Chargement...
Chargement...

Angoulême 2009 : le palmarès

Publié le 02/02/2009
Cette édition du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême restera comme un bon cru. En témoigne un palmarès riche et varié qui s'il ne tranche pas par des partis-pris très osés fait du moins preuve de beaucoup de goût.
Voilà, c'est fini. Jusqu'à l'année prochaine. Pendant que dans les cercles bédéphiles on jase sur ce palmarès, force est de constater que le jury de cette édition a fait preuve d'un goût des plus sûrs allié à un sens diplomatique sans pareil. Nous aussi d'ailleurs, puisque les primés de l'année figurent depuis longtemps dans nos coups de cœur.

Grand prix de la ville d'Angoulême : Blutch
A 41 ans, Blutch, auteur du Petit Christian, Blotch ,La beauté ... obtient le Grand Prix du 36ème festival d'Angoulême. Depuis le début des années 90, Blutch est une des figures incontournables du monde de la bande-dessinée française. Il fait ses débuts dans le magazine Fluide Glacial et est vite repéré par sa virtuosité graphique incontestable. Au fil des ans, il développe son propre style avec la puissance, l'originalité, la vivacité de son trait et son noir et blanc expressionniste.

Pinocchio, de Winshluss, Les Requins Marteaux : Fauve d'or 2009
Sous le pseudonyme de Winshluss, Vincent Paronnaud (collaborateur de Marjane Satrapi pour le film Persepolis) nous livre ici une vision bien à lui du roman de Collodi.
Ce roman graphique est quasi muet, décalé, décapant, drôle et touchant. Faisant partie de nos chouchous de cette année, Pinocchio est d'une richesse et d'une inventivité exceptionnelles. C'est une pure merveille graphique ! Bravo, donc, au Fauve d'Or 2009. Il en fut d'ailleurs récemment question sur le blog des libraires [voir].

Opération Mort, Shigeru Mizuki, Cornélius, Prix Essentiel Patrimoine
Shigeru Mizuki récidive : après NonNonBâ (prix du meilleur album à Angoulême en 2007), voici que le jury décerne le prix "Essentiel Patrimoine" pour son manga Opération Mort aux éditions Cornélius.
Récit autobiographique, l'auteur nous dépeint le quotidien d'une troupe de l'armée impériale japonaise dans la jungle de Nouvelle-Guinée en 1943. Commence alors leur combat qui sera plus la survie et la recherche de nourriture que la destruction de l'ennemi.
Après avoir perdu son bras gauche sur le front du Pacifique, Shigeru Mizuki garde de son expérience un farouche antimilitarisme et  explore l'âme humaine avec humour, simplicité et cruauté.

Le goût du chlore, Bastien Vivès, KSTR, Prix Essentiel Révélation
Lui doit soigner sa scoliose en nageant. Elle est ancienne championne de natation. Leur rencontre à la piscine municipale sera pour le jeune homme un éveil à l'amour et à l'âge adulte. Peu de texte, un décor épuré, chaque geste, chaque mouvement  détaillé pour une tranche de vie intimiste et initiatique.

Le Petit Prince, Joann Sfar, Gallimard, Prix Essentiel Jeunesse
Avec une oeuvre déjà foisonnante, Joann Sfar ne compte pas s'arrêter là! Il nous émerveille encore une fois en mettant en scène Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry et obtient le prix "Essentiel Jeunesse".

Parmi les autres albums récompensés, on retrouve quelques uns des titres les plus remarqués cette année, notamment dans la section "Les essentiels d'Angoulême" : Lulu femme nue d'Étienne Davodeau ; Martha Jane Cannary de Blanchin et Perrissin ; Le Petit Christian, tome 2 de Blutch ; les très remarquable Spirou et Fantasio, « Le Journal d'un ingénu » d'Émile Bravo et la déjà "best seller" Tamara Drewe de Posy Simmonds
Chargement...