Chargement...
Chargement...

Actualité

Questions pour demain

« La vie a-t-elle un avenir sur la planète ? » Telle est la question que le biochimiste Van Rensselaer Potter, créateur du concept de bioéthique, posait en 1971. Nous reprenons à notre tour cette interrogation alors que l'avenir se fait de plus en plus incertain : menaces écologiques, tens...

Dossiers

#8 Tribunes de la presse 2018

LES NOUVELLES FRONTIÈRES Le thème des frontières sera au cœur de la 8ème édition des Tribunes de la presse. Du jeudi 22 novembre au samedi 24 novembre, dans quatre lieux différents et sous des angles variés. L’entrée est libre et gratuite – après inscription en ligne tribunesdelapresse.org

Une balade "Sur les cimes du désespoir"

Découvrez ou redécouvrez les œuvres et la vie d'un des grands noms de la philosophie du XXe siècle : Emil Cioran.

Sélection de livres

Sorcière, encore et toujours

Sciences humaines - HistoireFemmesFéminisme
Ce qu'on aime dans la lecture des livres de Mona Chollet (et "Sorcières" ne déroge pas à la règle), c'est qu'elle ouvre des possibles sur une infinité de lectures... Nous vous proposons une sélection d'ouvrages sur lesquels nous nous sommes précipités dès la dernière page de "Sorcières" refermée !

Des écrans sans enfants accros

Sciences humaines - HistoireEnfantsPsychologieNumérique
Nous vivons avec les écrans et le numérique. Malgré ce que l'on peut croire, ils ne sont pas forcément mauvais pour nos enfants... Quelques livres pour vous aider à gérer les enfants et leurs écrans sans les rendre accros.

Coups de cœur

La France des Belhoumi : portrait de famille (1977-2017)

Sciences humaines - HistoireFamilleSociologieImmigration
Le sociologue Stéphane Beaud nous plonge dans le quotidien d’une famille immigrée algérienne de huit enfants, installée dans un quartier HLM d’une petite ville de province. Une brillante étude sociologique instructive et touchante, qui nous offre un autre regard sur l’immigration, la famille et l...

A travers le témoignage des huit enfants (cinq filles et trois garçons), il retrace et analyse la vie d’une famille immigrée, avec ses bonheurs et ses difficultés, les itinéraires de vie de chaque enfant au regard de leur place dans la fratrie, de leur sexe, de leurs rencontres, de leurs choix.

En présentant les résultats de son enquête, Stéphane Beaud ne prétend pas généraliser l'étude à tous les algériens immigrés en France, ni à toutes les familles issues de l'immigration. Ce livre n'a pas non plus vocation à dénoncer une fois de plus les conditions de vie difficiles dans les quartiers socialement défavorisés. Il se lit comme un récit biographique. Le lecteur est totalement plongé dans cette famille, durant 40 années de vie, avec la curiosité croissante de découvrir page après page la destinée de ces enfants, devenus adolescents, puis adultes. Cette étude est ponctuée d'extraits d'entretiens offrant une illustration vivante et concrète des propos du sociologue.

Stéphane Beaud aborde, avec bienveillance et réalisme, le quotidien des Belhoumi, le rôle "moteur" et capital des deux filles aînées, les conséquences d'une éducation très genrée, le soutien inconditionnel de la fratrie, les heureuses rencontres et l'impact des enseignants sur le parcours des enfants, les destins scolaires et professionnels hétérogènes des filles et des garçons. Il souligne l'importance du tissu associatif, expose la place de la religion et les choix politiques, le choc des attentats de 2015 et leurs répercussions sur la famille, le racisme et les discriminations vécus principalement par les garçons, l'intégration réussie et l'ascension sociale d'une famille immigrée dans un contexte particulièrement difficile.

Ce livre est une ode à la famille et à la vie. Il invite à la tolérance, au respect et à l'ouverture d'esprit. Il interpelle autant qu'il émeut. On le dévore et on en sort grandit.

Un coup de cœur de Géraldine Lafont

Psychologie de la connerie

Sciences humaines - HistoireSciences HumainesPsychologie
Pourquoi des gens intelligents prennent-ils des décisions absurdes ? Pourquoi consommons-nous comme des cons ? La connerie est-elle réservée à certains profils ? Que se passe-t-il dans le cerveau d’un con ? Pourquoi les cons sont toujours les autres ? Sommes-nous tous cons finalement ? 30 scient...

Esthétiquement, le livre se présente sous la forme atypique d’un pavé (18cm x 13cm) de 377 pages dans les tons orange, blanc cassé et noir, qui attirent immédiatement le regard. On le remarque, le titre interpelle, il fait sourire, il questionne, et donne irrémédiablement envie de le feuilleter.

Après un avertissement de Jean-François Marmion, 31 chapitres, écrits par chacun des contributeurs et agrémentés d’illustrations pour le moins explicites, s’organisent en paragraphes, entretiens ou études, à la lecture accessible et surprenante.

