Chargement...
Chargement...

Dossiers

Surveillance : ceci n'est pas une fiction

" La vie ne se vit pas. Elle pourrait être inscrite au frontispice de nos domiciles, à l'entrée de nos villes, sur l'écran d'accueil de nos téléphones, et le salut ne passera que par la rematérialisation du corps, ce corps qui touche, marche et trébuche. C'est tout ce qu'il nous reste pour habite...

Sport et résilience

A la lecture du livre fascinant co-dirigé par Boris Cyrulnik et Philippe Bouhours, "Sport et résilience" aux éditions Odile Jacob, nous nous sommes intéressés aux vertus thérapeutiques du sport, à ses bienfaits sur notre état psychique, sur notre capacité à surmonter les épreuves de la vie.

ECHO faire résonner les savoirs

Cap-sciences et Mollat s'unissent pour vous proposer des conférences exceptionnelles
Venez rencontrer prochainement les chercheuses Aurélie Jean et Emmanuelle Pouydebat, le physicien Étienne Klein ou encore l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan.

Populisme(s)

« Le populisme est une forme de réponse - que l'on peut juger mauvaise - aux dysfonctionnements de la démocratie. » Pierre Rosanvallon

Une proposition des libraires

Soyez sorcières...

Sciences humaines - HistoireFéminismeSciences HumainesSorcière
La figure des sorcières connaît un véritable engouement. Découvrez avec notre sélection qu'il ne s'agit pas que d'une mode mais qu'aujourd’hui la sorcière est féministe, politique et support d'une réflexion véritable.

Sélection de livres

Les grandes voix de la recherche

Sciences humaines - HistoireSciences
En partenariat avec les éditions "De vive voix", les éditions CNRS publient une toute nouvelle collection "Les grandes voix de la recherche". Découvrez à travers ces petits ouvrages les grandes notions scientifiques expliquées par des chercheurs médaillés d'or du CNRS : le célèbre climatologue Je...

Nouveautés Poche

Sciences humaines - HistoireActualitéHistoirePhilosophie
Ils sont sortis en poche ! Voici quelques nouveautés sélectionnées pour vous.

Coups de cœur

L.A Bibliothèque - Susan Orlean

LittératureSciences humaines - HistoireBibliothèqueCrime
Le récit génial de l'incendie de 1986 qui dévasta la grande bibliothèque de Los Angeles. Une enquête passionnante, prétexte pour Susan Orlean de clamer son amour inconditionnel des livres et des structures publiques qui apparaissent comme le phare d'Alexandrie dans l'obscurité des problématiques ...
New-yorkaise d’adoption Susan Orlean revient à Los Angeles dans les années 2010. En réponse à la volonté de son petit garçon d’interroger un documentaliste, Orlean emmène son fils dans l'étonnante et prestigieuse bibliothèque centrale de la ville.

Elle y retrouve son amour pour les lieux, les bibliothèques dans lesquelles elle passa son enfance, y découvrant son amour pour les livres et la littérature. Au détour d’une visite avec le conservateur, celui-ci évoque avec humour « une odeur de fumée » qui se dégagerait encore de certains ouvrages. L’auteur de répondre avec étonnement si l’endroit était autorisé aux fumeurs. Interloqué le conservateur lui raconte le grand incendie qui ravagea la bibliothèque le 29 avril 1986.

Mais qui se souvient du 29 avril 1986 quand le 26 avril de cette même année est marqué au fer rouge par la catastrophe de Tchernobyl ?

Susan Orlean va alors se lancer dans une enquête minutieuse sur l’incendie de la grande bibliothèque. Enquête qui lui fera remonter le temps jusqu’à la construction de l’incroyable édifice, surplombé par une pyramide, en 1926. La précision et l’obsession d’Orlean donnent lieu à un incroyable récit protéiforme et rythmé. Partant des heures qui ont vu le feu ravager 500 000 ouvrages et endommager 700 000 autres, le texte alterne les âges, des premiers conservateurs (et premières conservatrices) de la bibliothèque de Los Angeles à la fin du XIXème siècle, jusqu’au personnage troublant de Harry Peak, pyromane présumé de l’incendie de 1986.

L.A bibliothèque est évidemment le récit de ce fait divers hallucinant et mystérieux qu’est l’incendie criminel de 1986, mais le livre est avant tout une ode personnelle et universelle aux livres, à la lecture et aux institutions culturelles. Le rôle éminemment social d’une structure telle que la bibliothèque de Los Angeles au cœur d’une ville aussi hors norme est ici le grand hommage rendu par Susan Orlean.

Quand nous apprenons qu’aux Etats-Unis, les bibliothèques publiques sont plus nombreuses que les Mac Donald, on ne peut s’empêcher de sourire et de garder espoir.

