Chargement...
Chargement...

Du juste exercice de la force

Auteur : Christian Vigouroux

Un coup de coeur de Sophie D.

À l’occasion de la venue de Christian Vigouroux
Ancien directeur de Cabinet au Ministère de l’Intérieur et de la Justice auprès notamment de la Garde des Sceaux Madame Christiane Taubira, Christian Vigouroux publie à présent son premier essai chez Odile Jacob intitulé Du juste exercice de la force.
Dans son ouvrage précédent Déontologie des fonctions publiques, Christian Vigouroux s’était intéressé au thème de la désobéissance et de la loyauté dans le service public. Cela l’avait ensuite amené à se pencher sur l’histoire du Colonel Picquart qui fut arrêté, contraint à l’exil et banni de l’armée pendant dix ans pour avoir tenté de convaincre sa hiérarchie de l’innocence du Capitaine Dreyfus.
S’appuyant sur ses précédentes recherches et publications, Christian Vigouroux témoigne de l’absolue nécessité de la force en démocratie et des nombreux malentendus qui entourent son usage. La force est sollicitée par tous, mais redouté dans ses abus. Grâce à des exemples piochés dans la littérature, l’histoire, le cinéma et le droit, Monsieur Vigouroux ouvre une réflexion sur la force publique, son partage, les tensions entre police et justice qui en découlent et les défis posés dans un contexte de lutte antiterroriste et de discours sécuritaires.
Nous aurons le plaisir de le recevoir en conférence vendredi 7 avril pour poursuivre sa lecture et prolonger le débat.
23,90 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

S'appuyant sur des réflexions politiques et des références littéraires, l'historien revendique l'usage raisonné de la force. Celle-ci étant définie comme courage politique, défense d'idée publique légitime, elle doit être distinguée de la violence. Il appelle à donner un cadre législatif à cet usage. ©Electre 2022

du juste exercice
de la force

La force est crainte par tous et adulée par beaucoup. Elle est tout à la fois sollicitée et redoutée dans ses abus.

La force fascine dans le commerce, le spectacle, comme dans la politique.

Chacun se doit d'être fort, personnellement, de même que l'État doit être « fort ». À tout moment, la démocratie a besoin d'un bras fort mais elle exige un mode d'emploi de la force.

Pourquoi la force ? L'article 12 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen affirme que la force publique est nécessaire pour la garantie des droits de l'homme.

La force peine à se différencier et à se garder de la violence, elle est dangereuse non seulement pour ceux qui la subissent mais aussi pour ceux qui l'ordonnent.

Alors, pour que « force reste à la loi », pour que les hommes de force sachent se tenir, pour que le citoyen soit fier de la force exercée en son nom, comment affirmer et souvent imposer le « juste » exercice de la force ?

Une réflexion essentielle pour aujourd'hui et pour demain.

Contenus Mollat en relation

Vidéos

Chargement...

Vidéos

Chargement...

Événements

Chargement...

Podcasts

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 22/02/2017

Thématique : Sociologie de la culture

Auteur(s) : Auteur : Christian Vigouroux

Éditeur(s) : O. Jacob

Collection(s) : Droit

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-7381-3517-9

EAN13 : 9782738135179

Reliure : Broché

Pages : 313

Hauteur: 22.0 cm / Largeur 15.0 cm


Épaisseur: 2.5 cm

Poids: 420 g