Chargement...
Chargement...

Sélection de livres

Les nouveautés au rayon polar

Romans policiersLittératurePolicierPolar
Découvrez les nouveautés en grand format dans votre rayon polar !

Les coups de coeur du rayon polar

Les coups de coeur du rayon polar

LittératureRomans policiersLittératurePolar
Les libraires du rayon polar aiment...
Les libraires du rayon polar aiment...

Dossiers

"Folio Policiers" pour frissonner tout l'été

Un bac à glaçons en forme d'ours polaire ou de pingouins vous sera offert pour l'achat de 2 Folio policiers !

Des polars "so british" pour illuminer votre été

Si vous rêvez de campagne anglaise et d’un bain de polars divertissants, plongez dans notre sélection estivale de suspenses... rafraîchissants !

Coups de coeur

Monique Dollin du Fresnel - La machination de Berlin

Romans policiersBordeauxPolarSeconde Guerre mondiale
Et si Hitler ne s’était pas suicidé dans son bunker en avril 1945 ? De cette hypothèse romanesque naît un thriller historique aussi réaliste que captivant !

1945, Berlin est encerclée par l’armée russe qui ne va pas tarder à s’emparer de la ville et déloger Hitler retranché dans son bunker. Affaibli par différentes maladies, paranoïaque à l’extrême, le maître déchu du IIIème Reich tente in extremis de sauver sa peau grâce à un stratagème diabolique. Craignant qu’il ne tombe aux mains de Staline, s’échappe ou se suicide, les Alliés occidentaux échafaudent un plan pour le capturer vivant en premier. Les services secrets britanniques (SOE) ont recruté un médecin bordelais entré dans la Résistance, Pierre Castel qui est chargé de remplacer le médecin incompétent du dictateur nazi. Mais la tâche s’avère délicate car tous les attentats contre Hitler ont échoués et il lui faut se méfier des derniers fidèles entourant le Führer… Pierre accepte d’autant plus cette mission périlleuse que cette vengeance contre le responsable du chaos pourrait l’aider à retrouver Hannah, son épouse juive déportée dont il a perdu la trace depuis 1943.

Près de cinquante ans plus tard, en 1991, Camille Moriez, généalogiste successorale bordelaise est contactée par les neveux de Pierre Castel afin de retrouver la trace ou les descendants de ce dernier, également disparu avec sa part d’ombre. A la traque infernale du “plus grand criminel de tous les temps” et de nombreux autres dignitaires nazis se juxtapose une quête amoureuse obsédante et une recherche familiale bouleversante à tous égards. 

Enseignante passionnée par sa matière, grande lectrice à la fois du regretté Philip Kerr, des polars d’espionnage de Ian Fleming (James Bond) et des aventures de Tintin, Monique Dollin du Fresnel dépeint avec vivacité et un grand souci d’exactitude, la réalité de chaque époque et lieux, jusque dans ses moindres détails. Grâce à une intrigue riche en émotions et en surprises, qui nous fait voyager sur près de soixante ans du Sud-Ouest de la France (Bordeaux, Arcachon, Pyrénées) au nord de l’Europe (Berlin, Londres, Varsovie), en passant par le Proche-Orient (Jérusalem), les Etats-Unis et l’Amérique du Sud, cette fresque sait ne lâcher à aucun moment son lecteur tout en lui dévoilant les rouages plus ou moins officiels de l’Histoire. Convaincue du devoir de mémoire à assurer auprès des jeunes générations, ce roman est idéal pour comprendre les grands événements du monde et transmettre un passé qui hante et éclaire à la fois.

Thomas Sands - L'un des tiens

Romans policiersEnvironnementPolar#postapocalyptique
Nouveau coup de coeur pour le deuxième roman de Thomas Sands, L’un des tiens !
L’un des tiens, c’est avant tout un époustouflant roman post-apocalyptique dans une France dévastée et livrée à elle-même. Parmi les survivants figurent Anna, une âme perdue qui erre de squats en squats et Marie-Jean, un homme qui a tout perdu (femme et enfant) mais qui se réveille tous les jours avec un dernier espoir : retrouver son frère aîné, Timothée, qui a quant à lui choisi de se replier au sommet d’une montagne afin d’y construire un refuge tant physique que psychologique. Pour chacun, chaque jour est un combat contre un climat hostile mais également contre le passé et la douleur provoquée par les souvenirs : “Elle est presque libre. La liberté, ce serait n’avoir aucun regret” ; “Depuis l’apparition de Marie-Jean, les souvenirs affleurent, l’assaillent, le torturent”.
Anna et Marie-Jean, que le hasard rassemble, partent donc en quête de ce frère et entament un insensé et périlleux voyage au coeur d’un pays où la violence est reine.
Thomas Sands, à travers les parcours de vie de ses différents personnages, dresse un portrait glaçant et terriblement réaliste de ce qu’il pourrait advenir si nous continuons à nier l’urgence écologique. Avec une écriture qui relève du sublime et de la poésie, ce récit est sans aucun doute un chef-d’oeuvre bouleversant.

