Chargement...
Chargement...

Blanc c'est pas nul

Auteur : Bruno Gaccio

Auteur : Marie Naudet

Paru le : 22/09/2011
Éditeur(s) : Descartes & Cie
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Essais
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

De la reconnaissance du vote blanc comme expression démocratique…

Depuis 1791, le vote est au cœur des discussions politiques. A travers la lecture de ce petit opus, vous apprendrez que le vote blanc a, depuis toujours, posé problème. Chaque voix compte, on ne peut donc prendre au sérieux un vote blanc. Les auteurs nous font part de sa duplicité - ou plutôt celle des candidats : il peut parfois avantager ou discréditer un même candidat lors du dépouillement. Ainsi les politiques hésitent : pour ou contre sa présence dans le résultat final ? Et cette hésitation perdure depuis des siècles. Pour autant, le vote blanc est loin d'être oublié.

Chaque année, plusieurs députés - de tous bords politiques - déposent une proposition de loi à son sujet. Mais voilà, aucun compromis n'est trouvé et l'Assemblée réfute. Car le vote blanc implique une interrogation quant à notre mode électoral, défini par notre constitution : être élu à la majorité plus un. Les auteurs nous font part de l'idée de M. Carcassonne, député : distinguer le vote blanc des votes nuls, sans pour autant qu'il soit intégré aux voix comptabilisées. Ainsi les électeurs exprimeront leur voix, cette dernière sera reconnue sans mettre à mal le déroulement même de l'élection.

Il n'est nullement question ici, de pousser les citoyens que nous sommes à mettre un bulletin blanc dans l'urne, mais bien d'envoyer un signal fort à nos politiques, pour qu'ils reconnaissent ce vote comme étant un réel acte citoyen par lequel certains expriment une absence de reconnaissance dans les partis (re)présentés.

Par cet écrit court et dynamique, retrouvez une réflexion vive et non partisane sur un aspect important de notre vie politique.
6,10 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une réflexion autour du rôle politique du vote blanc et de la place qui lui est attribuée dans le système électoral. Avocate et ancien directeur des Guignols de l'info, les auteurs montrent comment nous pouvons aboutir à la reconnaissance du vote blanc, sans même changer la Constitution. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Blanc c'est pas nul Voter est plus qu'un devoir, c'est le don de la démocratie, son coeur battant, dont beaucoup de pays sont encore privés. Les élections rythment la vie politique et son sillage de débats et de sondages, de rumeurs et de rebondissements, d'espoirs et de désillusions. La passion politique ne doit cependant pas nous faire oublier la procédure de vote elle-même. Elle doit d'une part refléter le mieux possible les choix des électeurs et, d'autre part, favoriser la meilleure offre politique. De ces deux points de vue, notre système électoral présente une singulière défaillance : il rend quasiment invisibles les votes blancs en les assimilant aux votes nuls, voire aux abstentions. Ces électeurs qui vont aux urnes expriment pourtant un choix, une insatisfaction qui est en même temps un signe adressé à la classe politique. Ce livre explique comment nous pouvons aboutir à cette reconnaissance du vote blanc, sans changer la Constitution, sans presque rien changer, juste en le voulant.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 22/09/2011

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Bruno Gaccio Auteur : Marie Naudet

Éditeur(s) : Descartes & Cie

Collection(s) : Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84446-197-2

EAN13 : 9782844461971

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 105

Hauteur : 19 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 153 g