Chargement...
Chargement...

Les Gobelins au siècle des lumières : un âge d'or de la manufacture royale

Auteur : Jean Vittet

Paru le : 24/04/2014
Éditeur(s) : Swan éditeur
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Michel Pébereau - Préfacier : Bernard Schotter

49,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Abondamment illustrée, cette synthèse aborde l'ensemble des tapisseries produites par la manufacture royale des Gobelins au XVIIIe siècle : pièces de l'Histoire de Don Quichotte et de l'Iliade de Charles Coypel, des Chasses de Louis XV de Jean-Baptiste Oudry, des Amours des dieux de François Boucher, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Dirigée successivement par les architectes Jules-Robert de Cotte, Jean-Charles Garnier d'Isle, Jacques-Germain Soufflot et le peintre Jean-Baptiste Marie Pierre, sous l'autorité de directeurs généraux des Bâtiments du roi, tels que le duc d'Antin, le marquis de Marigny et le comte d'Angiviller, la manufacture royale des Gobelins connaît au XVIIIe siècle son apogée artistique et technique - quarante suites différentes créées en cent ans. Les plus grands maîtres du temps (Charles Coypel, Jean-Baptiste Oudry, Charles Natoire, François Boucher, Carle Vanloo, etc.), du style rocaille au néoclassicisme, conçoivent pour les métiers les gigantesques modèles nécessaires, puisant leur inspiration dans tous les domaines, profanes ou sacrés, historiques ou mythologiques. Sous la conduite d'entrepreneurs d'exception, tel Jacques Neilson, et accompagnant l'intérêt de l'époque pour les sciences et les techniques, le tissage des tapisseries atteint un niveau de perfection qui suscite l'admiration sans réserve de Diderot lors des Salons. Les élites européennes (souverains, ministres ambassadeurs...) sont enthousiasmées par ces oeuvres, objets de cadeaux qui vont orner les murs des grandes demeures, grâce à l'intervention d'architectes inventifs, tel l'Écossais Robert Adam. Cet ouvrage, la première synthèse jamais écrite sur le sujet, traite de l'ensemble des tentures produites à cette époque. Son iconographie reproduit en couleur - le plus souvent pour la première fois - un ensemble de tapisseries sélectionnées pour leur état de fraîcheur exceptionnel : pièces de L'Ancien Testament d'Antoine Coypel, du Nouveau Testament de Jean Jouvenet et Jean Restout, de la fameuse Histoire de Don Quichotte et de L'Iliade de Charles Coypel, de L'Histoire d'Esther de Jean-François de Troy, de L'Ambassade turque de Charles Parrocel, des Chasses de Louis XV de Jean-Baptiste Oudry, de L'Histoire de Thésée de Charles Vanloo ou des Amours des dieux de François Boucher. Un ensemble de modèles peints décoratifs ou d'esquisses, dont plusieurs cartons d'alentour spectaculaires du peintre de fleurs Maurice Jacques photographiés après la restauration accomplie grâce à un mécénat de la Fondation BNP Paribas, des sièges couverts en tapisserie, des tableaux faits sur métier et des planches gravées des ateliers viennent compléter cette évocation des Gobelins au temps des philosophes.

Fiche Technique

Paru le : 24/04/2014

Thématique : Tapis - Tapisserie

Auteur(s) : Auteur : Jean Vittet

Éditeur(s) : Swan éditeur

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-9536796-4-2

EAN13 : 9782953679649

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous étui

Pages : 359

Hauteur : 30 cm / Largeur : 27 cm

Épaisseur : 2,9 cm

Poids : 2750 g