Colin Niel - Entre Fauves

Romans policiersAnimauxPolicierRoman noir
Colin Niel nous offre avec Entre fauves un superbe roman choral orchestré d'une main de maître.
Martin est garde au Parc national des Pyrénées, il travaille au suivi et à la sauvegarde des ours. Pendant son temps libre, il traque les chasseurs qui postent des photos d'eux sur les réseaux sociaux avec leurs « trophées ». En tombant sur la photo d'une jeune fille devant la dépouille d'un lion, les rôles s'inversent et Martin devient le chasseur.

Les rapports entre l’homme et les animaux sont au cœur de ce roman noir. Colin Niel arrive à nous faire douter de toutes nos convictions grâce aux portraits profonds et touchants de quatre personnages que tout oppose. Entre fauves est également une magnifique invitation au voyage, nous faisant découvrir les paysages sauvages de la Namibie et des Pyrénées. Son écriture nous tient en haleine jusqu’au dénouement final, auquel rien ne nous avait préparé.
Encore une fois, Colin Niel nous prouve qu’il est un vrai maestro du roman noir en nous faisant retenir notre souffle jusqu’à la dernière page dans cet ouvrage cruellement vrai.

Deon Meyer aime Bordeaux !

Romans policiersBordeauxPolicierAfrique du Sud
L'auteur sud-africain, venu présenter à la librairie L'Année du Lion, s'était laissé aller à quelques confidences, dévoilant que l'histoire se déroulerait en partie... à Bordeaux ! De quoi attiser la curiosité...
Enfin une nouveauté à se mettre sous la dent ! Et par n'importe laquelle ! Une nouvelle enquête de Benny Griessel est toujours un événement - que votre libraire, fan éperdu, guette avec ferveur... Les éditions Gallimard, qui publient aujourd'hui La Proie (le titre était prévu en mai, mais a été repoussé en raison du Covid-19) ayant eu la générosité de nous envoyer un exemplaire en avant-première, votre libraire a eu tout le temps du confinement pour le déguster. Petite parenthèse : si vous n'avez pas lu L'Année du Lion, paru en 2017, roman atypique dans la production de l'écrivain, sachez qu'il y est question d'un coronavirus qui décime l'humanité...

Une scène forte ouvre La proie, tout l'art de l'auteur est là : happer son lecteur et ne plus le lâcher, c'est réussi ! On fait connaissance avec le personnage de Daniel Darret. Il est minuit et demi, la canicule bordelaise du mois d'août l'empêchant de dormir, il décide de sortir courir. La place Camille-Pelletan. La flèche Saint-Michel. La place de la basilique. Le parc Colbert. Le nouveau pont Chaban-Delmas. Parvenu au parc des Angéliques, il entend une voix apeurée. Cinq hommes entourent une femme. Elle est en train de se faire agresser. Sans réfléchir, il intervient. Ils ont des armes, un couteau, une batte de base ball. Lui, l'homme mûr, finit par avoir le dessus sur les jeunes assaillants. On découvre que Daniel sait se battre. Ensanglanté, il raccompagne la femme chez elle. Rue Sem. Le Pont de pierre. Il est pressé de s'éclipser. Il ne veut surtout pas se faire remarquer. On pressent qu'il a des choses à cacher...

Pendant ce temps, au Cap, le colonel Mbali Kaleni remet un dossier d'enquête (en jargon du métier, on dit un docket) à la meilleure équipe des Hawks (en français, les Faucons). Le capitaine Benny Griessel et son collègue Vaughn Cupido, du Groupe Criminalité violente de la police sud-africaine, sont chargés d'enquêter sur un homme voyageant à bord du Rovos Rail, le train le plus luxueux du monde. Monté au départ au Cap, absent à l'arrivée en gare de Pretoria. Disparu. Envolé. Son ex-femme donne l'alerte. Dix-sept jours plus tard, on retrouve son corps près de la voie ferrée, le crâne fracassé. Ancien policier, reconverti en consultant en protection personnelle, Johnson Johnson était en mission : une touriste néerlandaise l'avait embauché comme garde du corps tout le temps du trajet. Le docket est mince, très mince. On pressent que les Hawks vont avoir fort à faire pour démêler les fils du mystère...

