Chargement...
Chargement...

Dossiers

La science en fête !

Du 2 au 12 octobre, la librairie Mollat s'associe à la 29e édition de ce rendez-vous automnal, pour le plus grand plaisir des passionnés et des curieux ! Compte tenu de l'actualité particulière de cette année 2020, cette édition baptisée "Planète Nature", s’intéressera au rapport de l'Homme et ...

L'inoubliable Frantz Fanon

À l'occasion de la sortie de la bande dessinée "Frantz Fanon" aux Editions La Découverte et de la rencontre avec l'auteur Frédéric Ciriez et l'illustrateur Romain Lamy le jeudi 24 septembre à 15h à la Station Ausone, nous vous proposons de (re)découvrir les œuvres du célèbre psychiatre martiniqua...

Hommage à David Graeber, l'anthropologue militant

Connu pour son célèbre "Bullshit Jobs", l'anthropologue américain David Graeber est mort à Venise à l'âge de 59 ans. Militant anarchiste, théoricien de la pensée libertaire nord-américaine et figure emblématique du mouvement "Occupy Wall Street", il était considéré comme l'un des intellectuels le...

Agrégation Philosophie 2020/2021

Pour préparer au mieux le concours, retrouvez ici le programme complet ainsi que les dernières parutions autour des questions de l'Agrégation de la session Philosophie 2020/ 2021.

50 ans de Points : un automne des sagesses

Tout au long de l'année, fêtez avec nous les 50 ans de la collection Points.
Pour célébrer cet automne des sagesses, jouez avec nous du 1er septembre au 31 décembre sur le site de la librairie en répondant à nos questions pour tenter de gagner une sélection de 10 Points incontournables.

"Sandor Ferenczi, l'enfant terrible de la psychanalyse"

La parution du livre de Benoît Peeters, "Sandor Ferenczi, l'enfant terrible de la psychanalyse", paru chez Flammarion, ainsi que la conférence de l'auteur disponible dès le 8 septembre sur notre site mollat.com, sont pour nous une belle opportunité de revenir sur le parcours du psychanalyste hong...

Bernard Stiegler : le philosophe de la disruption

"Lorsque la raison est perdue, toutes les puissances technologiques qui sont entre nos mains comme autant de « progrès de la civilisation » deviennent des armes de destruction par où cette « civilisation » relève de la barbarie qu'elle contient - et cela constitue l'enjeu majeur de la question ph...

Notre sélection

Une profusion d'essais pour tous les goûts !

Sciences humaines - HistoireSociétéSciences HumainesHistoire
Petit tour d'horizon de ce qui pourrait vous tenter... ou vous surprendre !

Coups de cœur

Nos mères - Christine Détrez, Karine Bastide

Sciences humaines - HistoireQuestions de sociétéSociologie des femmesFemmes
L’une n’a rien sur sa mère. L’autre en a trop.
La rencontre entre Karine Bastide et Christine Détrez a lieu dans une librairie, alors que Christine signe un nouveau livre sur sa mère, Christiane, morte lorsqu’elle avait deux ans et dont elle ne sait rien. Karine profite de l’occasion pour lui parler de la sienne, Huguette, qui lui a, au contraire, laissé énormément de souvenirs (voire trop) qu’elle n’a jamais pu lire : des carnets, de nombreux écrits ainsi que sa correspondance (notamment avec Simone de Beauvoir).

C’est ainsi que les deux femmes décident, à l’aide d’archives, de lettres, ou encore de bulletins scolaires, de retracer le parcours des femmes de cette génération et donc celui de leurs mères, toutes deux devenues institutrices après avoir étudié à l’École Normale. À l’instar de Huguette et de Christiane, les femmes passées par l'École Normale ont dû se plier aux exigences de la société envers leur sexe dans les années 1960.
Pour l’une, devenir institutrice est l’occasion d’une promotion sociale tandis que l’autre vit cette expérience comme un déclassement.

Avec cet essai sociologique, les deux auteures ont voulu comprendre et mettre en lumière les enjeux de cette génération marquée par Salut les copains. À travers le destin de leurs mères, qui, pourtant, ne se connaissaient pas, Christine Détrez et Karine Bastide ont trouvé le moyen de parler de toutes ces femmes qui se sont mobilisées pour avoir le contrôle de leur corps, de leur féminité et de leur vie.

