Chargement...
Chargement...

Rapport sur le développement dans le monde 2011 : conflits, sécurité et développement

Auteur : Banque internationale pour la reconstruction et le développement

Paru le : 20/04/2012
Éditeur(s) : Pearson
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

49,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ce rapport examine la nature, la cause et les conséquences des conflits actuels afin d'approfondir la réflexion sur ce qui peut être fait pour aider les sociétés qui s'efforcent de prévenir ou de mettre fin à ces violences. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'édition 2011 du Rapport sur le développement dans le monde examine l'évolution de la violence en ce début de XXIe siècle où plus de 1,5 milliard d'êtres humains vivent dans des pays touchés par un conflit. Au siècle dernier, les conflits violents avaient pris avant tout la forme de guerres interétatiques et de guerres civiles ; aujourd'hui, la violence liée aux conflits locaux, à la répression politique et à la criminalité organisée est plus prononcée. Le Rapport souligne les répercussions négatives des conflits prolongés sur les perspectives de développement des pays et des régions et relève qu'aucun État à faible revenu touché par un conflit n'a encore atteint un seul des objectifs de développement pour le Millénaire. Le risque de violences graves est particulièrement grand lorsque des niveaux de stress élevés se conjuguent à la faiblesse des institutions nationales et à leur manque de légitimité. Les sociétés sont vulnérables lorsque leurs institutions ne peuvent pas protéger les citoyens contre les abus ou leur assurer un accès équitable à la justice et aux opportunités économiques. Ces facteurs de vulnérabilité sont très marqués dans les pays caractérisés par une forte proportion de jeunes au chômage, une augmentation des inégalités de revenus et un sentiment d'injustice. Des phénomènes trouvant leur origine à l'étranger, tels que les infiltrations de combattants étrangers, les trafics illégaux ou les chocs économiques, ajoutent aux facteurs de stress susceptibles d'engendrer la violence. Le Rapport sur le développement dans le monde 2011 s'inspire de l'expérience des pays qui sont parvenus à donner la priorité à des mesures permettant de créer un climat de confiance entre l'État et les citoyens et à mettre en place des institutions capables d'assurer la sécurité, la justice et l'emploi. Les capacités des pouvoirs publics sont un élément essentiel de cette problématique, mais les compétences techniques ne suffisent pas : pour être légitimes, les institutions et les responsables des programmes doivent rendre des comptes aux citoyens. L'impunité, la corruption et les atteintes aux droits de l'homme empêchent l'instauration de rapports de confiance entre l'État et les citoyens et accroissent les risques de violence. L'établissement d'institutions légitimes passe par plusieurs moments de transition, en l'espace d'une génération, et n'implique pas une convergence avec le modèle institutionnel occidental. Le Rapport sur le développement dans le monde 2011 tire les leçons de l'expérience des réformateurs nationaux qui ont réussi à rompre l'enchaînement des cycles de violence. Il préconise de mettre davantage l'accent sur un travail de prévention permanent et de rééquilibrer la priorité accordée, parfois de façon excessive, aux activités de reconstruction après les conflits. Le Rapport se fonde sur de nouveaux travaux de recherche, des études de cas et de vastes consultations avec les dirigeants et d'autres acteurs de la scène internationale. Il propose une gamme d'instruments adaptables aux situations locales pour traiter les problèmes de violence ainsi que de nouvelles orientations de politique internationale pour mieux soutenir les réformateurs nationaux et remédier aux facteurs de stress découlant de phénomènes mondiaux ou régionaux qu'aucun pays ne peut maîtriser seul.

Fiche Technique

Paru le : 20/04/2012

Thématique : Economie internationale/mondialisation

Auteur(s) : Auteur : Banque internationale pour la reconstruction et le développement

Éditeur(s) : Pearson

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7440-7531-0

EAN13 : 9782744075315

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 27 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 836 g