Chargement...
Chargement...

Prodiges et miracles

Auteur : Joe Meno

Paru le : 30/08/2018
Éditeur(s) : Agullo éditions
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Agullo fiction
Contributeur(s) : Traducteur : Morgane Saysana

Un coup de coeur de Véronique Marro

Décerné par la revue Transfuge, le prix du meilleur polar étranger attribué au roman de Joe Meno est une véritable pépite de la rentrée !

Au fin fond de l’Indiana, « dans une ville flétrie qui se fane, tourmentée par une lumière poussiéreuse »,  Jim Falls, veuf de 71 ans garde le temps de l’été son petit-fils Quentin, 16 ans, un adolescent proche de l’enfant sur le plan émotionnel et qui préfère sniffer de la colle, se réfugier dans ses jeux vidéo ou s’imaginer dresseur de reptiles, pour oublier que sa mère (Deirdre, l’unique fille de Jim, et junkie) l’a abandonné dans cette ferme où élever des poulets s’avère de moins en moins rentable. Alors qu’aucun avenir ne semble promis à ces êtres qui ne savent communiquer, une apparition va déchirer leur ciel assombri sous la forme d’une sublime jument de course blanche, fruit d’un héritage providentiel. L’irruption de la beauté et de la douceur qui porte un nom masculin biblique (Jean le Baptiste) attendrit peu à peu Jim, ravi de la complicité avec la créature à « l’encolure laiteuse » qui, grâce à « sa posture à la fois intimidante et protectrice » réussit également à amadouer Quentin. Le rêve d’une vie commune et nouvelle va pourtant tourner court car cette acquisition suscite la convoitise de deux frères aussi paumés que fous dangereux qui blessent Jim d’un coup de pistolet avant de s’enfuir avec l’animal, mais aussi de Rick qui a promis de ramener à son patron à la fois le cheval et sa fille Rylee qui a fugué.  Tous ignorent la farouche détermination de ce gamin viscéralement attaché à sa nouvelle « amie » et de son grand-père, ancien policier militaire en pleine guerre de Corée, bien loin d’avoir dit leur dernier mot.

Le western évolue alors vers un « road trip » qu’affectionnent les écrivains américains, ici pour raconter l’inaltérable croisade de ce duo traversant à bord de leur pick-up des paysages désolés, et prêts à tout pour récupérer leur seule alliée en ce monde. Comme dans tout voyage initiatique, le vieil homme s’ouvre à son petit-fils, confesse ses anciens faits d’armes dans les années 50 parmi la brigade des mœurs à Chuncheon, et, en lui enseignant comment se défendre à son tour contre le mal, tous deux apprennent à s’apprivoiser. Dans une vengeance aux multiples rebondissements, la jument symbolise le lien fragile et infini entre la nature et les hommes, ainsi que la sauvage liberté à laquelle tous aspirent. Cette « unique chose dont dépend notre salut » qui n’est pas sans évoquer au lecteur la baleine Moby-Dick (spectre qui hante le capitaine Achab dans le roman éponyme de Melville)  figure, selon le titre de ce deuxième roman impeccablement traduit par l’équipe des éditions Agullo après Le blues de la Harpie, la promesse d’un bonheur perdu et d’un sens à retrouver, une « pure merveille » bien plus étincelante que noire...

22,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

1995, Indiana. Jim Falls, vétéran de la guerre de Corée, s'efforce, malgré les dettes qui s'accumulent, d'élever au mieux Quentin, son petit-fils métis. Jusqu'au jour où une magnifique jument blanche leur est livrée par erreur. Bientôt, l'animal suscite les convoitises et deux frères accros aux drogues réussissent à s'en emparer en pleine nuit. Prix Transfuge du meilleur polar étranger 2018. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

« La jument blanche apparut un lundi. Ni le grand-père ni son petit-fils n'avaient la moindre idée de qui l'avait envoyée. » 1995, Mount Holly, une ville de l'Indiana qui se meurt. Jim Falls, vétéran de la guerre de Corée, s'efforce d'élever son petit-fils métis, Quentin, un ado taciturne qui oublie son mal-être en sniffant de la colle. Sa mère est une junkie paumée qui apparaît et disparaît au gré de ses démêlés avec des petits copains violents, son père, un inconnu. L'élevage familial de poulets ne rapporte plus grand-chose, les dettes s'accumulent, l'avenir est sombre. Jusqu'au jour où une magnifique jument blanche taillée pour la course est livrée à la ferme suite à une erreur... Joe Meno offre un magnifique roman noir dont les dialogues laconiques ponctuent la poésie douloureuse des paysages, de la lumière sur les plaines et de la fabuleuse beauté de la jument.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Noël en polars

Qui osera flinguer le Père Noël après les conseils de vos libraires ? Pour offrir le polar qui ravira tout le monde au pied du sapin, voici notre sélection la plus haletante et... festive de l'année 2018. Bons frissons de lecture !

Dossiers

La rentrée littéraire 2018

une rentrée littéraire qui étincelle et miroite, une image du monde, de la société et des âmes. Parmi des centaines de livres libraires vous proposent leurs sélections panachant les goûts et les styles, afin que vous trouviez le livre qui reflète vos envies !

Fiche Technique

Paru le : 30/08/2018

Thématique : Littérature Anglo-Saxonne

Auteur(s) : Auteur : Joe Meno

Éditeur(s) : Agullo éditions

Collection(s) : Agullo fiction

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-95718-47-5

EAN13 : 9791095718475

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 371

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 452 g