Ces femmes, ce sont nos grand-mères pour certains ou, pour d’autres, tout simplement nos mères…

L'internationale des républiques d'enfants, 1939-1955

Sciences humaines - HistoireEnfanceHistoireSeconde Guerre mondiale
Découvrez un pan de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale jusque-là oublié : les communautés d’enfants, orphelins ou séparés de leur famille, errants et meurtris, rassemblés dans des « villages », centres d’accueil d’urgence, à l’initiative d’instituteurs, médecins, prêtres, pour les extraire ...
Les moyens limités et la communauté de vie encouragent les enfants à s’organiser en « république » : élection d’un maire, création d’un journal, d’une police, d’un tribunal, d’une banque, d’une monnaie intérieure… Une autogestion qui développe l’esprit citoyen, mais qui posera toutefois ses limites.

Au lendemain d’une Europe ravagée par la guerre, un réseau international des républiques d’enfants se met en place. Encouragées par leurs éducateurs français, italiens, suisses, hongrois, allemands… et soutenues par l’UNESCO, ces communautés cosmopolites portent l’espoir de la renaissance d’une Europe nouvelle.

Cet ouvrage nous interpelle sur les incroyables capacités de résilience des enfants, leur abnégation, leur intelligence. Il fait écho aux débats actuels sur les pédagogies alternatives et l’apprentissage de la citoyenneté. Il nous rappelle le rôle primordial des enseignants, éducateurs et acteurs de l’éducation populaire.

Une mise en lumière brillante, étayée de nombreuses photographies et documents d’archives aussi précieux que bouleversants. Un livre magnifique.

Coup double pour une histoire éclairée des féminismes

Sciences humaines - HistoireFemmesFéminismeHistoire
Pour cette rentrée, les historiennes nous gâtent en nous donnant à lire deux histoires des féminismes qui se complètent admirablement. Lectrices et lecteurs, n’hésitez pas !
Deux siècles de luttes Deux siècles de révolutions Deux siècles de féminismes
Pour cette rentrée, les historiennes nous gâtent en nous donnant à lire deux histoires des féminismes qui se complètent admirablement. Lectrices et lecteurs, n’hésitez pas !

Mathilde Larrère nous régale aux éditions du Détour d'un très percutant Rage against the machisme. Son ton délibérément humoristique ne cache pas le but avéré de cet ouvrage : donner à l'histoire des féminismes en France et à celles qui la constituent aussi bien des lettres de noblesse qu'une réelle visibilité.

L'historienne récuse le terme habituel de "vague" féministe car selon elle, il occulte à la fois les femmes et les luttes qui ont eu lieu entre ces vagues : ce terme "ne laisse pas place aux combats féministes pour le travail […] les femmes racisées, les homosexuelles."
De courts chapitres très incisifs retracent plus de deux siècles de luttes des femmes dans un style vif et éclairant. A la fois chronologique et thématique, émaillés de citations et de documents illustrant le propos, nous avons sous les yeux un livre d'histoire bouillonnant d'énergie à l'image de l'histoire des féminismes.

Ne nous libérez pas, on s'en charge, le projet de Bibia Pavard, Florence Rochefort et Michelle Zancarini-Fournel paru aux éditions de La Découverte va dans le même sens avec l'ambition affichée de renouveler un récit de l'histoire des féminismes en France. "C'est le principe de la sociohistoire de se placer dans une problématique inspirée des enjeux du présent pour en restituer la généalogie."
Sur plus de deux siècles, cet ouvrage extrêmement précis et documenté analyse un mouvement loin d'être uniforme, fait de nombreuses luttes intestines mais avec un but commun : "contester la domination masculine et les normes de genre". La question inévitable de l'intersectionnalité prend toute sa place dans ce riche travail historique mine d'informations et qui donne à voir de nombreuses femmes encore trop méconnues.
Un autre grand intérêt de cet ouvrage passionnant est la mise en perspective des débats d'hier et d'aujourd'hui : les travailleuses du sexe, la question du voile et plus largement du rapport à l’Islam, la question de l’inclusion des personnes transgenre entre autres. La maquette élégante et les nombreuses illustrations ajoutent à la lisibilité du propos et encouragent une lecture grandement intelligente et plaisante.

Deux ouvrages à lire avec une véritable délectation pour toutes les lectrices (et lecteurs !) qui s'intéressent non seulement aux questions féministes, à leur histoire, mais aussi plus largement aux questions de sociétés.

