Chargement...
Chargement...

La sélection polar des libraires

NOËL 2022 : Nos coups de coeur en Polar

Découvrez les coups de coeur de vos libraires pour le plus beau des Noëls !

NOËL 2022 : Les Indispensables en Polar

Retrouvez les polars indispensables à mettre sous le sapin !

NOËL 2022 : Les originaux en Polar

Trouvez un cadeau original et atypique à offrir !

Dossiers

Espion, es-tu là ?

L'espion parfait se doit d'être invisible, de passer inaperçu en toutes circonstances, d'agir dans l'ombre au service de l'Etat...

Lisez des polars à la sauce Tarantino !

Ça va saigner avec notre sélection de polars déjantés !

Coups de coeur

Le crime parfait d'Agatha Christie

Un roman policier pour tous les fans d'Agatha Christie !
Les fans d'Agatha Christie connaissent l'anecdote célèbre sur leur écrivain : sa mystérieuse disparition en décembre 1926, où pendant dix jours personne n'a su où elle était passée... Cela a alimenté bon nombre d'hypothèses, la presse britannique et française s'en sont emparées à l'époque, enflant l'affaire jusqu'à laisser imaginer une agression, un suicide, un kidnapping, voire son assassinat ! Le mystère a perduré jusqu'à nos jours, Agatha elle-même ayant toujours refusé d'en parler...

Avec Le crime parfait d'Agatha Christie, Bénédicte Jourgeaud s'attaque à son tour à ce mystère, en mettant en scène Agatha Christie en personne. 4 décembre 1926 : Agatha Christie est dans tous ses états ! Elle vient d'apprendre qu'Archie, son mari, la trompe. Sur un coup de tête, elle saute dans un avion, Londres-Paris (bien qu'elle déteste l'avion, ça lui fait gonfler les jambes), puis dans un taxi, direction la gare, afin de prendre le train jusqu'à Athènes. Grâce à un quiproquo, elle va endosser l'identité d'une autre voyageuse (ça l'arrange, son mari aura plus de mal à la retrouver !). Car Agatha a déjà fait paraître cinq livres et elle commence à être connue des lecteurs pour sa création du personnage d'Hercule Poirot, mieux vaut voyager incognito. Dans sa cabine, elle se tient à distance, observe ses compagnons de voyage, prend des notes, imagine de futures énigmes (le cerveau d'un écrivain est toujours en ébullition). Et c'est le début d'un périple truculent, car bien sûr, dans le train, les crimes vont se succéder... Curieusement, ils semblent faire écho au manuscrit qu'elle est en train d'écrire ! Voilà-t-il pas qu'elle se retrouve suspecte numéro un ! Ah, non, ça ne va pas se passer comme ça ! Elle va mener l'enquête, au grand dam de l'inspecteur Craddock (qui préfèrerait qu'elle se consacre à ses fictions !)

On l'aura compris, ce polar à l'anglaise, drôle et réjouissant, est un must du genre ! D'autant plus si l'on connaît Agatha Christie et son oeuvre, car on déambulera avec délectation dans les dessous de l'écriture, les clins d'oeils à ses personnages, ses intrigues, et au final, l'envie vous titillera de relire un Poirot ou un Miss Marple !

L'espion qui aimait les livres

Près de deux ans après la disparition du maître du roman d'espionnage, voici enfin la traduction du vingt-cinquième et dernier livre de John Le Carré !
"Silverview" en anglais devient "L'espion qui aimait les livres", titre générique qui salue l'incontestable qualité littéraire d'une oeuvre riche de vingt-cinq livres qui a donné ses lettres de noblesse au genre, tout en correspondant à l'intrigue de cet ultime opus. 

Julian, ancien trader de la City à Londres, a décidé de changer de vie en montant une librairie dans une petite ville de l'est de l'Angleterre. Un client sympathique et excentrique se présente un soir sous le nom d'Edward Avon, et affirme avoir connu dans sa jeunesse le père de Julian. Particulièrement cultivé, il suggère au jeune propriétaire de l'aider à aménager au sous-sol une pièce dédiée aux classiques de la littérature. Avide de conseils livresques et charmé par ce vieux monsieur relié à son histoire, Julian ne tarde pas à découvrir l'envers du décor derrière la façade de son manoir anglais de Silverview. De son côté, le directeur de la Sécurité intérieure Stewart Proctor, tente de percer à jour les nombreux secrets du clan Avon qui compte aussi la redoutable épouse d'Edward et leur fille, digne héritière des secrets de famille.

Comme ses derniers romans, ce vaste jeu de dupes laisse apparaître une critique sévère de la politique et du monde du renseignement. John Le Carré nous régale avec sa plume toujours si élégante et ses dialogues piquants. À l'image de ses espions cultes délicieusement complexes et tourmentés (Karla, George Smiley, Peter Guillam, Alec Leamas...), le puzzle se referme tel un piège fascinant de machiavélisme, tendu jusqu'à la toute dernière phrase...

