Chargement...
Chargement...

Sélection de livres

Les nouveautés en polar

Romans policiersPolarRoman noirroman policier
Découvrez la sélection de nouveautés de votre rayon polar !

Dossiers

John le Carré (1931-2020)

Le roman d’espionnage contemporain a perdu son maître incontesté...

Coups de coeur

Olivier Barde-Cabuçon - Le Cercle des rêveurs éveillés

Romans policiersParisPsychanalysesérie noire
Plongez dans l'univers fantasmagorique du Paris des années 20 !
En 1926, en plein Paris des années folles. Le psychanalyste Alexandre Santaroga, disciple de Sigmund Freud, s'intéresse à la mort suspecte d'un de ses patients et ami, membre d'un mystérieux cercle des rêveurs éveillés... Les membres de ce cercle organisent des séances lors desquelles, plongés dans un état de semi-conscience, ils racontent et analysent leurs rêves. 
Alexandre Santaroga demande alors à Varya, jeune exilée russe qu'il rencontre par hasard, d'infiltrer le cercle et de mener l'enquête. Mais la jeune femme cache elle aussi de sombres secrets. Elle va devoir affronter ses peurs et percer les secrets des adeptes du cercle pour résoudre ce meurtre.

Nous aimons Olivier Barde-Cabuçon pour sa série du Commissaire aux morts étranges, qui nous transporte à Venise au XVIIIe siècle. Dans Le Cercle des rêveurs éveillés, c'est dans le Paris des années 20 qu'il situe cette fois son intrigue. Grâce à son écriture poétique, l'auteur nous transporte dans le monde des rêves et de la psychanalyse. Des références à Alice aux pays des merveilles jalonnent ce roman policier dans lequel chaque personnages semble être sortis du chapeau du chapelier fou ! Mais l'auteur nous montre aussi les temps troublés de l'entre-deux-guerres avec la montée du fascisme et la création de dangereuses alliances... Alors laissez-vous envoûter par cette intrigue historique et plongez de l'autre côté du miroir !

L'île des âmes, Piergiorgio PULIXI

LittératureEnquêteNatureLittérature
Les éditions Gallmeister ouvrent leur catalogue, jusque là dédié à la littérature américaine, à de nouveaux horizons, et nous font ainsi connaître l'auteur italien Piergiorgio PULIXI avec son roman noir passionnant  "L'île des âmes".
L'auteur met en scène un duo d'enquêtrices au cœur d'une Sardaigne mystérieuse, où se mêlent traditions ancestrales, nature sauvage et secrets.
Cette terre est frappée depuis plusieurs décennies par une série de meurtres rituels, jamais résolus.  Maria REIS et Eva CROCE sont alors engagées pour enquêter sur la disparition d'une jeune femme, affaire ayant de fortes similitudes avec les sacrifices de ces dernières années.
Cette affaire va les plonger dans un monde violent, empli de cultes, d'esprits vivants et défunts. L'atmosphère y est pesante, haletante. L'histoire prend corps sur une terre brûlée où le sang brille sous le clair de lune.  

Piergiorgio PULIXI impose au roman, et donc à la lecture, un rythme effréné où les fausses pistes se multiplient, entremêlant passé et présent. On attend impatiemment le retour de Maria et Eva..!

L'hôtel de verre - Emily St John Mandel

LittératureRomans policiersNew YorkSuspense
Un roman noir saisissant où Emily St John Mandel déploie tout son talent de narration et de suspense.

Paul est un jeune garçon perturbé, entre deux cures de désintoxication, il retourne chez son père pour y retrouver sa demi-sœur adolescente Vincent, pour laquelle il nourrit des sentiments mitigés. Outre son goût et son talent pour la musique, la vie de Paul est morne et pétrifiée. Entre Toronto où il s’essaie à des études peu prometteuses et le petit village de Colombie britannique, lieu sauvage, où vit son père, Paul ne trouve pas sa place… 

Retiré sur la partie la plus inaccessible de l’Île de Vancouver en Colombie britannique se dresse l’Hôtel Caiette, bâtiment de verre adossé à la forêt et seule marque humaine du lieu. 

Luxueux, l’hôtel est le refuge d’hommes et de femmes riches souhaitant fuir fugacement leur ultra connectivité et leurs métiers dévorants. Une ou deux fois par an y vient Jonathan Alkaitis, new-yorkais d’une soixantaine d’années. Il est, à l’Hôtel Caiette, un client particulier parce qu’il en est le propriétaire. La nuit de son arrivée tout le personnel est aux aguets, de Vincent la barmaid à Walter, le maître d’hôtel et Paul, l’homme de ménage. Mais cette effervescence est suspendue lorsqu’un graffiti réalisé à l’acide barre la vitrine du hall principal « Et si vous avaliez du verre brisé ? ». 

Qui a réalisé ce graffiti ? Que signifie cette phrase ? Et surtout à qui est-elle destinée ? 

Du centre névralgique de la finance new-yorkaise, aux clubs de Toronto, des navires d'import-export aux prisons fédérales, de Dubaï au cœur de l'Atlantique, L'hôtel de verre explore la théorie de l'effet papillon à travers une construction implacable.

Avec une adresse hors norme Emily St John Mandel, qu’on connaissait déjà virtuose notamment grâce à Station Eleven, mène un roman noir singulier où rien n’est laissé au hasard : de la moindre interaction des personnages au plus infime détail de temps et de géographie. L’hôtel de verre est un roman captivant et unique sur les dérives d’une société régie par l’argent et le pouvoir, quelle que soit la façon dont il est exercé, par la force des uns ou par la résignation des autres. D’une maîtrise rare. 

