Chargement...
Chargement...

Roulez jeunesse

Publié le 31/08/2009
« La jeunesse n'est qu'un mot »Pierre Bourdieu (Questions de sociologie, Minuit).
De la jeunesse comme période trouble et troublante, la psychologie s'attache à observer  les adolescents plutôt que les jeunes. L'émergence de l'adolescence comme période spécifique, comme catégorie socio-psychologique, se fait vraiment  après 1945, avec l'essor de la société de consommation et de loisirs. L'adolescence est le temps des métamorphoses physiologiques, physiques et psychiques et sociales ; c'est le moment où l'on passe des conflits de l'enfance à la question identitaire. L'adolescence est une seconde naissance qui conduit à l'âge adulte : c'est quitter peu à peu le cocon familial, par le biais des études, des amis, du travail…

Les jeunes, Olivier Galland
Olivier Galland rend compte de la place des jeunes dans la structure sociale, privilégiant une approche historique et sociologique. Il étudie les rapports des jeunes à la société, leurs habitudes de consommation, leurs pratiques culturelles, de sociabilité, leurs normes sociales, ainsi que les manifestations de déviance et de marginalité. Dans sa septième édition, cet ouvrage est une référence pour faire le point sur cette notion qui recouvre une réalité foisonnante.

Devenir adulte, Cécile Van de Velde
Cécile Van de Velde, diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris et docteur en sociologie, nous propose la première étude sociologique à une échelle européenne sur les jeunes adultes. Elle opère une comparaison des trajectoires d'entrée dans la vie adulte au Danemark, au Royaume Uni, en France et en Espagne. Cette démarche originale inscrite dans une analyse transversale et comparée des jeunes européens, renouvelle en profondeur le champ de la sociologie de la jeunesse

Les jeunes Français ont-ils raison d'avoir peur ? Olivier Galland
Avec cette question, Olivier Galland comprend que la jeunesse est, dans la société actuelle, au centre des débats. Il analyse ainsi le pessimisme grandissant chez les jeunes, ses origines, ses manifestations, et envisage des solutions en se basant sur toutes les instances de socialisation : famille, école, université, politique. Le manque de confiance en l'avenir est l'une des caractéristiques de la jeunesse d'aujourd'hui, auquel il faut donner des explications et remédier. Après la lecture d'Olivier Galland, un éclaircissement immédiat se fait sur la jeunesse, avenir de notre pays et source d'espoir.

Cultures lycéennes, Dominique Pasquier
Le lycée est le lieu où les choix de culture se font en fonction des exigences collectives ; seule la normativité est tolérée. Cette culture jeune se construit alors sur un paradoxe important. Tout en sollicitant un éclectisme culturel (musical, littéraire…),  le jeune s'éloignant du groupe familial, rejoint un autre groupe, qui lui imposera de nouveaux codes culturels parfois tout aussi rigides. Cet essai nous montre les tensions qui animent la jeunesse actuelle, entre les difficultés rencontrées dans son affirmation de soi et sa quête identitaire et le champ des possibles qui lui est ouvert.

Cultures adolescentes, David Le Breton
Comment ressortons-nous de cet âge si délicat qui oscille entre une entrée dans la vie adulte toujours plus pressante tout en ayant de plus en plus de difficultés à quitter le cocon familial ? L'auteur en collaboration avec d'autres spécialistes de la jeunesse nous dresse un panorama d'une adolescence contemporaine soumise aux excès de la culture de l'image, de la consommation, des déviances… dans une société en perpétuelle recomposition.

Campus blues, Didier Lapeyronnie, Jean-Louis Marie
Ouvrage né d'une enquête de 1987 recueillant les différents points de vue que portent les étudiants sur l'université, « Campus blues » met en lumière les avis contradictoires qui s'en dégagent : lieu de solidarité pour certains, repli sur soi et période de crise pour d'autres, simple lieu de savoir ou passerelle pour un futur métier, l'université française accueille des expériences aussi nombreuses que diverses. Un ouvrage passionnant au cœur de l'intimité des étudiants et leur voyage mouvementé dans les études supérieures.

Prévenir l'exclusion scolaire et sociale des jeunes, Danielle Zay (dir.)
L'exclusion sociale et scolaire sont étroitement liées, c'est ce que démontre cet ouvrage sous la direction de Danielle Zay, qui s'attache avec des professionnels de l'éducation à comparer un quartier sensible de France et d'Angleterre. L'analyse part des politiques mises en place dans les institutions scolaires pour faire face à l'exclusion sociale. Elle se base sur des études quantitatives qui attestent de certaines déviances : violence, décrochage scolaire... etc.
Enfin, cet ouvrage présente l'exclusion perçue par les enseignants eux-mêmes, et la manière dont ils font face aux difficultés en classe. Ces questions font de ce livre un outil majeur pour comprendre les difficultés à enseigner dans les quartiers sensibles, et les surmonter.

Adolescences, Sous la direction de Philippe Jeammet
Voici la nouvelle édition du devenu classique Adolescences. Le pluriel s'impose car les nombreux auteurs, spécialistes de l'adolescence, portent un regard croisé sur ce moment clé de la vie du sujet, moment de passage, de transformation et d'élaboration identitaire, psychique et sociale. Il s'agit en effet de rendre compte de la pluralité et de la complexité du cheminement adolescent. Ici, ni recettes éducatives ni préceptes psycho-pédagogiques mais plutôt une déclinaison des problématiques adolescentes : transformations, besoins, confrontations, amours, communication, etc. Les parents comme les éducateurs trouveront dans cet ouvrage un éclairage pertinent sur le monde adolescent.

Petite filles d'aujourd'hui : l'apprentissage de la féminité, Catherine Monnot
Une fille qu'est-ce que c'est? ? quoi doit-elle correspondre, quelle en est sa définition?
Cet ouvrage est consacré à l'étude des pré-adolescentes (9-11 ans) qui sont partagées entre un fort désir de ressembler aux adultes tout en conservant le confort de l'enfance. Les stars, le souci de l'apparence remplacent les poupées et la corde à sauter. Les jeunes filles grandissent en cherchant une identité propre mais qui conviendrait tout de même à une certaine norme sociale, les définissant alors comme « filles ».
L'auteur souligne l'importance de l'image et le regard des autres. Comment  alors se définir dans une société où l'artifice et la culture de la majorité règnent?

L'adolescence aux mille visages, Alain Braconnier et Daniel Marcelli
Braconnier et Marcelli proposent ici une analyse éclairante de la période adolescente, articulée selon trois axes : L'image d'une génération situant l'adolescent dans son rapport à la société, Itinéraires abordant les dimensions développementales et sociales de la vie adolescente et enfin Les embûches retraçant les possibles problématiques psychopathologiques rencontrées à ce moment de la vie.
Être adolescent n'est pas un état, c'est un passage de la vie, marqué par la quête identitaire, donc synonyme de crise, de rupture, mais aussi porteur d'espoir et de vitalité.




Image : Wikimedia Commons
Chargement...