Charles IV: un empereur en Europe

Sciences humaines - HistoireHistoire - GénéralitésHistoireBiographie
Charles IV, roi de Bohême et souverain du Saint-Empire romain germanique fut l'un des monarque les plus influents d'un XIVe siècle en crise. Pourtant, l'historiographie française n'avait jusqu'alors gardé qu'un maigre souvenir de cet empereur exceptionnel. C'est ce manque que comble la biographie...
Né en 1316, Charles IV fut maître du Luxembourg, de la Bohême, de la Moravie, roi des Romains, des Lombards et de Bourgogne et empereur auguste. Pierre Monnet nous décrit le règne d'un souverain avisé, éduqué, voyageur et législateur dont l'imperium s’étendait sur un duché, plusieurs margraviats, quatre royaumes et un empire où se parlait dix à vingt langues et dialectes différents. Grand mécène et lui-même rédacteur de l'une des plus célèbres œuvres littéraires de son temps, sa propre Vita, Charles IV su user de sa clairvoyance politique et d'une symbolique royale innovante pour unifier et consolider son empire européen.  

    Élu roi des Romains en 1346 puis couronné empereur en 1355, l’œuvre de Charles IV a longtemps été occultée par l'image péjorative d'un XIVe siècle ébranlé par les guerres, la famine, le schisme de l’Église et les épidémies. Pourtant, sous son règne le Saint-Empire a connu une période de consolidation politique sans précédent dont l'exemple le plus célèbre  reste sans conteste la promulgation de la Bulle d'or qui y introduit le principe électif. La Bohême prend une place de premier plan sur l'échiquier européen, de même que les grandes villes de l'empire au sein desquelles s’épanouissent les universités, le savoir, l'économie et les innovations administratives.

    Mais tout l'intérêt du travail de Pierre Monnet réside dans le caractère hybride de sa biographie. Car bien plus que le simple récit d'une vie, c'est un tableau en négatif du XIVe siècle et du Saint-Empire que propose l'auteur à travers le règne de Charles IV. De plus, au fil des pages, le lecteur est surpris de découvrir les liens étroits qui unissaient ce souverain méconnu et le royaume de France. Pour ne citer qu'un exemple flagrant : Charles IV remodela Prague, sa capitale, sur le modèle de Paris.
    
    Empereur solaire, l'héritage de Charles IV fut trop lourd à porter pour ses successeurs mais laissa néanmoins une marque indélébile. Son règne préfigura sans doute les grandes transformations politiques de l'Europe moderne. Ainsi : « [...] Charles IV peut bien commencer à nous rappeler des monarques plus neufs, peut-être, singulièrement dans sa manière d'articuler plusieurs pays et plusieurs traditions […] et il conviendrait de ne pas le faire moins médiéval qu'il ne le fut. »

Une proposition des libraires

Rêver à une mode éthique et responsable ?

Sciences humaines - HistoireDécroissanceModeÉconomie
La récente dénonciation du travail forcé des Ouïghours en Chine, le changement climatique sont autant de graves questions de sociétés qui remettent lourdement en cause nos pratiques d’achats de vêtements en particulier. Une mode éthique est-elle possible ? Un éclairage avec ces quelques ouvrages...

Sélection de livres

HOMO LUDENS, une collection remarquable

Sciences humaines - HistoirePhilosophiePsychologieSociologie
La collection « Homo Ludens », co-éditéé par les éditions Le Cherche Midi et l’INSEP (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance), donne la parole à des intellectuels et des scientifiques pour questionner ce « corps en jeu », et comprendre, par le prisme du sport, les vérita...

Coup de cœur pour la collection "L'enfance en questions" !

Sciences humaines - HistoireEnfantsParentsPsychologie
Découvrez la nouvelle collection "L'enfance en questions" parue aux éditions Nathan ! Des professionnels vous accompagnent autour des sujets qui vous préoccupent ou vous inquiètent. Des questions de parents, des questions d'enfants, des réponses claires et concrètes, des outils pour dialoguer. ...

Le Génie du vivant

Sciences humaines - HistoireNatureSciencesGénétique
Découvrez la fabuleuse odyssée de la vie à travers notre sélection d'ouvrages sur le Génie du vivant

Nouveautés Poche

Sciences humaines - HistoireActualitéHistoirePhilosophie
Ils sont sortis en poche ! Voici quelques nouveautés sélectionnées pour vous.

Sciences humaines - Histoire

Chargement...