Chargement...
Chargement...

Une fille d'Alger

Auteur : Jean-Michel Devésa

Paru le : 01/03/2018
Éditeur(s) : Mollat
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Pierre

Pour son deuxième roman aux éditions Mollat, Jean-Michel Devésa crée une image cérébrale et sensuelle de la fin de l'Algérie Coloniale
La fille d'Alger c'est Hélène Samia Lapérade, dont le nom dit la double ascendance française et Algérienne. C'est une très belle jeune femme, dont la beauté rappelle Sophia Loren, c'est ainsi qu'on l’appellera Sophia dans la maison de passe où elle travaille. La scène est à Alger, en 1960 alors que la guerre est à son paroxysme et qu'il semble aussi impératif qu'impossible de choisir un camp. Mais la scène est aussi en 1962 sur le bateau "Ville-de-Bordeaux" qui emmène Hélène sur un continent qu'elle ignore.

A Alger elle a fait l'expérience de l'amour pour un homme du milieu, expérience de la limite de cet amour, de l'abandon qui aussi celle du devoir et des mensonges.

A la voix de cette femme Jean-Michel Devésa mêle celle d'un narrateur qui lui ressemble et qui est aussi un enfant de l'Algérie. Par ce mélange il parvient à donner à son livre une grande profondeur de traitement où il apparaît que l'histoire de l’Algérie n'en finit plus de vivre en nous, que cette histoire est toujours à la fois nationale et intime, qu'elle  est une histoire de filiation où les places des pères et des mères ne sont jamais assignées, à la fois mouvantes et troublantes.

En parvenant à incarner magnifiquement Helène, l'auteur rend compte tant de l'architecture, de la lumière, de la sensualité, que de la douleur d'exister dans un monde qui se déchire ; surtout il sait tout à la fois refaire vivre un monde sans le nimber d'une nostalgie déplacée mais aussi il parvient à trouver les moyens littéraires de son élucidation, le faisant paraître à nos yeux dans toute sa complexité.

Une fille d'Alger est un roman où le mélange des corps et des sentiments vient en même temps buter contre la guerre et dire la décolonisation.

Un très beau livre.
20,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Hélène Samia Lapérade, une jeune prostituée franco-algérienne, est amoureuse du juge de paix Raymond Rossi. Un jour, elle quitte sa terre natale et s'embarque à bord d'un navire ayant pour destination la France, puis disparaît. A travers une figure allégorique, l'auteur mène une réflexion sur la quête d'identité, la décolonisation et les conséquences de la guerre d'Algérie. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Hélène Samia Lapérade, une Franco-Algérienne vivant d'expédients et de ses charmes, est amoureuse de Raymond Rossi, un juge de paix du milieu. L'intrigue court du 8 février 1960 au 2 juillet 1962. La jeune femme est une figure allégorique d'une décolonisation accouchée au forceps, et de la dérive, de part et d'autre de la Méditerranée, de filles et de fils de la Toussaint déboussolés et bafoués, marinant dans la rancoeur, le ressentiment et l'insupportable ressassement de leurs illusions. Sur le pont du Ville-de-Bordeaux, un navire de la Compagnie générale transatlantique, elle quitte sa terre natale pour disparaître de l'horizon de celles et ceux qui l'ont exploitée et maltraitée. Parvenue sur le sol métropolitain elle s'évapore sans laisser de traces, passée à la trappe de l'empire. Tout en se remémorant certains de ses propres souvenirs, les uns ayant trait à son enfance à Bal el-Oued, les autres à trois années passées comme professeur de français à Biskra, de 1980 à 1983, l'auteur examine un pan douloureux de l'histoire contemporaine de la France, la guerre d'Algérie, un des deux points aveugles de sa conscience collective (avec la période de l'Occupation et du gouvernement de Vichy), lequel continue de travailler ses contradictions, notamment quand la République, confrontée, dans ses institutions, ses principes et son mode de vie à un fondamentalisme et à un terrorisme musulmans, ignore qu'elle a moins mal au monde arabe qu'à l'Algérie, ou, ce qui revient au même, que c'est principalement à travers son rapport à l'Algérie qu'elle souffre du monde arabe.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Un air de mars

Ayant débuté en fanfare par le Carnaval des 2 Rives et les fabuleuses créations des étudiants de l'ECV Bordeaux, mars sera à la librairie un grand mois de rencontres et d'animations que nous vous proposons de retrouver dans ce dossier!

Événements



Rencontre avec Jean-Michel Devésa

Le 13/03/2018
Artiste en attente
Venez à la rencontre de Jean-Michel Devésa, qui viendra présenter son dernier ouvrage "Une fille d'Alger" paru aux éditions Mollat.

Publié le 20/02/2018

Vidéos

Jean-Michel Devésa - Une fille d'Alger

Jean-Michel Devésa vous présente son ouvrage "Une fille d'Alger" aux éditions Mollat.

Fiche Technique

Paru le : 01/03/2018

Thématique : Littérature Française

Auteur(s) : Auteur : Jean-Michel Devésa

Éditeur(s) : Mollat

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35877-021-3

EAN13 : 9782358770217

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 142

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 214 g