Chargement...
Chargement...

Entre glorification et abandon : l'Etat et les artisans en France (1938-1970)

Auteur : Cédric Perrin

Paru le : 15/06/2007
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Michel Lescure

35,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
11,99 €
Protection: Aucune
Acheter en numérique

Résumé

Analyse de la politique artisanale en France, depuis ses prémices en 1938 jusque dans les années 1970 où elle prendra toute sa dimension. Après avoir délaissé les métiers de l'artisanat et les travailleurs, l'Etat réintègre dès les années 1950 ce secteur dans sa politique économique avec une commission de l'artisanat : développement de l'assistance technique, réforme du crédit et de la fiscalité. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Il faut attendre l'entre-deux-guerres pour que l'artisanat soit reconnu par les pouvoirs publics comme une catégorie à part entière, avec l'instauration d'un statut fiscal et du crédit artisanal, avec la création des chambres des métiers et du registre des métiers. Dès lors les prémices d'une politique artisanale, qui prendra toute sa dimension dans les années 70, peuvent voir le jour. C'est l'analyse de l'influence de cette politique sur l'évolution de l'artisanat entre 1938 et 1970 qu'a choisi d'étudier Cédric Perrin. En 1938, l'artisanat est un secteur dynamique dont la croissance est fondée sur la mobilité sociale et géographique. Plus tard Vichy glorifie les artisans dans sa propagande mais cette période est avant tout un temps de pénuries, notamment de main-d'oeuvre, de crédit et de matières premières. Après la Libération, l'artisanat vit une grave crise qui impose une modernisation. À l'écart des priorités économiques de la Nation, les artisans se sentent abandonnés : ils voient leurs impôts s'alourdir alors que le crédit se restreint. À partir de la fin des années 1950, l'État réintègre ce secteur dans sa politique économique avec une commission de l'artisanat au Commissariat général du Plan : l'assistance technique se développe, le crédit et la fiscalité artisanale sont réformés. Les progrès sont nets sans toutefois être à la hauteur des besoins. À travers le prisme de l'artisanat, Cédric Perrin apporte un éclairage nouveau sur l'histoire de l'industrialisation française ainsi que sur le rôle économique de l'État pendant et après la seconde guerre mondiale. « Au total, le livre conteste l'idée d'un déclin de l'artisanat et explique sa survie par son dynamisme interne plus que par l'aide (très relative au regard d'autres secteurs comme l'agriculture) qu'il a reçue de l'État. » Michel Lescure.

Fiche Technique

Paru le : 15/06/2007

Thématique : Histoire de France - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Cédric Perrin

Éditeur(s) : Comité pour l'histoire économique et financière de la France-IGPDE

Collection(s) : Histoire économique et financière de la France. Etudes générales

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-11-094790-X

EAN13 : 9782110947901

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 22 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,9 cm

Poids : 766 g