Chargement...
Chargement...

Raconter des histoires, raconter l'histoire

Auteur : Myriam Revault d'Allonnes

Paru le : 10/10/2013
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Chouette ! Penser
Contributeur(s) : Illustrateur : Aurore Callias

10,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteure explique comment le fait de se raconter soi-même permet d'avoir une ouverture sur les autres, sur le monde et donc de comprendre l'histoire. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Raconter des histoires Raconter l'histoire Rien de plus simple, en apparence, que de raconter des histoires. Innombrables sont les récits du monde et on en trouve dans toutes les sociétés, à toutes les époques. S'ils rapportent des histoires inventées et qui ne sont pas vraiment arrivées, ils relèvent de la fiction, contrairement au récit historique qui prétend à la vérité. Mais ce qu'ils ont en commun, c'est l'acte de raconter qui, quelles que soient ses formes, se déroule dans le temps. Et, réciproquement, ce qui se déroule dans le temps peut être raconté. Nos expériences se déroulent dans le temps, mais, pour qu'on le comprenne bien et qu'on le reconnaisse, il faut en faire le récit. Raconter, c'est mettre en ordre, agencer un ensemble d'éléments : c'est alors que les événements font sens. De même, c'est en se racontant qu'on peut se comprendre individuellement (quand on raconte son histoire) et collectivement (quand les historiens écrivent l'Histoire). Car l'existence humaine est celle d'un être enchevêtré dans des histoires. Y a-t-il un âge pour philosopher ? Pourquoi « Chouette ! Penser » ? L'emblème de Minerve, déesse romaine de la sagesse, est une chouette. Un oiseau qui ne chante que le soir. La réflexion philosophique est-elle alors une manière d'être qui vient tard, au crépuscule, dans la longue histoire de l'humanité comme dans la vie de chacun d'entre nous ? Nous pensons au contraire que les jeunes peuvent lire et entendre de la philosophie, qu'à leur âge, on est attentif aux questions qui nous permettent de découvrir le monde de la pensée et d'y prendre part. Deux grands philosophes, Platon et Aristote, affirmaient que l'on commence à devenir philosophe à partir du moment où l'on s'étonne devant ce qui est. Or, cet étonnement, ce questionnement devant l'existence des choses du monde, qui, mieux qu'un enfant, en est capable ?

Fiche Technique

Paru le : 10/10/2013

Thématique : Littérature des enfants

Auteur(s) : Auteur : Myriam Revault d'Allonnes

Éditeur(s) : Gallimard-Jeunesse Giboulées

Collection(s) : Chouette ! Penser

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-065227-0

EAN13 : 9782070652273

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 65

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 170 g