Chargement...
Chargement...

Fables fraîches pour lire à jeun

Auteur : Pierre Bettencourt

Paru le : 17/05/2000
Éditeur(s) : Lettres vives
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Entre 4 yeux
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Notre plus grand plaisir reste avant tout de partager nos bonheurs de lectures avec vous, qu'il s'agisse de nouveautés dont les médias font grand cas ou de merveilles de notre fonds, voici quelques mots sur un livre absolument magnifique dont il serait dommage de se priver.
Il est très probable que vous n'en ayez jamais entendu parler, ni cette année, ni auparavant. Ce n'est pas un livre dont on mentionne le titre lors des dîners mondains en s'attendant à ce que tout le monde y aille de son commentaire entre le fromage et le dessert. Non, ce n'est pas un livre, ni même un auteur, et encore moins une maison d'édition, dont on pourrait considérer qu'ils soient à la mode. Non, c'est bien mieux que cela : le trésor que nous allons partager avec vous aujourd'hui est de ceux qui demeurent, alors ouvrez grands vos yeux…
Les quelques cent soixante-dix textes qui composent le recueil Fables fraîches pour lire à jeun sont comme les perles rares d'un collier : chacune a sa propre forme, chacune chatoie à sa propre façon. Mais si les unes frappent par leur ironie, tandis que d'autres s'inscrivent dans un registre plus poétique ou plus émotionnel, ou que d'autres encore déroutent le lecteur par leurs effets de surprise ou leur caractère délicatement scandaleux, ces morceaux de prose sont d'une beauté tout simplement éblouissante. Difficile de ne pas céder à la tentation d'en apprendre par cœur pour les déclamer à haute voix, à l'instar de celui-ci :

« Vers luisants
Je ne m'éclaire qu'avec des vers luisants. J'ai des domestiques spécialisés qui les récoltent à la nuit tombante et en tapissent mes appartements. Lumière douce, légèrement verdâtre, doucement mouvante, où je puis relire en les devinant les livres que j'aime, et serrer dans mes bras cette femme qui ne sera jamais la mienne.
»

Ou de celui-là :

« Femmes-fleurs
Femmes-fleurs, toujours prêtes, toujours offertes, suivies d'un boy avec un lit pliant qu'elles font ouvrir au moindre signe. Avec cela terriblement chatouilleuses sur la question du qu'en dira-t-on. Ayant une glande-vapeur qui sécrète un petit nuage dans lequel vous disparaissez tous les deux. Seule la présence du boy à distance respectueuse indique qu'il se passe là quelque chose. Chose divine pour qui l'a goûtée : le ciel a visité la terre. La présence de ces petits nuages un peu partout, sur les plages, dans les églises, à travers la campagne, rend la vie chez eux douce et vaporeuse, pleine de sous-entendus, d'où fusent des rires et des plaintes, parfois un nom.
»

A vous de découvrir les autres, à jeun, ou pas...
15,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ce recueil truffé d'humour réunit de courtes nouvelles, fables et historiettes. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

J'ai des cachets pour rêver. Ce soir j'en prends un sur lequel est écrit en tout petits caractères : Voyage aux Indes (première partie). Je l'avale avec un peu d'eau et je m'endors. Tout va bien jusqu'à Bénarès où l'on doit prendre un bain dans le Gange. Le rêve est prévu pour quelqu'un qui sait nager. Or je ne sais pas. A peine à l'eau, je me noie. Je ne saurai jamais la fin du voyage. P. B.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 17/05/2000

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : Pierre Bettencourt

Éditeur(s) : Lettres vives

Collection(s) : Entre 4 yeux

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-903721-24-6

EAN13 : 9782903721244

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 180

Hauteur : 17 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 0,1 cm

Poids : 202 g