Chargement...
Chargement...

Romy dans L'enfer : les images inconnues du film inachevé d'Henri-Georges Clouzot

Auteur : Serge Bromberg

Paru le : 04/11/2009
Éditeur(s) : Albin Michel
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Lobster films

Un coup de coeur de Mollat


L'histoire du cinéma est faite aussi de ces films jamais tournés, restés à l'état de projet, de ces films inachevés, perdus… On parle de films maudits. Ainsi du Napoléon de Kubrick, du Don Quichotte d'Orson Welles ou de The Four Devils de Murnau.

Un de ces films mythiques, L'enfer d'Henri-Georges Clouzot vient de renaître sous forme d'un documentaire sorti sur grand écran et d'un livre : Romy dans l'enfer.

L'homme de cette résurrection est Serge Bromberger qui a réussi à persuader à la fois la veuve du cinéaste qui détenait les droits du scénario et une société d'assurance qui possédait le droit des images tournées.

Au sommet de sa gloire, le « Hitchcock français » qui n'a pas réalisé de film depuis 4 ans et qui voit arriver les jeunes cinéastes de la nouvelle vague veut frapper les esprits et réaliser un grand coup esthétique. Il engage la jeune Romy Schneider, véritable star, grâce à la série des Sissi, et qui veut se débarrasser de cette étiquette. Elle vient d'ailleurs d'entamer une carrière américaine suite à sa rupture avec Alain Delon .

L'enfer
raconte l'histoire d'un homme atteint de jalousie maladive qui confine à la folie. Clouzot a l'idée de tourner en couleurs les passages fantasmatiques où le mari, interprété par Serge Reggiani, imagine que sa femme le trompe. Le cinéaste soumet alors Romy Schneider à toute une série d'expérimentations visuelles proprement stupéfiante : effet colorés inspirés par l'art cinétique alors en vogue, images kaléidoscopiques, corps de l'actrice enduit de paillettes, tête enveloppée tel un bonbon, lèvres bleutées… Les producteurs américains, après avoir ces essais de pré productions, accorderont un budget illimité à Henri-Georges Clouzot. Rapidement les tensions et les difficultés s'accumulent sur le tournage. Au bout de trois semaines, le réalisateur est victime du crise cardiaque, le tournage est interrompu et jamais repris.

Le très bel album écrit et composé par Serge Bromberg raconte en détail l'histoire de ce tournage fou et nous offre des images hypnotiques de Romy Schneider plus sensuelle, étrange, sublime que jamais.
15,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Photographies libertines et sexy de Romy Schneider réalisées au cours du tournage du film maudit de Clouzot stoppé au bout de 3 semaines après le départ de Reggiani pour cause de dépression, le désistement de Jean-Louis Trintignant et l'attaque cardiaque du réalisateur. Publié à l'occasion du montage d'images du film pour un documentaire qui lui est consacré sorti en salle en novembre 2009. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Romy dans l'enfer L'enfer... Un projet énigmatique et insolite tourné en 1964 par Henri-Georges Clouzot alors au sommet de sa gloire, un budget illimité, un film censé être un « événement » cinématographique à sa sortie. Mais après trois semaines de tournage, le drame. Le tournage est interrompu, et les images que l'on disait « incroyables » resteront secrètes. Quarante-cinq ans plus tard, cet ouvrage les révèle : Romy Schneider n'a jamais été aussi belle.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 04/11/2009

Thématique : Acteurs - Actrices

Auteur(s) : Auteur : Serge Bromberg

Éditeur(s) : Albin Michel

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-226-18181-4

EAN13 : 9782226181817

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 159

Hauteur : 28 cm / Largeur : 26 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 1295 g