Chargement...
Chargement...

L'Etat de justice : France, XIIIe-XXe siècle. Volume 2, L'emprise contemporaine des juges

Auteur : Jacques Krynen

Paru le : 16/02/2012
Éditeur(s) : Gallimard
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

L'emprise contemporaine des juges est le deuxième volume d'une remarquable synthèse historique et théorique intitulée «l'état de justice, France XIIIe-XXe siècle » réalisée par Jacques Krynen, professeur d'histoire du droit à Toulouse.

Comment expliquer la position maintenant centrale du juge dans notre sociétés ? Comment lier cette emprise et la judiciarisation qui semble être devenue la nouvelle clef des rapports sociaux, au dépend des valeurs morales ou politiques ?

La passionnante démonstration de Jacques Kyren consiste à mettre au jour, en s'appuyant sur une analyse historique de la position des juges de la Révolution à nos jours, le processus par lequel nous sommes revenus à un État de justice, comparable à celui de l'Ancien Régime. C'est désormais le travail d'interprétation du droit qui dit le droit, plus encore que la loi, contrairement au rêve révolutionnaire qui visait à la disparition de la jurisprudence. C'est la science juridique prenant le pas sur le travail du législateur.

Pourtant, il importe de repenser ce rapport à la fois pour réévaluer la politique dans sa fonction sociale mais aussi pour sortir les juges de la crise de légitimité laquelle leur emprise les expose.
26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
18,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

La justice est gardienne des valeurs de la République et de la démocratie. La généalogie de cette emprise de la magistrature sur la marche du pouvoir a été retracée par l'auteur dans le premier tome. Aux XIXe et XXe siècles, avec l'affirmation de l'autonomie des juges, la France redevient l'Etat de justice qu'elle avait été sous la monarchie. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'état de justice France, XIIIe-XXe siècle II L'emprise contemporaine des juges La justice fait bien plus que trancher les procès, la voici gardienne des valeurs de la République et de la démocratie. Plus rien ni personne n'échappe à ses interventions, à ses sanctions. Cette emprise de la magistrature sur la marche du pouvoir est un phénomène décelable dès le Moyen Âge et qui s'amplifie sous l'Ancien Régime, avait montré Jacques Krynen dans un premier volume. Si elle a été combattue par la réforme des institutions, des formes et des procédures judiciaires sous la Révolution, ce fut sans lendemain, ajoute-t-il dans ce second. Au XIXe siècle, les juges ont recommencé d'affirmer un savoir et une conscience professionnels non réductibles aux décisions du pouvoir politique. Dans tous les domaines de la vie privée et publique, la France est redevenue, au XX siècle, sous les auspices de l'« État de droit », l'État de justice qu'elle avait été sous la monarchie. Comment et pourquoi en est-elle revenue là ? Comment est-ce compatible avec le dogme démocratique ?

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 16/02/2012

Thématique : Histoire droit / Institution

Auteur(s) : Auteur : Jacques Krynen

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Bibliothèque des histoires

Série(s) : L'Etat de justice : France, XIIIe-XXe siècle, n° 2

ISBN : 2-07-012498-3

EAN13 : 9782070124985

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 432

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 360 g