Manipulateur, pervers narcissique, homophobe, raciste, harceleur, extrémiste, populiste… mais également imbécile, crétin, intolérant, étroit d’esprit, le « je-sais-tout », le « j’ai-toujours-raison », voyant, voyeur, superstitieux, inconscient, crédule, naïf… Tout le monde y passe ! Et finalement… tout le monde se reconnait.

Théorie du complot, fake news, bullshits, buzz, obscurantisme, croyances, dérives, inepties, coïncidences… Médias, travail, éducation, politique… Tous les domaines, tous les sujets d’actualité, les thèmes qui font débat, les décisions qui nous conduisent à l’irréparable… Tout y est ici décrypté, analysé et expliqué.

Ce livre fait rire, réagir, rougir. Il questionne, interpelle, choque. Il invite au débat, à la réflexion, à la remise en question. Un livre passionnant et addictif, à lire et à offrir. A ne surtout pas manquer.

Un coup de cœur de Géraldine Lafont

Sur l’herbe verte de l’hippodrome

Sciences humaines - HistoireEssaiSciences HumainesCheval
Le journaliste Olivier Villepreux nous offre un ouvrage extrêmement bien écrit et très riche sur le monde des courses hippiques. Un livre à offrir à tous les amoureux des chevaux, des courses et des hippodromes.
Journaliste indépendant, auteur de nombreux articles dans L’Équipe, Libération et Le Monde, Olivier Villepreux, partage sa passion pour les chevaux de course à travers un essai fascinant, très complet, d’une précision remarquable. Pas moins de 71 lieux qui ont marqués les courses hippiques, 77 chevaux mythiques, 259 personnalités des plus illustres aux plus surprenantes, sont cités, détaillés, scrutés, dans ce livre de 256 pages.

Sans langue de bois, l’auteur nous livre les enjeux économiques et les scandales politiques qui ont marqué cet univers. Il nous emmène aussi sur terre, au cœur des écuries, au côté des éleveurs, au plus près des hommes et des femmes qui chaque jour travaillent et consacrent leur vie aux chevaux.

Un documentaire ? Une encyclopédie ? Un essai historique ? Cet ouvrage est tout cela à la fois. 17 chapitres richement documentés dans un bel écrin, fidèle à la grande qualité des éditions Anamosa.

Un coup de cœur de Géraldine Lafont

Apprendre ! : les talents du cerveau, le défi des machines

Sciences humaines - HistoireNeurosciencesPédagogieCerveau
Un ouvrage passionnant, captivant, instructif, addictif, à lire ou à offrir, à tous les enseignants, futurs enseignants et parents, soucieux de comprendre et d’agir pour développer le talent des enfants et des étudiants.
Stanislas Dehaene met les neurosciences au service des sciences de l'éducation.
Sur la forme, ce livre offre 320 pages, réparties en trois parties très documentées et enrichies de 36 illustrations en couleur (schémas, photographies, images IRM) venant étayer les propos de Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France, président du Conseil scientifique de l’Education nationale et chercheur en neurosciences cognitives.
Sur le fond, l’auteur nous propose un ouvrage scientifique accessible et de grande qualité sur le fonctionnement du cerveau, au regard des apprentissages. Il n’est ni une recette supplémentaire pour révolutionner l’école, ni une énième critique du système scolaire. Il ne se veut ni culpabilisant, ni moraliste. Il se lit comme un documentaire, un récit de voyage au cœur de notre cerveau, une aventure à la croisée des neurosciences et des sciences de l’éducation.
Une première partie nous éclaire tout d’abord sur « qu’est-ce qu’apprendre ? ». Du fonctionnement des neurones, à la comparaison de l’homme et de la machine, Stanislas Dehaene introduit son ouvrage en évoquant les prérequis de l’apprentissage.
Il rend compte ensuite des pouvoirs fabuleux du cerveau humain et ce, dès la naissance. Le cerveau du bébé n’est pas une « ardoise vierge, une page blanche ». Il est doté de tous les circuits, organisés, connectés et actifs, réceptifs à toutes les stimulations de son environnement et pourvu d’une plasticité extraordinaire.
Enfin, Stanislas Dehaene aborde « les quatre piliers de l’apprentissage », que sont l’attention, l’engagement actif, le retour sur erreur et la consolidation des acquis. Il détaille chacune de ces conditions essentielles, en abordant les pédagogies qui ont fait leurs preuves et celles qui se sont révélées dommageables pour les élèves, les attitudes à privilégier par les enseignants, le rôle capital des parents, les bénéfices du jeu vidéo, l’importance du sommeil…
L’auteur conclut par treize conseils que tout parent ou professeur pourra aisément appliquer, au bénéfice de l’épanouissement des enfants.
Une vulgarisation neuroscientifique de grande qualité. Un livre à ne pas manquer.
Un coup de cœur de Géraldine Lafont

Sciences humaines - Histoire

Chargement...