Chargement...
Chargement...

La Ligue et ses frontières : engagements catholiques à distance du radicalisme à la fin des guerres de Religion

Paru le : 27/08/2015
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Directeur de publication : Sylvie Daubresse - Directeur de publication : Bertrand Haan

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
8,99 €
Protection: Aucune
Acheter en numérique

Résumé

L'ouvrage aborde les divers engagements des catholiques français qui, à la fin des guerres de Religion, rejoignent la Ligue, ou refusent l'engagement partisan et choisissent la modération. Ils se rejoignent dans leur rejet commun du radicalisme et leur désir de demeurer fidèle à Dieu, au roi et à la monarchie. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

La Ligue et ses frontières La perspective de l'avènement d'un roi protestant - le futur Henri IV -, son arrivée contestée au pouvoir en 1589, sa conversion en 1593 et la reconnaissance progressive de sa légitimité ont constitué autant de défis pour les catholiques français. Contraints à faire des choix, ils ont vu leurs divisions s'approfondir et se politiser lors de cette dernière phase des troubles civils et religieux du XVIe siècle. Une ligne de fracture s'est imposée, à chaud, entre ceux que l'on condamne comme politiques et les ligueurs ; elle a ensuite été sanctifiée par la légende noire qui a frappé la Sainte Union. Une telle opposition entre vainqueurs et vaincus ne rend pas compte d'une pluralité d'engagements. Doutes, hésitations et revirements ayant marqué les sensibilités religieuses et politiques traversent les différents camps. Les allégeances sont en constant mouvement, l'unité et la cohérence des ligues, partis et factions toujours en question. Nul n'y échappe : dans les communautés villageoises, les ligues urbaines, les clientèles nobiliaires, au sein du clergé comme chez les magistrats, nombre d'engagements paraissent marqués du sceau de la « bigarrure », selon un terme du temps. L'interprétation de ce moment historique doit prendre en compte ceux qui refusent de « se partialiser ». Les partisans de la modération, voire de l'attentisme, se situent dans une adhésion conditionnelle, empreinte de prudence ou de pragmatisme et même d'opportunisme, et ne se reconnaissent pas entièrement dans un camp, voire refusent d'y adhérer, demeurant à la frontière de la Ligue. S'ils sont une majorité, ils ne constituent en rien un ensemble cohérent ou uni tant leurs motivations divergent. Cet ouvrage collectif explore cet espace d'entre-deux, dans la diversité des parcours individuels ou collectifs et des moteurs de l'engagement. Ils ont en commun une même distance à l'égard du radicalisme et une volonté de concilier fidélité au roi, à la monarchie et à Dieu.

Fiche Technique

Paru le : 27/08/2015

Thématique : Renaissance

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-4124-8

EAN13 : 9782753541245

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 258

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 412 g