Chargement...
Chargement...

Philosophie. n° 68, Philosophie des sciences

Paru le : 05/01/2001
Éditeur(s) : Minuit
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

9,91 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présente les dernières avancées en philosophie des sciences (notion de modèle), avec une intervention de l'épistémologue allemand C. Ulises Moulines. En complément, ce numéro propose la traduction française par C. Rosler d'un texte de Leibniz : "De la toute-puissance et omniscience de Dieu et de la liberté de l'homme". ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Centré autour de questions contemporaines de philosophie des sciences, ce numéro comprend une contribution d'A. Barberousse et de P. Ludwig dont le but est de présenter une théorie philosophique des modèles scientifiques qui identifie leurs contenus propositionnels à ceux de fictions. Les auteurs proposent une analyse du rôle de l'imagination dans l'activité scientifique qui les conduit à élaborer une typologie des modèles scientifiques fondée sur leurs fonctions épistémiques. Plusieurs cas tirés de l'histoire des sciences sont ici développés à titre d'illustration. L'article de C. Ulises Moulines, en partant du concept quinien d'«ontologie» comprise comme la discipline des classes de choses qu'il y a, pose la question de savoir si la construction d'une telle ontologie ne doit pas dépendre de l'élaboration des sciences empiriques et ainsi, de l'histoire des sciences en général. Compte-tenu de la diversité des théories empiriques, l'auteur est ainsi amené à reconsidérer le programme réductionniste de Carnap et à en évaluer la portée philosophique. M. Le Du, pour sa part, cherche à établir que si le second Wittgenstein s'est montré sensible à la pluralité des systèmes conceptuels et a défendu activement l'idée d'une nature sociale de l'esprit, il a reconnu cependant les limites à la fois logiques et naturelles du relativisme ; il ne peut donc pas servir de caution à un quelconque courant «fort» en sociologie ou en histoire des sciences. L'auteur tente, en contrepartie, de cerner la contribution réelle de Wittgenstein à l'épistémologie. Philosophie présente, en outre, un texte de Leibniz de 1670-1671, inédit en français, où l'on trouvera une première élaboration de thèmes centraux de la métaphysique leibnizienne plus amplement développés dans la Confessio philosophi de 1673.

Fiche Technique

Paru le : 05/01/2001

Thématique : Essais Scientifiques

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Minuit

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7073-1738-1

EAN13 : 9782707317384

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 95

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 120 g