Chargement...
Chargement...

Vincent qu'on assassine

Auteur : Marianne Jaeglé

Paru le : 22/04/2016
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : L'arpenteur
Contributeur(s) : Non précisé.

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
14,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

En reprenant la thèse selon laquelle Vincent Van Gogh n'aurait pas tenté de se suicider mais aurait été blessé par un ami qu'il aurait ensuite couvert pour lui éviter des ennuis, ce roman évoque la fin de la vie du peintre, entre son installation à Arles où il essaie d'initier une communauté de recherche dans la Maison jaune et son arrivée à Auvers, où il est victime d'un accident de chasse. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Auvers-sur-Oise, juillet 1890. Vincent Van Gogh revient du champ où il est allé peindre, titubant, blessé à mort. Il n'a pas tenté de se suicider, comme on le croit d'ordinaire. On lui a tiré dessus. Inspiré par les conclusions des historiens Steven Naifeh et Gregory White Smith, ce roman retrace dans un style épuré les deux dernières années de la vie du peintre et interroge sa fin tragique. Qui est responsable de sa mort ? Pourquoi l'a-t-on tué ? Comment la légende du suicide a-t-elle pu perdurer cent vingt années durant ? En montrant Vincent Van Gogh aux prises avec son temps, avec ceux qui l'entourent et avec la création, le roman rend justice à un homme d'exception que son époque a condamné à mort.

Fiche Technique

Paru le : 22/04/2016

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : Marianne Jaeglé

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : L'arpenteur

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-017965-6

EAN13 : 9782070179657

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 316

Hauteur : 22 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 316 g