Chargement...
Chargement...

Poches : La sélection de Noël

Publié le 21/11/2008
On peut faire de grands cadeaux en offrant de petits livres... La sélection des libraires de la pochothèque.

César Capéran, Louis Codet
Quel étrange personnage que ce César Capéran, gascon pure souche. Le narrateur, ami de l'original, finira par percer le secret de ce faux travailleur et vrai bon vivant, faux intellectuel et vrai philosophe de « l'art de ne rien faire », silencieux mais à la verve chevaleresque.

La vie d'une autre, Frédérique Deghelt
Que feriez vous si vous vous réveilliez un matin en ayant oublié 12 ans de votre vie ? Marie ne sait pas qu'elle a des enfants et qu'elle est mariée avec l'homme allongé à côté d'elle. Elle doit alors reconstituer le puzzle de sa vie, tout réapprendre et comprendre.

Le chemin des âmes, Joseph Boyden
Xavier et Elijah son meilleur ami, jeunes amérindiens humiliés et révoltés, ont beaucoup de choses à prouver au gouvernement canadien et aux  blancs. Quoi de mieux que de s'engager dans l'armée et de partir en France pendant la première guerre mondiale, quitte à plonger directement en enfer ? Un livre qui parle à l'estomac et au cœur.

La consolation des grands espaces, Gretel Ehrlich
Entre Hollywood et le fin fond du Wyoming il y un monde que nous fait découvrir l'auteur, venue dans les plaines partager la vie au grand air des cowboys et des bergers. Poétique, rafraîchissant  et vivifiant comme le vent dans les cheveux.

Train de nuit pour Lisbonne, Pascal Mercier
Gregorius, professeur érudit tombé dans la grisaille d'une vie monotone, voit sa vie basculer suite à la rencontre d'une portugaise désespérée et de la lecture d'un poète, lui aussi portugais. Ces deux épiphanies vont marquer un tournant dans la vie du professeur, qui va décider de mettre sa vie entre parenthèses, et de prendre le premier train de nuit pour Lisbonne pour partir sur les traces du poète.Une révélation.

La bâtarde d'Istanbul, Elif Shafak
Amy, jeune étudiante américaine d'origine Arménienne, part à Istanbul sur les traces de son passé. Elle est hébergée par la famille de son beau-père et rencontre Asya, elle-même étudiante. Après les remous que l'arrivée d'Amy va inévitablement provoquer, les deux jeunes femmes vont se livrer à de passionnants échanges prompts à réduire en miettes les nombreuses idées-reçues sur la Turquie d'aujourd'hui et sur le génocide arménien.

La fille sans qualités, Juli Zeh
Ada est une jeune fille d'une très grande maturité et d'une intelligence infernale. Pourvue d'une très grande beauté, elle revendique un profond mépris pour la superficialité de ses camarades de classe et fait preuve d'une indifférence éthique qui l'attire tout naturellement vers le nihilisme. La rencontre avec Alev, autoproclamé "arrière-petit-fils de Nietzsche", va marquer un tournant dans sa vie... Un roman dense, philosophique, considérable, qui nous livre une troublante réflexion sur la crise des valeurs dans la société contemporaine.

Eux, Joyce Carol Oates
Une très grande nouvelle pour cette fin d'année : le chef-d'oeuvre de Oates est à nouveau disponible en format poche !  Poétique et percutant, on sort de ce roman complètement essoufflé, encore étourdi par l'incroyable lucidité qui s'en dégage.

Le Dernier frère, Appanah
Ile Maurice, 1944. Deux jeunes enfants -l'un est mauricien, l'autre d'origine juive- que tout oppose mais que la détresse et la solitude réunissent vont tenter d'échapper aux geôliers, au monde des adultes et  à leur destin. Un superbe texte sur l'amitié signé  par la nouvelle voix montante de la littérature francophone.

Mon Coeur à l'étroit, Marie NDiaye
Nous voici plongés dans le Bordeaux sombre et humide que nous connaissons tous. Une institutrice irréprochable se trouve rejetée par son entourage du jour au lendemain. A la frontière entre réel et imaginaire, raison et paranoïa,  Mon coeur à l'étroit est véritablement un texte qui ne laisse pas indifférent.

La Maison du retour, Jean-Paul Kauffmann
Un homme à la recherche d'un havre de paix... dans les Landes.  La Maison du retour est un texte à la fois très personnel qui touche aussi au plus profond de chacun de nous, puisqu'il  invite à réfléchir à notre maison, notre univers, notre jardin secret. Kauffmann nous offre un très beau témoignage sur le bonheur d'être vivant.

La Robe, Alexis
Un premier roman écrit dans la lignée de Schnitzler ou de Barbey d'Aurévilly.  Dans un pays lointain et à une époque incertaine, un officier issu de la noblesse fait une rencontre qui va totalement bouleverser sa vie. Une très belle réflexion sur la part de fantasmes présents en chacun de nous.

Karoo boy, Troy Blacklaw
Douglas, à la suite d'un accident, perd son frère jumeau. C'est tout l'univers idyllique d'une famille apparemment soudée, qui s'écroule. Bouleversant roman d'apprentissage, Blacklaws nous emmène dans la région reculée du Karoo en Afrique du Sud, où Douglas va découvrir le racisme et l'intolérance mais également les premiers émois de l'amour et l'amitié.

Les dimanches de Jean Dezert, Jean de la Ville de Mirmont
Voici l'histoire désopilante d'un homme désespérément ordinaire. Dans le Paris du début du siècle, Jean Dézert, petit employé de ministère, passe ses dimanches à essayer les activités proposées par les prospectus qu'il reçoit dans sa boite aux lettres. Et il tombe amoureux. Dans un langage savoureux, La Ville de Mirmont nous offre un récit bref, drôle et absurde sur le sens de l'existence.

Tristes revanches, Yoko Ogawa
Yoko Ogawa nous offre ici un recueil dans lequel les onze nouvelles sont étroitement liées les unes aux autres par un menu détail ou un personnage. Cette ruse donne à l'ensemble l'aspect d'un roman fragmenté en permettant au lecteur de reconstituer une histoire. Une écriture fine et chirurgicale pour un recueil émouvant et surprenant !

La mélopée de l'ail paradisiaque, Mo yan
Derrière ce curieux titre se cache l'histoire tumultueuse d'un jeune paysan qui veut épouser sa douce vaille que vaille. Et la route est semée d'embûches : traditions, violence, corruption sont au rendez-vous ! Mo Yan raconte cette aventure qui confronte l'homme à l'histoire. C'est bouleversant.

Accouplement, Norman Rush
Un portrait de femme fière et sans contrainte d'une énergie absolue mais… en amour comme en politique, les utopies ne durent qu'un temps.

Le Goût de la mère, Edward St Aubyn
L'état de crise d'un homme de quarante ans. Un brainstorming individuel sur trois sujets vitaux : la mère, l'épouse et le rejeton. Un récit d'introspection émouvant

Le Carnet d'or, Doris Lessing
A propos de Nobel, pensons à celui de l'année dernière, Doris Lessing, dont le chef-d'œuvre incontesté est enfin réédité en poche. Merci !
Bibliographie « pour en savoir plus »

Un bonheur parfait, James Salter
Cela pourrait être le tableau idyllique d'une vie calme et tranquille. Seulement voilà : les protagoniste les protagonistes eux-mêmes, qui présentent tous les symptômes du bonheur domestique n'y croient pas vraiment et s'appliquent à révéler un échec qui devient bien réel, lui.

Chargement...