Chargement...
Chargement...

Les coeurs déchiquetés

Auteur : Hervé Le Corre

Paru le : 06/05/2009
Éditeur(s) : Rivages
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Rivages-Thriller
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Le retour en grande forme du prodige bordelais Hervé Le Corre.

Hervé Le Corre nous revient avec un somptueux roman noir. En toile de fond, la ville de Bordeaux, chère à cet enfant du pays - souvenons-nous de ses premiers livres réédités chez Pleine page en un seul volume sous l'intitulé Trois de chutes... Ici, Bordeaux et le Médoc se retrouvent écrasés par la canicule, où «les coeurs déchiquetés» (titre rendant hommage à une chanson de Léo Ferré) promènent en contrepoint leurs sombres tourments, entre solitude et manque d'amour.

Le roman s'ouvre sur la figure de Pierre Vilar, flic cassé et hanté par la disparition inexplicable de son fils Pablo, à la sortie de l'école, quelques années auparavant. Ce deuil doublement impossible - car comment s'assurer de sa vie ou de sa mort ? - va se trouver réactivé par une sombre affaire de moeurs – apparemment sans rapport avec sa vie personnelle – et pourtant... Il est chargé d'enquêter sur la mort violente d'une jeune femme, Nadia, dont le corps a été retrouvé par son fils Victor. En chapitres alternés, le lecteur va ainsi suivre les deux histoires qui se répondent en miroir et dont le dénominateur commun réside dans la perte d'êtres chers - fantômes secrets auprès desquels la misère de ces deux inconsolés va se heurter jusqu'à l'impensable.


A l'instar de dignes héros de tragédie grecque, Pierre et Victor vont se retrouver impuissants tout au long de cette marche funèbre qui les conduit aux confins de la noirceur de l'âme humaine : violence, enfance martyre, dénuement économique, trahison, manipulation mentale opérée par un tueur fou qui, tel un Dieu omniscient, semble en savoir plus que les personnages sur leurs drames intimes. De chasseur, Pierre devient à son tour la proie de ses obsessions comme incarnées par ce harceleur qui se joue de ses espoirs...


Aussi sombre qu'elle soit, l'histoire que nous conte Hervé Le Corre est portée par la grâce d'une langue tout aussi puissante et imagée que dans son précédent opus L'Homme aux lèvres de saphir, elle résonne avec la force poignante d'une entêtante litanie.

par Karine et Véronique

Retrouvez vos libraires sur leur blog : Ces mots-là, c'est Mollat

21,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
6,49 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Pierre Vilar est commandant de police à Bordeaux. Son fils Pablo, 9 ans, a disparu à la sortie de l'école. Depuis, Pierre fait le guet devant l'école avec un pistolet. Dans le même temps, Nadia, la mère de Victor, un collégien, est sauvagement assassinée. Victor, sans père, est placé dans une famille d'accueil. Prix Nouvel Obs-BibliObs du roman noir 2010. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Les coeurs déchiquetés Pierre Vilar est commandant de police à Bordeaux. Sa vie et son couple ont volé en éclats depuis que son fils Pablo a été enlevé à la sortie de l'école. Malgré tout, il se raccroche à l'espoir insensé de le revoir vivant, avec l'appui d'un gendarme à la retraite qui se consacre à la recherche d'enfants disparus. À quelques kilomètres de distance, un jeune collégien nommé Victor rentre chez lui après la classe pour découvrir une scène d'horreur : sa mère, Nadia, gît sans vie sur le sol de sa chambre, le visage tuméfié et les dents fracassées. Du foyer à la famille d'accueil, commence pour cet adolescent désormais seul au monde un parcours douloureux, marqué par la disparition de l'être le plus cher. Deux pertes irrémédiables, deux tragédies. Le lien entre elles, c'est Pierre Vilar. II est chargé d'enquêter sur la mort de Nadia, et à mesure que se dessinent certaines pistes, un étrange retournement de situation se produit ; le policier devient gibier : il est harcelé au téléphone et suivi dans la rue par un homme aussi insaisissable que menaçant. Un homme qui semble aussi poursuivre Victor... Les « coeurs déchiquetés qui parlent aux fantômes », comme le chante Léo Ferré, sont mis à nu dans ce roman hanté par l'absence et la mort. La perte des êtres aimés, la violence faite à l'enfance, l'injustice sociale et la solitude, c'est tout cela qu'Hervé Le Corre nous fait éprouver, de manière intime et bouleversante. Par la beauté rédemptrice et la justesse de son style, il oeuvre dans la lignée de Robin Cook. Hervé Le Corre a obtenu le prix Mystère de la Critique 2005 pour L'Homme aux lèvres de saphir publié chez Rivages.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Un été à l'ombre du polar

Sélections de livres

Les polars de l'été

Le choix des libraires


Dossiers

Les polars de l'été 1

Une sélection des meilleurs polars du moment... Suspens et mystères pour vous faire frissonner sur la plage.

Dossiers

Quais du Polar 2010

Hommage à une littérature de plus en plus prisée

Dossiers

Nouvelle vague (ou Néo « néo-polar »)

Vilar, Prudon, Klotz, Pagan ou Fajardie sont des grands noms d'une vague baptisée néo-polar. Il semblerait que la génération suivante arrive aux manettes, enfants ambitieux de cette précédente génération que nous n'hésiterons pas à nommer, pour faire compliqué, Néo néo-polar

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Articles blog Littérature-Sc.Humaines

Fiche Technique

Paru le : 06/05/2009

Thématique : Policier

Auteur(s) : Auteur : Hervé Le Corre

Éditeur(s) : Rivages

Collection(s) : Rivages-Thriller

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7436-1969-4

EAN13 : 9782743619695

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 380

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,8 cm

Poids : 475 g