Chargement...
Chargement...

Actualité

Focus sur l'actu

Chaque semaine, nous vous proposons une sélection de titres pour éclairer un sujet au cœur de l'actualité.

Dossiers

Sagesses antiques avec Michel Onfray

De Socrate à Marc Aurèle en passant par Ciceron, la lecture du nouvel ouvrage de Michel Onfray nous invite à la (re)lecture des plus grands philosophes antiques.

Quand la musique rencontre la philosophie

Qu'est-ce que la musique ? Est-ce aussi banal que cela peut paraître ? Venez à la rencontre de ces philosophes qui ont tenté de répondre à ces questions.

7ème édition DEBAT PUBLIC TNBA "Nature aime à se cacher (...

Ce que la pornographie fait à la société - rencontre avec Ovidie le 10 janvier
7ème saison pour ces débats publics, imaginés par la librairie Mollat, l'Université Bordeaux Montaigne et le TNBA. Initiés sur la saison 2012-2013, ces rencontres attirent un public nombreux, curieux d'une réflexion et d'un échange avec des penseurs d'aujourd'hui. Fruits d'une collaboration entre...

Sélection de livres

Vivre et penser la liberté avec Jacques Ellul (1912-1994)

Sciences humaines - HistoireHistoirePhilosophieSociologie
A l'occasion de la sortie d'un recueil d'écrits inédits, nous vous proposons une sélection d'ouvrages du célèbre philosophe, historien du droit, sociologue et théologien bordelais.

Des loups et des Hommes

Sciences humaines - HistoireSciences HumainesHistoireLoup
A l’affût, dissimulé par l'ombre des sous-bois, la bête dévore de ses deux grands yeux jaunes le berger et son troupeau. L'histoire ne raconte pas ce qu'il advint ensuite mais la légende s'est déjà emparée de ce regard sauvage.
Le loup, cet animal fantastique, a été l'un de nos plus fidèle compagnon de route à travers l'histoire de même que, souvent malgré lui, l'un de nos plus farouches adversaires. Roi mal aimé de l'ambivalence, maître invisible et méconnu des forêts, des montagnes et plaines, il effraie l'Homme autant qu'il le fascine et son retour, ou plutôt sa ténacité, nous divise autant qu'il nous rassemble.

La librairie Mollat vous propose de redécouvrir, autour d'une table consacrée à cet animal emblématique et symbolique, l'histoire vivante et le devenir de l'un des « derniers animaux mythologiques ».

Coups de cœur

Rosa Parks, une militante

Sciences humaines - HistoireFemmesHistoireLutte
Un récit qui par sa clarté et sa simplicité aide à comprendre le parcours d’une femme qui un jour de décembre n’a pas voulu courber l’échine

Rosa Parks est un symbole. Celui de la lutte des droits civiques aux États-Unis et leur victoire dans une Amérique où la ségrégation était officiellement à l’œuvre. Mais prononcez le nom de Rosa Parks et aussitôt une image vous vient à l’esprit : celle d’une femme assise dans un bus à Montgomery en Alabama. Et le symbole commence avec cette image.

Lire Mon histoire de Rosa Parks permet d’aller au-delà de cette image. D’une écriture simple et claire, elle retrace son enfance à Tuskegee, Alabama. Elle raconte son enfance et donne de nombreux détails qui permettent de comprendre, mettent en éclairage ce qui fera qu’un jour, le 1er décembre 1955, elle décidera de ne pas céder sa place assise à un homme blanc dans le bus comme le chauffeur du bus (et la loi) l’ordonnait alors. On comprend qu’elle n’était pas simplement fatiguée ce soir-là par son travail mais fatiguée par toutes les injustices que les afro-américains subissaient (elle le répète plusieurs dans son récit voulant sans doute redonner tout son sens à cet acte). Ce qui est intéressant dans ce témoignage est la construction du parcours militant de la jeune femme. Elle analyse elle-même sa prise de conscience par différents épisodes qu’elle relate et qui l’ont marqués durablement : différences de traitements entre noirs et blancs, la peur permanente... (rappelons que s’attaquer à un blanc état passible de peine de mort), l’éducation que lui a donnée sa mère, les exemples de fiertés autour d’elle, la rencontre avec son mari, militant de première heure pour les droits civiques,... Non, Rosa Parks n’est pas simplement fatiguée ce soir-là de décembre : l' épisode du bus est une étape, le point d'orgue d’une vie de militante irréprochable. Il faut se rendre compte que le mouvement de protestation a duré un an après l'arrestation de Rosa Parks. On assiste également à l’après-procès et le récit de toute une vie de lutte.

Une vie qui rend hommage à tous les combats courageux pour l’égalité qui trouve une résonance encore aujourd’hui...


 

Controverses sur l'émotion : neurosciences et sciences humaines

Sciences humaines - HistoireEmotionsPsychologieSociologie
Controverses sur l’émotion, dernier numéro de la magnifique revue d’Anamosa Sensibilités, nous donne à réfléchir sur l’origine de nos émotions à travers, notamment, un regard critique sur les neurosciences.

Sensibilités, Histoire, critiques et sciences sociales, est une revue semestrielle éditée par Anamosa, depuis l’automne 2016, dont l’objet est « l’exploration des champs du sensible ». A travers une lecture critique de méthodes, de travaux, de recherches, de confrontations de points de vue et d’expérimentations, elle offre un débat constructif et pluridisciplinaire, favorisant l’ouverture d’esprit et une opinion réfléchie.

Les dernières découvertes neuroscientifiques ont révolutionné notre quotidien. Nos agissements, nos émotions, nos relations… et ce dans tous les domaines : travail, éducation, marketing… semblent aujourd’hui trouver réponse dans les neurosciences. L’être humain serait indubitablement guidé par un processus biologique.

