Chargement...
Chargement...

Le sentier forestier : et autres nouvelles

Auteur : Adalbert Stifter

Paru le : 14/10/2014
Éditeur(s) : Belles lettres
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Nicolas Moutin - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Nicolas Moutin - Préfacier : Nicolas Moutin - Collaborateur : Fabienne Jourdan

25,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ce recueil contient trois nouvelles inédites en français. Dans "Le sentier forestier", le héros, considéré comme un sot incurable, suit un cheminement qui l'amène à s'unir à la nature et à découvrir l'amour en la personne d'une jeune fille qui cueille des fruits. "Le sceau des Anciens" et "Le sapin aux inscriptions" mettent en scène des personnages transformés par la nature. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Bibliothèque allemande Seules les montagnes demeurent dans leur ancienne beauté et magnificence. Leurs sommets brilleront même quand notre génération et d'autres auront disparu, comme ils brillaient au temps où les Romains passèrent dans leurs vallées, puis les Germains, les Huns et beaucoup d'autres encore. Elles verseront de la joie et une douce tristesse dans le coeur de bien d'autres quand ils les contempleront, jusqu'à ce qu'ils aient disparu eux aussi, ainsi que, peut-être, cette belle et bienveillante terre qui nous semble aujourd'hui pourtant avoir des fondements si solides et être bâtie pour des éternités. Le Sceau des Anciens Souvent pris à tort pour un pâle représentant du Biedermeier ; Adalbert Stifter (1805-1868) est pourtant considéré par Nietzsche comme un des meilleurs prosateurs de langue allemande. Connu d'abord en France pour son grand roman intitulé L'Arrière-Saison (1857), il est aussi l'auteur de nombreuses nouvelles rassemblées sous le titre d'Études (1850). Le présent volume en propose trois : Le Sentier forestier (1844), Le Sceau des Anciens (1844) et Le Sapin aux inscriptions (1843). L'auteur y peint des personnages que la nature transforme et propose une sagesse visant à faire accepter à l'homme sa juste place dans le monde en même temps que sa finitude. C'est avec la littérature allemande que la littérature française a entretenu à l'époque moderne les rapports les plus étroits. La relative méconnaissance actuelle de cette production - celle qui va de Goethe à Kafka, Musil, Brecht, Celan ou Sebald par exemple - masque largement une réalité que la Bibliothèque allemande veut précisément rendre à nouveau sensible, en regroupant les plus grands textes de langue allemande dans de nouvelles versions françaises de référence. À travers des choix rigoureux et des traductions précises, Bibliothèque allemande invite à découvrir ou redécouvrir un monde sans lequel l'Europe des lettres ne serait pas. Les volumes de la collection, donnés principalement en traduction seule, ou si le texte ou le traducteur l'exigent, édités en bilingue, sont pourvus d'appareils critiques réduits. Ils sont précédés d'une introduction destinée à faciliter l'accès à des oeuvres toujours publiées dans leur intégralité.

Fiche Technique

Paru le : 14/10/2014

Thématique : Littérature Germanique - Néerlandaise

Auteur(s) : Auteur : Adalbert Stifter

Éditeur(s) : Belles lettres

Collection(s) : Bibliothèque allemande, n° 10

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-251-83010-3

EAN13 : 9782251830100

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 235 g