Chargement...
Chargement...

Communauté et société

Auteur : Ferdinand Tönnies

Paru le : 17/11/2010
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Le lien social
Contributeur(s) : Traducteur : Niall Bond - Traducteur : Sylvie Mesure

29,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
22,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Ce classique du cofondateur de la sociologie avec G. Simmel et M. Weber présente une théorie générale de la communauté et de la société. Il s'intéresse ensuite à la notion de volonté humaine et aux fondements sociologiques du droit naturel. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Communauté et société Paru en 1887, Gemeinschaft und Gesellschaft s'est imposé comme l'un des ouvrages majeurs des sciences humaines et apparaît aujourd'hui encore d'une étonnante fécondité pour comprendre la réalité et la complexité de l'époque contemporaine. À travers sa célèbre distinction entre communauté et société, c'est à une sévère critique delà société moderne que se livre Ferdinand Tönnies (1855-1936), fortement influencé en cela par Marx. Alors que la communauté est caractérisée par la proximité affective et spatiale des individus et se définit donc comme « une communauté de sang, de lieu et d'esprit » où le tout prime sur l'individu, la société, en revanche, est le lieu d'un individualisme débridé et destructeur, d'une concurrence généralisée entre les hommes désormais isolés et séparés les uns des autres, le règne de l'intérêt personnel désormais au fondement de tous les rapports sociaux. Alors que l'homme de la communauté ne choisit pas ses appartenances mais se trouve immergé au sein d'un tout organique qui détermine sa manière de se rapporter aux autres, l'homme de la société choisit arbitrairement ses relations en fonction de l'intérêt essentiellement pécuniaire, qu'elles représentent pour lui. Alors que dans la communauté, les rapports humains sont fondés sur des rapports authentiques et essentiels, sur des liens affectifs, biologiques et traditionnels qui conditionnent l'ensemble de l'existence, dans la société, « chacun est un marchand » obéissant à son pur et simple égoïsme. On le voit, c'est une véritable réflexion sur les modalités mêmes de notre « vivre-ensemble » que mène ici Tönnies, nous invitant ainsi à réfléchir à notre tour sur la qualité du lien que nous tissons concrètement aux autres. En dépit de son importance, cet ouvrage n'était plus disponible en langue française depuis plus de trente ans. Sylvie Mesure, directrice de recherche au CNRS, et Niall Bond, maître de conférences à Lyon II, en livrent ici une nouvelle traduction accompagnée d'un appareil critique (glossaire, notes, index) qui en rendent ainsi la lecture à la fois plus aisée et plus informée.

Fiche Technique

Paru le : 17/11/2010

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Ferdinand Tönnies

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : Le lien social

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-055643-4

EAN13 : 9782130556435

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 452 g