Chargement...
Chargement...

L'arbre en Asie

Paru le : 14/12/2018
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Actes de colloque
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Pierre-Sylvain Filliozat - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Michel Zink - Organisateur d’un congrès : Académie des inscriptions et belles-lettres (France) - Organisateur d’un congrès : Société asiatique (France) - Organisateur d’un congrès : Institut national des langues et civilisations orientales (Paris)

35,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Contributions sur la place accordée à l'arbre dans les mythes, les littératures, les imaginaires de la Mésopotamie à l'Indus, de l'Israël ancien au pays tamoul. De la représentation de l'arbre seul chez Marco Polo à celle du palmier-dattier en Mésopotamie, des mythes et savoir-faire dans la fabrication des luths en Iran aux fonctions symboliques de l'arbre dans les miniatures de l'Orient médiéval. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Présentation en français L'Arbre en Asie L'Asie dans ses diverses civilisations a accordé à l'arbre une place privilégiée dans ses mythes, ses littératures, ses imageries, ses imaginaires : arbre de vie, arbre du paradis, arbre du péché, arbre de médecine, arbre de la connaissance, arbre du désir. Un arbre accompagne un sage ou un dieu, le Buddha ou Siva, une sainte ou une déesse, la Vierge ou Asherah. Proche d'un dieu objet d'un culte, il n'est pas pour autant dieu ; il est vénéré comme témoin du culte du dieu ou reçoit en intermédiaire le culte destiné au dieu. S'il n'est pas franchement divinisé, il est humanisé avec constance. Une longue tradition sanscrite surimpose sur lui la nature de l'homme, la physiologie âyurvédique, les cinq sens, la conscience. Le peintre chinois transcrit ses états d'âme dans ses formes poétiques, apaisées ou tourmentées. Présentation en anglais Diverse civilizations of Asia have given to the tree a place of choice in their myths, their literatures, their arts, their imaginations: tree of life, tree of paradise, tree of sin, tree of medicine, tree of knowledge, tree of desire. It stands close to a saint or a god, Buddha or (...)iva, Holy Virgin or Asherah. When it is shown near a god, the tree is a witness to the worship addressed to the god. Or in the absence of image of the god it is the intermediary to forward the worship. It is never fully divinized, but it is constantly humanized. A long Sanskrit tradition superimposes on the tree the nature of man, the ayurvedic physiology, the five senses, the conscience. The Chinese painter transposes his feelings in poetical, appeased or tormented designs of trees.

Fiche Technique

Paru le : 14/12/2018

Thématique : Généralités Histoire de l’Art Ecrits sur l’Art

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Académie des inscriptions et belles-lettres

Collection(s) : Actes de colloque

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-87754-372-2

EAN13 : 9782877543729

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 376

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 700 g