A la Trace - Olivier Tesquet

Sciences humaines - HistoireActualitéSciences HumainesNumérique
Effrayant mais nécessaire pour revendiquer une liberté légitime et universelle: celle de la vie privée.
Le numérique : objet de liberté ou à l'inverse objet de soumission?
L'auteur Olivier Tesquet, journaliste chez Télérama, construit une cartographie des territoires de la surveillance mis en place à l'ère du tout numérique où l'information circule en flux continu. Du système de notation des individus en passant par le puçage des employés ou encore la récolte des informations afin de consolider le contrôle sur nos libertés, ce livre nous fait comprendre que la fiction orwellienne est devenue notre réalité.
Lecture effrayante mais nécessaire pour revendiquer une liberté légitime et universelle, celle de la vie privée.

Sport et résilience

Sciences humaines - HistoirePsychologieSport
On le savait bon pour la santé, bon pour lutter contre l’obésité, l’hypertension, le diabète, la dépression et de nombreuses maladies graves. Nous connaissions ses vertus psychomotrices, sociales, fédératrices… Mais saviez-vous que le sport avait un autre super pouvoir ? La RÉSILIENCE ! Cette fab...

Sous la houlette de deux grands psychiatres, Boris Cyrulnik et Philippe Bouhours, une dizaine de spécialistes mettent en lumière l’incroyable puissance de résilience développée par les sportifs. La gestion du stress, le dépassement de soi, la détermination, l’abnégation, le courage… Le sport aide à surmonter les épreuves de la vie, il est un outil prodigieux contre les blessures psychiques.

 

Quelle différence y-a-il entre un sportif de haut niveau et un champion ? Pourquoi certains sportifs se révèlent après un accident ? Comment se relever et reprendre goût à la vie après un traumatisme, après une jeunesse difficile ou un parcours chaotique ? Pourquoi le sport peut-il conduire à l’addiction ?

 

Cet ouvrage remarquable, résultat de plusieurs années d’études, nous conforte plus que jamais sur les bienfaits du sport et la nécessité de le pratiquer dès le plus jeune âge. Il nous expose aussi toute sa force dans le processus de guérison et de reconstruction des publics fragilisés, à tout moment de la vie.

De cendres et de braises

Sciences humaines - HistoireSociétéSociologie
Manon Ott, chercheuse en sciences sociales et cinéaste, nous propose un ouvrage inédit retraçant en deux faces, tel un disque vinyle, l’étude sociologique d’une cité ouvrière dans la banlieue parisienne, et l’expérience d’un film documentaire qui complète magistralement son œuvre. Un livre qui fa...
Première surprise : deux couvertures ! La photo d’un logement vide au recto et la photo d’un homme au verso.
Deuxième surprise : deux sous-titres ! « Voix et histoires d’une banlieue populaire » au recto et « L’expérience d’un film » au verso.

Première question : par quelle face démarrer ?
Deuxième question : par quoi commencer, le livre ou le film ?
Réponse : laissez-vous surprendre !

J’ai commencé par le livre, face A : l’histoire de la banlieue populaire des Mureaux, la « cité Renault-Flins », construite pour y loger les ouvriers, d’abord locaux, puis issus de l’immigration (Europe du sud, Maghreb puis Afrique Subsaharienne), à l’époque où les grandes usines automobiles prospéraient.

Manon Ott retrace la vie de cette « banlieue populaire » depuis sa naissance, à partir de l’implantation de l’usine Renault-Flins et de la construction des premières barres d’immeubles. Synonymes de « confort moderne », ces nouveaux logements, équipés de toutes les commodités, étaient le symbole du progrès. La vie sociale du quartier y était florissante.

Le développement de l’usine oblige la Régie Renault à recruter plusieurs vagues de travailleurs immigrés, tout en construisant de nouveaux ensembles pour les loger. Le quartier se transforme.
Les conditions de travail à la chaine sont dures. La révolte s’organise progressivement. La cité des Mureaux devient alors la base arrière de l’organisation des luttes sociales des années 60.
Puis vint la désindustrialisation des années 70 et son lot de licenciements, première marche vers la paupérisation du quartier et la précarité des populations. La banlieue est désormais victime des regards stigmatisants, en proie aux images dégradantes diffusées par les médias.

La face B du livre retrace « l’expérience d’un film », qui complète cette brillante étude par des témoignages d’habitants. Manon Ott nous dévoile ici les coulisses de son œuvre, un film de 1h15 tourné en noir et blanc, majoritairement de nuit, moment intime où les confidences prennent place. Un film touchant, positif, qui donne la parole aux anciens qui ont vu naître Les Mureaux et aux jeunes qui ont grandi là. Loin des clichés et du discours victimisant, ces « personnages » nous plongent dans leur quotidien, avec objectivité, sincérité et bienveillance.
Le film donne envie de lire ou relire cette face B, étayée de nombreuses photos en noir et blanc. On y plonge alors comme dans un album souvenir. Voir le film en amont décuple le plaisir d’en savoir plus, de retrouver ces « personnages », de les (re)découvrir.

Une étude riche, une enquête passionnante, un travail magistral.

Sciences humaines - Histoire

Chargement...