Accentué par les médias, ce phénomène n’échappe à personne, les publications et interventions se multiplient, ouvrant la porte à certaines dérives.

Quentin Deluermoz, Thomas Dodman et Hervé Mazurel, qui composent le comité de rédaction de la revue Sensibilités, ne récusent pas les neurosciences, mais nous mettent en garde sur leurs supposées certitudes et universalité, qui occultent de ce fait toute influence sociale, culturelle ou sociologique. Ils confrontent, dans cette cinquième publication parfaitement documentée et brillante, différents points de vue de neuroscientifiques, psychologues, sociologues, anthropologues, historiens et professeurs des plus illustres, nous permettant d’engager la réflexion et d’enrichir notre pensée.

Un sujet plus que jamais d’actualité dans une revue de grande qualité.

Le génie civil de l'armée romaine

Histoire - GénéralitésAntiquitéHistoireRome
En cette fin d'année les éditions Actes Sud/ Errance publient un livre surprenant tant par le sujet qu'il aborde et la richesse de son contenu que par la qualité de ses illustrations. "Le génie civil de l'armée romaine" est un ouvrage qui se lit autant qu'il se regarde, une immersion dans la vie ...

Les redoutables légions romaines furent bien plus qu'un ensemble de corps drastiquement organisés, armés et disciplinés, cela l'historiographie s'est largement attachée à le démontrer. Toutefois, si leur rôle politique majeur et leur indéniable efficacité au combat furent mainte fois abordés et étudiés avec attention, il est un point sur lequel Le génie civil de l'armée romaine apporte un éclairage tout particulier : les légions de l'Urbs furent aussi et peut-être surtout des légions de bâtisseurs.

 

Ce livre propose au lecteur un voyage au quatre coins stratégiques de l'Empire romain, de la Gaule boisée à la brûlante Égypte en passant par les vastes rives du Danube et du Rhin. Par le texte limpide et documenté de Gérard Coulon et les magnifiques et minutieuses aquarelles de Jean-Claude Golvin, il nous est donné de découvrir ces édifices spectaculaires qui composent et rythment aussi bien le paysage que la vie de la Rome antique. Bien plus qu'un simple inventaire archéologique, Le génie civil de l'armée romaine propose au lecteur un éclairage sur le rôle indispensable des soldats dans la réalisation de ces instruments parmi les plus importants de la conquête et de la romanisation des provinces : les routes et les ponts, les aqueducs et les canaux, les colonies et les villes que nous habitons et utilisons pour grande partie encore aujourd'hui.

 

Car conquérir n'est-ce pas détruire pour mieux bâtir ? Bâtir sur ce qui existait précédemment pour, d'une part, mieux asseoir sa domination en se procurant les instruments culturels et institutionnels indispensables à la pérennité de l'occupation et de l'occupant, mais aussi pour mieux assimiler et intégrer, ou peut-être asservir et acculturer, ceux-là même qui, vaincus mais toujours présents, passent sous la coupe de l'envahisseur? L'objectif premier des légions fut donc de rendre Rome et le pouvoir impérial omniprésents aux yeux des populations locales en même temps qu 'elles construisaient les infrastructures nécessaires à la victoire et à l'attachement de ces dernières.

 

Finalement, à la lecture de ce formidable travail, il nous est permis de nous demander si, plus que le glaive et le pilum, la groma et le chorobate ne furent pas les plus redoutables armes de la legio.

La France des Belhoumi : portrait de famille (1977-2017)

Sciences humaines - HistoireFamilleSociologieImmigration
Le sociologue Stéphane Beaud nous plonge dans le quotidien d’une famille immigrée algérienne de huit enfants, installée dans un quartier HLM d’une petite ville de province. Une brillante étude sociologique instructive et touchante, qui nous offre un autre regard sur l’immigration, la famille et l...

A travers le témoignage des huit enfants (cinq filles et trois garçons), il retrace et analyse la vie d’une famille immigrée, avec ses bonheurs et ses difficultés, les itinéraires de vie de chaque enfant au regard de leur place dans la fratrie, de leur sexe, de leurs rencontres, de leurs choix.

En présentant les résultats de son enquête, Stéphane Beaud ne prétend pas généraliser l'étude à tous les algériens immigrés en France, ni à toutes les familles issues de l'immigration. Ce livre n'a pas non plus vocation à dénoncer une fois de plus les conditions de vie difficiles dans les quartiers socialement défavorisés. Il se lit comme un récit biographique. Le lecteur est totalement plongé dans cette famille, durant 40 années de vie, avec la curiosité croissante de découvrir page après page la destinée de ces enfants, devenus adolescents, puis adultes. Cette étude est ponctuée d'extraits d'entretiens offrant une illustration vivante et concrète des propos du sociologue.

Stéphane Beaud aborde, avec bienveillance et réalisme, le quotidien des Belhoumi, le rôle "moteur" et capital des deux filles aînées, les conséquences d'une éducation très genrée, le soutien inconditionnel de la fratrie, les heureuses rencontres et l'impact des enseignants sur le parcours des enfants, les destins scolaires et professionnels hétérogènes des filles et des garçons. Il souligne l'importance du tissu associatif, expose la place de la religion et les choix politiques, le choc des attentats de 2015 et leurs répercussions sur la famille, le racisme et les discriminations vécus principalement par les garçons, l'intégration réussie et l'ascension sociale d'une famille immigrée dans un contexte particulièrement difficile.

Ce livre est une ode à la famille et à la vie. Il invite à la tolérance, au respect et à l'ouverture d'esprit. Il interpelle autant qu'il émeut. On le dévore et on en sort grandit.

Un coup de cœur de Géraldine Lafont

Sciences humaines - Histoire

Chargement...