Chargement...
Chargement...

Coups de cœur

Simple

Art de vivreCuisine et gastronomieCuisine
La simplicité en cuisine, c'est quoi ? Pour certains, c'est de passer peu de temps à cuisiner. Pour d'autres, c'est de pouvoir préparer de bonnes recettes avec un nombre restreint d'ingrédients, de préférence sans avoir à faire de courses. Ça peut aussi se traduire pour le fait de pouvoir prépar...

Dans cet opus, Yotam Ottolenghi s'attaque au "problème" de la cuisine du quotidien, en prenant en compte tous ces critères. Il a planché sur le sujet avec deux chefs de sa garde rapprochée : ensemble, ils ont imaginé les recettes et un principe ingénieux de profils signalés par des pictogrammes. Pour chaque recette, un ou des logos annoncent la couleur et permettent de situer rapidement à quelle(s) catégorie(s) appartient le plat proposé : 10 ingrédients maximum, vite faite bien fait, à l'avance... Chaque cuisinier pourra donc bénéficier d'une sélection de plats sur-mesure, correspondant à ses envies du moment, son niveau de cuisine ou tout simplement à son emploi du temps !
On apprécie aussi les quelques menus proposés en fin d'ouvrage accompagnés de conseils pratiques (conservation, préparation à l'avance...) qui sont proposés.
Au-delà de cet aspect pratique, nous retrouvons dans ce livre les caractéristiques et le talent d'Ottolenghi, la fraîcheur, le jeu subtil des saveurs, des influences. Un équilibre culinaire harmonieux et élégant particulièrement alléchant.

Je vous quitte sur un échantillon de recettes proposées, qui, je n'en doute pas, ne manqueront pas de vous ouvrir l'appétit...
Butternut rôtie avec maïs, féta et graines de courge, pommes de terre à la harissa et à l'ail confit au four, courgettes farcies, sauce vierge aux pignons, boulettes de boeuf à la ricotta et à l'origan, salade de légumes et de gambas grillés, crème aux oeufs fraise-rhubarbe, cake aux myrtilles, citron et amandes, clafoutis aux figues et au thym

Mes premiers pas en batch cooking

Loisirs - Vie pratiqueCuisine et gastronomieCuisine
Derrière ce terme pas très ragoûtant de "batch cooking", se cache une utopie culinaire : celle de manger chaque soir de la semaine de bons plats maison sans passer plus de 15 minutes à cuisiner.
Mais où est l'arnaque me direz-vous ? Car il y en a bien une, mais tout à fait supportable dans la mesure où elle garantit le succès de l'opération citée ci-dessus. Cela demande de passer au maximum deux heures en cuisine le dimanche (ou tout autre jour de votre choix, mais vous voyez le principe).
Il s'agira, au fur et à mesure de la semaine, de réchauffer, d'assembler, de décongeler les plats ou les aliments préparés le dimanche.
Voici comment se passe le batch cooking selon Keda Black : vous choisissez un menu (en fonction des saisons, par exemple, car c'est pris en compte), vous vous munissez de la liste de courses correspondante (prête à l'emploi) et vous achetez les ingrédients nécessaires. Vous vous mettez en cuisine le dimanche et suivez les consignes à la lettre. 1h40 (menu 4), 2h (menu 6) ou 1h35 (semaine 11) plus tard : félicitations, vous voilà à la tête de 5 plats tout prêts qui vous vaudront maximum 15 minutes de cuisine active tout au long de la semaine (sans compter la cuisson) et d'une recette "bonus", la petite gourmandise pour le week-end.
Ne cherchez pas l'erreur, Keda Black a pensé à tout, et nous fournit 13 semaines de plats gourmands et équilibrés à reproduire chez soi, avec des ingrédients communs, sans avoir recours à des ustensiles extraordinaires.

