Chargement...
Chargement...

Sélection de livres

Noël - Les originaux du rayon voyage

LittératureLoisirs - Vie pratiqueVoyage#NoëlLibrairieMollat
Les libraires du rayon voyage vous conseillent une sélection de livres originaux.

Dossiers

La possibilité d'une île

Îles réelles ou fantasmées, îles polaires ou exotiques, îles d'accueil ou de réclusion ... Une sélection de récits, romans ou beaux-livres pour voyager d'île en île. Venez, évadons-nous !

Femmes qui pêchent

En avril, parlons poissons. En avril, confinés chez nous, pensons grands espaces, océan déchaîné, ballet des oiseaux marins, loups de mer et pêches prodigieuses. En avril, soyons lassés de l’évocation de femmes pécheresses, et tournons-nous vers les femmes pêcheuses, à travers les mots de trois é...

Vendée Globe 2020

Le dimanche 8 novembre, trente-trois voiliers ont quitté les Sables-d’Olonne pour le départ de la neuvième édition du Vendée Globe.

Coups de cœur

Rappels, Louis Lachenal

LittératureLittérature de voyageLoisirs - Vie pratiqueSports
Les écrits du grand alpiniste Louis Lachenal, accompagnés d'une très riche iconographie, enfin réunis dans un magnifique ouvrage.
C'est un livre attendu qu'ont publié cet automne les éditions Paulsen dans la mythique collection Guérin : "Rappels", c'est Lachenal par Lachenal. Un ouvrage qui regroupe tous les écrits de l'alpiniste français, décédé en 1955 dans la Vallée Blanche. Un livre attendu car il contient enfin la version non censurée de son ascension de l'Annapurna en 1950 avec Maurice Herzog. Leur cordée fut la première au monde à gravir un sommet de plus de 8000m. Un exploit qui fit beaucoup de bruit et hissa Herzog au rang de héros. Ce dernier écrivit le récit de cette douloureuse expédition de 140 jours dans "Annapurna, premier 8000", un ouvrage qui ne fit que renforcer son statut de star de l'alpinisme, tandis que Lachenal, qui perdit ses orteils à la suite de l'expédition, fut relégué dans l'ombre. Il donna sa version de l'histoire dans un livre posthume "Carnets du vertige", déjà publié chez Guérin, qui fut revu et expurgé  par la famille Herzog, avant d'être interdit à la vente.
Quel bonheur que de pouvoir lire aujourd'hui les textes non censurés de Lachenal, sur la cordée de l'Annapurna mais pas que. "Rappels" contient de nombreux autres écrits inédits de l'alpiniste, ainsi que des dessins, des lettres, et des photos, prises par lui ou par d'autres, de ses expéditions, des Alpes à l'Himalaya en passant par le Congo Belge. On y croise d'autres grands noms de l'alpinisme, comme Walter Bonatti ou Lionel Terray, auteur chez Guérin du très beau livre  "Les conquérants de l'inutile".
Au-delà de la dimension sportive et aventurière de la vie de Louis Lachenal, ses écrits livrent l'image d'un homme joyeux, plein d'humour, entouré d'une belle bande d'amis. Surtout, ses mots disent l'amour de la montagne, avec une grande intensité, une beauté et une force brutes, prouvant si cela était nécessaire que la littérature de montagne existe bel et bien.

Le phare, voyage immobile - Paolo Rumiz

LittératureTempsMerVoyage
“Solide et retranché dans le bas, comme une forteresse, léger et lumineux dans le haut, le phare est en plus un magnifique mirador, un aimant irrésistible pour les pensées vagabondes.”
Trois semaines dans un phare en pleine mer Méditerranée, c’est l’expérience d’isolement choisi racontée par Paolo Rumiz dans cet ouvrage. À partir des notes rédigées sur place, l’écrivain voyageur italien esquisse la vie sur une île - dont il choisit de taire le nom – avec pour seule compagnie les gardiens du phare, un vieil âne, une poule et de très nombreux oiseaux marins. Il livre le beau récit d’une vie simple, régie par les éléments, particulièrement le vent ou plutôt les vents : tramontane, sirocco, mistral … Complètement coupé de tout réseau internet, captant par intermittence à la radio des voix françaises, croates, arabes ou grecques, Rumiz loue la liberté d’esprit et la totale maîtrise de son temps qui lui sont offertes. Concoction de plats à partir de poissons pêchés le jour même, de câpres et asperges cueillies sur l’île, observation des constellations la nuit et du ballet des goélands au coucher de soleil … Cet ouvrage est une ode aux choses les plus simples, depuis un îlot perdu au cœur de cette Méditerranée si chère à l’auteur qui dit y éprouver “la sensation incroyablement forte d’être au centre du monde”. Son isolement lui laisse tout le loisir de se retrouver face à lui-même, mais aussi face à un monde “empli de vacarme et de démence” dont la consommation à outrance se matérialise sur l’île par les ravages de la surpêche. Un voyage immobile comme une invitation à la contemplation, plus que bienvenue en ces temps confinés.