefois le manque de conseils pratiques pour travailler mieux et gagner en efficacité. Et d’espérer un tome 2 contenant toutes les réponses à nos questionnements.

Le dictionnaire de ma vie

Economie - DroitEssaiDroitMagistrature
L'abécédaire d'un avocat pénaliste de renom.
Sa voix s'est imposée dans les débats publics, dans les prétoires mais aussi devant la scène publique.
Eric Dupond-Moretti est avocat pénaliste, réputé pour ses 140 acquittements. Il a assuré la défense d'Yvan Colonna, Jérome Kerviel, Bernard Tapie, Jean Castela (considéré comme le commanditaire de l'assassinat du préfet Erignac) et tout dernièrement Abdelkader Merah frère et bien d'autres. En résumé il a œuvré dans plusieurs dossiers que d'aucun pourrait juger "impossibles".
Dans son livre, traité sous forme d'abécédaire, il se dévoile et se raconte à travers ses grands procès et surtout dévoile sa vérité et sa vision du système judiciaire actuel. Il dénonce les attaques contre la présomption d'innocence, la pression de l'opinion publique, de la presse (sous toutes ses formes) et des réseaux sociaux. Un homme haut en couleur, qui ne laisse personne indifférent, épicurien et qui, pour l'anecdote nous livre même sa recette de spaghettis.
Mi-gouailleur, mi-bougon, souvent qualifié de taureau, il aime à se jeter dans l'arène judiciaire. Il considère que tous les hommes sont "défendables".
Je finirai en reprenant ses propos: "Ce que l'on reproche aux gens que je défends, c'est d'avoir commis un crime. Parfois ils l'ont commis, parfois ils ne l'ont pas commis et parfois aucune preuve n'est rapportée de ce qu'ils ont pu commettre le crime qu'on leur reproche. Non je ne défends pas le crime, je défends quelqu'un à qui l'on reproche d'avoir commis des faits."
Nous aurons le plaisir de rencontrer Monsieur Eric Dupond-Moretti le mercredi 2 mai à 18h à la station Ausone dans le cadre d'un débat conférence avec Monsieur Michel Regaldo Blancard et Monsieur Doutremepuich sur le sujet "l'ADN dans les procès pénaux".

Dossiers

Entrepreneuriat: une ambition plurielle

Créer sa propre activité. Voilà un projet qui traverse l’esprit de bon nombre de salariés, chômeurs, étudiants… Une idée novatrice ? L’envie de s’organiser plus librement ? Ou tout simplement la vocation d’entreprendre ? Quel processus permet de concrétiser le rêve ? Une pluralité de chemins exis...

La nuit de la Justice

Qu'en est il de la valeur de la Déclaration des droits de l'homme?

Quand le travail se réinvente

C’est aussi la rentrée dans les entreprises et les vacances ont souvent fait émerger des questions, des idées, des envies… Quelles réponses ou formes leur donner dans notre environnement professionnel à court et moyen termes ?

Actualité

Cecogeb vous invite: Réforme du travail, ce qui va change...

Jeudi 26/04 de 9h à 11h30, La Source - Médiathèque du Bouscat, Place Gambetta, 33110 Le Bouscat