A titre d'exemple, voilà ce que ça donne : Menu 7 (1h30 de cuisine le dimanche)
Lundi : Brochettes tikka, sauce yaourt, roquette / Mardi : Omelette chèvre et herbes, roquette / Mercredi : Biryani poulet cranberries / Jeudi : Bol de riz, brocoli rôti, sauce yaourt / Vendredi : Soupe herbes et ravioles / Recette bonus : Granola
Menu 6 (2h en cuisine)
Lundi : Pot-au-feu, persillade / Mardi : Salade du lendemain de pot-au-feu / Mercredi : Risotto / Jeudi : Nouilles en bouillon de pot-au-feu, sauce à la citronnelle / Vendredi : Croque-monsieur, salade / Recette bonus : Sablés.

Je suis conquise !

Le pain est d'or

Cuisine et gastronomieCuisineGastronomieEcologie
Tout commence en 2015 lors de l'Exposition universelle de Milan sur le thème « Nourrir la planète ». L'idée de Massimo Bottura, le chef triplement étoilé, est simple : offrir aux plus démunis des repas imaginés et cuisinés par de grands chefs, à partir d'excédents alimentaires ou d'invendus. Ains...
Dans cette soupe populaire réinventée, la solidarité règne et le gaspillage n'a pas sa place. Cette généreuse initiative ne s'arrête pas là, le réfectoire s'installe définitivement à Milan. Et régulièrement, des chefs des quatre coins du monde viennent relayer ceux qui officient à l'année. Ce sont ces extraordinaires repas improvisés que Massimo Bottura documente ici : Le Pain est d'or est un livre de recettes, bien sûr, mais aussi le carnet de bord de ce remarquable établissement.
René Redzepi, Yannick Alléno, Alice Delcourt, Alex Atala, Daniel Patterson, Alain Ducasse, sont quelques-uns des chefs à figurer dans le livre et à avoir cuisiné pour les habitués du réfectoire. Les uns après les autres, on les découvre, d'une manière souvent un peu intime (le chef Bottura n'étant pas avare d'anecdotes), on les voit composer avec les aliments du jour (un vrai défi parfois !), on se familiarise avec leur cuisine. Avec, en fil conducteur, toujours ce souci de valoriser au mieux les ingrédients imposés. Que ce soit en terme de goût, c'est évident, mais aussi dans l'idée de gaspiller le moins possible. L'exemple parfait ? Un étonnant chutney de peaux de bananes improvisé par l'équipe brésilienne de Gastronomotiva. De cette initiative et des contraintes liées aux aliments disponibles naissent de belles leçons culinaires, de beaux moments d'échanges.
Des recettes créatives, concoctées à partir d'ingrédients ordinaires, rassemblées dans le livre-témoignage d'une belle aventure culinaire et humaine.

Articles

Bûches et autres délices sucrés de Noël

Que seraient les fêtes de fin d'année sans les traditionnels repas gargantuesques couronnés par de superbes bûches, de succulents desserts ?

Dossiers

Livres pour étudiants fraîchement indépendants

Ou comment survivre en cuisine... Une sélection de livres à glisser dans le paquetage de tout nouvel étudiant pour lui suggérer des idées de recettes faciles à faire, bon marché et avec un matériel restreint.

Les cuisines de La Plage !

La Plage, éditeur exigeant et engagé, a été créé à Paris en 1994.

Le bon goût du Fait maison

Parce que nous l'aimons beaucoup, nous avons décidé de mettre à l'honneur cette collection des éditions Hachette.

Breakfast club

Et si on commençait nos journées sur de meilleures bases possibles, en prenant notre temps, et surtout en savourant un bon petit-déjeuner ?

Délicieuse cuisine libanaise

De la cuisine libanaise, que connaissons-nous ? Les mezzés, bien sûr ! Et oui, le houmous, le taboulé, le caviar d'aubergine... Quels délices ! Ces plats d'origines diverses, plutôt servis à l'occasion de fêtes ou consommés au restaurant, sont tellement savoureux qu'il serait tentant d'en rester ...

Manger, cuisiner sans déchets

Le zéro déchet devient une pratique qui se banalise et préoccupe de plus en plus de personnes. Seriez-vous du lot ?

Cuisine et gastronomie

Chargement...