Rosine : une criminelle ordinaire

Un magnifique polar sur le plus noir des crimes récompensé par le Grand prix de la littérature policière.
Rosine Delsaux est une femme ordinaire. La trentaine, elle a de nombreux amis. Elle est aussi la mère de Chloé et Manon, ses deux filles qu'elle élève avec l'aide de son nouveau compagnon Nicolas, beaucoup plus jeune qu'elle. Rosine est une mère parfaite, sans problèmes. 

Pourtant, le 6 juin 2018, pendant les informations de 20h, elle noie ses deux filles dans la baignoire. Il n'y aura pas d'enquête, Rosine est coupable, elle l'avoue. Mais tout le monde s'interroge. Comment, sans signes avant-coureur, cette mère de famille a pu assassiner ses deux enfants qu'elle aime plus que tout ? C'est ce que va chercher à comprendre Clélia, enquêtrice de personnalité auprès des tribunaux. La jeune femme va plonger dans la tête de Rosine, à la recherche de l'élèment qui a déclenché toute cette horreur...

Le roman est découpé, non pas chapitres mais en paragraphes, qui poussent le lecteur à continuer sa lecture sans reprendre son souffle. Loin du glauque ou de l'horreur facile que l'on peut trouver dans certains polars d'aujourd'hui, Rosine : une criminelle ordinaire parle du plus innommable des crimes de manière subtile et puissante. Sandrine Cohen s'attaque à la psychologique des meurtriers et des raisons qui poussent parfois un homme ou une femme ordinaire à commettre l'inimaginable.

Robert Goddard - L'inconnue de Vienne

Le nouveau roman policier envoutant de Robert Goddard
Ian Jarrett, photographe londonien, part à Vienne pour les besoins d'un livre et fait la rencontre de Marian Esguard, également mariée de son côté. L'attirance semble inévitable, tous deux se promettent de se revoir dès leur retour en Angleterre. Mais Marian ne viendra pas au rendez-vous fixé. La quête affolée de Ian croise alors la route de Daphné, la psychothérapeute de Marian, qui tente aussi de percer le secret de cette patiente subitement disparue, qui souffrait d'une maladie mentale et disait s'appeler Eris Moberly. À la question de savoir "où se cache-t-elle", se double alors la question de connaître la vraie identité de cette amante qui avait pris le nom d'une des pionnières oubliées de la photographie de l'ère victorienne. À mesure que le secret sur cette idylle s'épaissit, on est gagné par l'obsession de Ian, fasciné par une histoire vieille de presque deux siècles, prisonnier d'une image capturée par son objectif ce matin d'hiver à Vienne...

À première vue, L'Inconnue de Vienne pourrait passer pour un récit sentimental, si ce n'est que les faux-semblants de la passion amoureuse sont un des leitmotivs de l'univers de Robert Goddard qui ravit les amateurs de romans policiers à l'anglaise, aux intrigues savamment orchestrées entre passé et présent et à l'écriture toujours élégante.

Piergiorgio Pulixi - L'illusion du mal

Dans "L'illusion du mal", nous retrouvons avec plaisir le duo atypique et détonant formé par les inspectrices Eva Croce et Mara Rais, déjà rencontrées dans le volume précédent de l'auteur, "L'île des âmes".
Tout commence par une vidéo envoyée à travers toute l'Italie dans laquelle un personnage masqué s'adresse à la population et lui demande de décider du sort de son prisonnier en votant en ligne... Mais qui se cache derrière ce masque et quelles sont ses intentions ? C'est ce qu'Eva et Mara, aidées du criminologue Vito Strega, vont tenter de résoudre. D'autres vidéos sont-elles à prévoir ?

Plongez dans cette nouvelle enquête, haletante et sordide, qui remet en question le système judiciaire italien et met l'humain au devant de ses responsabilités. L'auteur signe un polar rythmé, dans lequel les nombreuses fausses pistes s'enchaînent, et où la vérité sera bien plus terrible que tout ce que nous pouvons imaginer...

Camilla Läckberg - La boîte à magie

Découvrez le nouveau duo de Camilla Läckberg qui nous emmène dans une enquête palpitante et sanglante dans le monde de la magie...
Mina Dabiri, détective à la brigade criminelle de Stockholm, est chargée d'élucider le meurtre d'une jeune femme retrouvée transpercée d'épées dans une boîte à magie. Mais l'enquête n'avançant pas faute d'indices, elle sollicite l'aide de Vincent Walder, célèbre mentaliste suédois et expert en magie. Ils vont rapidement se rendre compte qu'ils ont affaire à un tueur en série ayant déjà sévi par le passé et bien décidé à poursuivre ses crimes abominables détournant de célèbres tours de magie. Meurtres sanglants, multiples mystères et secrets, passé et présent rythment cette enquête !

Avec cette première enquête aussi haletante que sanglante et écrite à quatre mains, découvrez ce nouveau duo atypique et plongez dans le monde de la magie ! Vous aurez plaisir à retrouver ce duo dans leur prochaine enquête...