Chargement...
Chargement...

Sale temps pour le GIEC : du prix Nobel aux affaires, grandeur et décadence des experts du climat

Auteur : Etienne Dubuis

Paru le : 26/08/2010
Éditeur(s) : Favre
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Débat public
Contributeur(s) : Non précisé.

13,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'auteur retrace l'histoire du GIEC, cette organisation intergouvernementale dont l'objectif est la lutte contre le réchauffement climatique. Son action lui a valu le prix Nobel de la paix en 2007, mais elle a été critiquée à cause de ses faiblesses, révélées lors du sommet de Copenhague en décembre 2009 : des erreurs, des méthodes inappropriées, des personnels à contre-emploi, etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Sale temps pour le GIEC Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est devenu en vingt ans l'une des organisations les plus influentes du monde. Auréolée du prix Nobel de la paix en 2007, cette émanation de l'ONU est parvenue à placer son objectif, la lutte contre le réchauffement, tout en haut de l'agenda politique international. Jusqu'à mobiliser autour de la question, en décembre 2009 à Copenhague, les principaux chefs d'État et de gouvernement de la planète. Les raisons de cette attention ? Le GIEC annonce un réchauffement climatique aux effets désastreux, où les inondations se mêlent aux sécheresses, la propagation des maladies à la multiplication des catastrophes naturelles. Il en rend responsable l'homme et sa consommation de combustibles fossiles (pétrole, gaz et charbon). Et il demande à l'humanité de limiter de manière draconienne l'usage de ces énergies, quitte à ralentir son développement économique. Quelle responsabilité ! Il faut être d'une solidité sans faille pour agiter de telles peurs et solliciter de tels sacrifices. Or le GIEC montre des faiblesses : il commet des erreurs, se sert de méthodes inappropriées, utilise du personnel à contre-emploi, peine à traduire la complexité du système climatique et éprouve mille difficultés à se remettre en question. Sale temps pour le GIEC retrace l'histoire de cette organisation controversée, prise en faute au moment même où elle prétendait dicter sa volonté à la terre entière.

Fiche Technique

Paru le : 26/08/2010

Thématique : Climat

Auteur(s) : Auteur : Etienne Dubuis

Éditeur(s) : Favre

Collection(s) : Débat public

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8289-1171-3

EAN13 : 9782828911713

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 183

Hauteur : 24 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 248 g