On suit la progression des deux intrigues en parallèle, qui vont finir par se croiser, dérivant vers les eaux troubles de la corruption qui gangrène jusqu'à la plus haute sphère du pouvoir politique du pays... En refermant le livre, on se dit que Deon Meyer n'a presque rien inventé. Nul doute que l'amour que porte l'écrivain à l'Afrique du Sud est à la mesure de sa lucidité à dénoncer les maux qui la ronge. Chapeau bas.

Le mot de la fin : page 102 que lisons-nous là, qui nous fait rougir de plaisir ? «Lonnie a choisi la cathédrale Saint-André. Bon choix pour quelqu'un qui ne connaît pas la ville. Il y a de meilleurs endroits. La librairie Mollat, par exemple, toujours en pleine activité». Inutile de vous dire que les libraires Mollat ne sont pas peu fiers, grand merci pour ce clin d'oeil !

1793

LittératureRomans policiersRévolutionPolar
Vous aimez les polars nordiques palpitants ? Vous aimez l’Histoire ? "1793" est un thriller révolutionnaire que vous ne lâcherez pas !

Dans les profondeurs d’un lac de Stockolm, un cadavre en morceaux est repêché par l’agent de la garde Mickel Cardell. Cette vision suffit à réveiller en lui l’horreur de la guerre menée par son royaume contre la Russie, si bien que ni la boisson ni la violence auxquelles il s’adonne ne parviennent à faire oublier le traumatisme. L’enquête s’avère d’autant plus difficile qu’il doit s’associer avec un homme qui est son exact opposé : Cecil Winge, juriste et homme guidé par sa raison, progressiste et pondéré. Gravement atteint par la tuberculose, celui-ci se sait condamné.

Parions que la rencontre et l’amitié entre ces deux enquêteurs,  témoins de leur époque, vous bouleversera aussi, à l’image de la reconstitution minutieuse de ce pays à feu et à sang, pas si éloigné du nôtre. Vous apprendrez, comme votre libraire tombé totalement sous le charme de ce premier roman noir bouillonnant, que la cour de ce royaume était extrêmement francophone et francophile, raison pour laquelle le nouveau souverain craint parmi les citoyens la contagion des idées révolutionnaires.  D’ailleurs, nous avons été le premier pays à traduire 1793 !

A l'image de Cecil Winge mourant et mettant ses dernières forces à découvrir la vérité, une course contre la montre s'engage dans les bas-fonds de Stockolm et dans les plus hautes sphères du pouvoir, hissant ce thriller érudit et savoureux,  à la hauteur des chefs d’œuvre du genre, de La Religion de Tim Willocks au Parfum de  Patrick Süskind, en passant par Le nom de la rose d’Umberto Eco, L’aliéniste de Caleb Carr ou encore le dernier roman d’Hervé Le Corre, Dans l’ombre du brasier. En nous tendant un miroir sur notre passé commun, cette fresque fascinante  ne laisse pas indemne, et rend d’autant plus palpable la monstruosité et la fraternité dont est capable l’homme… 

Joueuse

Romans policiersFéminismePolicier#poker
Un thriller original, décalé et grinçant pour une lecture mémorable.
À Aubervilliers, Zack et son meilleur ami Baloo sont des as du poker mais surtout les rois de l’arnaque. Ce duo va très vite se transformer en trio avec l’arrivée de Maxine, une joueuse redoutable et énigmatique qui a besoin d’eux pour mettre en place une vengeance impliquant une partie de poker à un demi-million d’euros contre le plus dangereux joueur de poker : Alexandre Colbert.

Dans cette course pour obtenir vengeance, nos trois personnages torturés vont peu à peu devoir apprendre à se connaître et à se faire confiance. Alors que Zack avoue n’avoir malheureusement d’autre perspective que de jouer au poker, Baloo est un jeune homme aux tendances suicidaires qui trouve satisfaction en défendant des femmes de leurs violeurs toutes les nuits. Maxine, quant à elle, est une jeune femme féministe, attachante et drôle. Ses répliques cinglantes sont inoubliables en plus de véhiculer un message au plus près de l’actualité : la nécessité de faire cesser les violences sexuelles faites aux femmes.

Avec ce thriller surprenant, Benoît Philippon s’impose comme un maître du genre en mêlant un fait d’actualité et l’humour noir. Au fil des pages parfaitement rythmées, le lecteur comprend peu à peu que le poker n’est plus seulement un jeu pratiqué au milieu de la nuit au fond d’un bar mal éclairé mais qu’il devient une arme redoutable pour enfin faire régner la justice.