Négo, Laurent Combalbert

Romans policiersPolarEcologiePremier roman
Savez-vous ce qu'est un négociateur ? Découvrez-le dans ce polar haletant !
Inspiré par son expérience, Laurent Combalbert signe ici son premier thriller dans lequel il imagine Stanislas Montville, négociateur très en vogue dans les affaires de kidnappings. Grâce à sa propre société de négociation Nego 4 Peace, il jongle entre pourparlers, enquêtes et rançons. Son expérience a fait de lui un as dans ce métier qu'il adore.
Un jour, un mystérieux Norvégien lui demande de l'aide pour un projet monumental, appelé le plan Noah. Ce dernier consiste à construire à travers le monde plusieurs bunkers géants, destinés à abriter certains humains privilégiés de l'Effondrement qui approche à grands pas. Le dossier est présenté comme ultra-sensible et le Norvégien lui propose une somme astronomique qui ne laisse pas Stan indifférent et le convainc de relever le défi.
Bien mal lui en prend, car il découvre que sa fille Lara a rejoint Ecology Rebellion, une association impliquée dans cette sombre machination.
Tiraillé entre son engagement pour la planète, le fanatisme de ses employeurs et le désir de sauver sa fille qui bascule peu à peu dans la violence, la mission de notre négociateur vire au cauchemar.
Ponctué par de multiples rebondissements, et des adversaires tapis dans l'ombre, ce polar vous surprendra sans relâche.
Alors, qui aura le dernier mot ?

Huit crimes parfaits - Peter Swanson

Romans policiersPolicierPolarGallmeister
Et si les romans policiers vous donnaient les clés pour commettre LE crime parfait ? 
Malcolm Kershaw dirige une petite librairie spécialisée dans le roman policier dans laquelle vit un chat. Un jour, il reçoit la visite de l'agent Gwen Mulvey du FBI qui enquête sur deux affaires étranges. Une série de meurtres qui rappelle étrangement le roman "A.B.C. contre Poirot" et un "accident" qui fait écho au livre "Assurance sur la mort" de James Cain...
L'agent Mulvey espère que Malcolm, en tant que spécialiste, pourra l'aider à arrêter ce meurtrier qui s'inspire de la littérature policière. Surtout qu'il y a quelques années, Malcolm a publié sur son blog une liste intitulée "Huit crimes parfaits" dans laquelle figure ces deux livres. Si Malcolm accepte d'aider l'agent Mulvey, une angoisse s'installe quand il comprend que le meurtrier est proche et qu'il s'inspire de cette liste...

Peut-on vraiment faire confiance au personnage de Malcolm ? Ce libraire, narrateur du roman, va mener l'enquête pour démasquer ce coupable qui a l'air de le connaître, mais est-il complètement innocent ? Véritable whodunit, l'auteur manipule et fait douter le lecteur jusqu'à la dernière page dans ce roman jubilatoire qui se dévore. 
Peter Swanson rend hommage au genre du policier en nous offrant LE roman que les amateurs et spécialistes attendaient ! Huit crimes parfaits est plein de références, tant littéraires que cinématographiques, et vous donnera envie de vous (re)plonger dans vos classiques, livres ou films !

La face nord du coeur - Dolores Redondo

Romans policiersPolarPays basqueroman policier
Le grand retour de l’inspectrice basque Amaia Salazar !
Les amateurs du cycle du Baztán - "Le gardien invisible", "De chair et d'os" et "une offrande à la tempête" disponibles chez Folio policiers - n’ont peut-être pas oublié que les difficultés rencontrées par Amaia dans ses enquêtes l’incitaient à appeler régulièrement au téléphone l’agent spécial Aloisius Dupree, sans que le lien avec ce lointain mentor américain ne soit vraiment éclairci.

Dans "La face nord du coeur", Dolores Redondo revient en 2005 sur les années de formation de cette brillante sous-inspectrice de la Police forale de Navarre qui intègre à 25 ans la prestigieuse académie du FBI à Quantico afin d’acquérir les techniques d’investigation les plus modernes. Rapidement repérée pour son acuité extraordinaire, elle est invitée à rejoindre l’équipe de Dupree en charge d’un dossier particulièrement complexe. Amaia se révèle la seule à établir qu’un prédateur semble profiter des cyclones les plus dévastateurs pour dissimuler ses crimes, faisant croire que plusieurs familles ont succombé/péri suite à l’effondrement de leurs maisons.
Or, en août 2005, l’ouragan Katrina d’une force inouïe s’apprête à s’abattre sur la Nouvelle-Orléans…
Malgré les dons quasi médiumniques/surnaturels de son élève, Dupree pressent que cette jeune collaboratrice cache un lourd secret lié à ses origines. Un appel alarmant de sa charmante tante Engrasi qui la supplie de revenir à Elizondo suffit à réveiller les démons de son passé. Hantée par une malédiction familiale, Amaia est visitée dans ses cauchemars par les morts de son enfance, ce qui l’a rendue à la fois surdouée dans son métier mais également très vulnérable, comme cette phobie du noir qu’elle subit depuis l’âge de douze ans.
Grâce à LA FACE NORD DU COEUR, les familiers de l’histoire d’Amaia comprennent parfaitement les racines de son mal. Ceux qui découvriront Dolores Redondo avec ce préquel pourront tout autant poursuivre leur découverte avec la “trilogie” mythique de la vallée du Baztán qui s’enrichit de ce nouvel opus destiné à faire chavirer le cœur de bien des lecteurs...