Chargement...
Chargement...

Mémoires d'un architecte

Auteur : Fernand Pouillon

Paru le : 06/06/2019
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de David Raiffé

Architecte et urbaniste français, Fernand Pouillon (1912-1986) fut l’un des grands bâtisseurs de la reconstruction d'après-guerre. 50 ans après sa première publication, ses "Mémoires" restent le récit poignant d'une vie tumultueuse.
Architecte et urbaniste français, Fernand Pouillon (1912-1986) fut l’un des grands bâtisseurs de la reconstruction d'après-guerre. Privilégiant la pierre, on lui doit de nombreux bâtiments à Marseille, en région parisienne ainsi qu'en Iran et en Algérie. Architecte innovant et visionnaire, soucieux du rôle social de l'architecture et de l'amélioration des conditions de vie des hommes, il parvint à construire dans l'urgence des logements beaux et confortables pour les plus démunis. Ses réalisations sont toujours habitées aujourd'hui que ce soit les logements du vieux port de Marseille ou la cité monumentale « Climat de France » à Alger. Talentueux et ambitieux, raflant de nombreux marchés, Fernand Pouillon mû par une grande soif de réussite connaîtra une ascension sociale fulgurante. Mais sa désinvolture vis a vis des gens du métier, sa réussite insolente, des collaborations hasardeuses lui vaudront des inimitiés et le mèneront dans les années 60 avec l’ « affaire » du CNL ,à la ruine, à la prison, à la radiation de l’ordre des architectes. C'est pendant son séjour en prison qu'il écrira "les pierres sauvages". Fiction relatant la construction de l’abbaye du Thoronet où son talent d’écriture sera gratifié du prix des Deux-Magots en 1965. Après cet échec personnel et professionnel et une santé mise à rude épreuve, Il exercera à nouveau son talent en Algérie tout juste indépendante. Amnistié en 1971 il connaîtra une réhabilitation, François Mitterrand lui remettant la Légion d’Honneur en 1985 un an avant sa mort.
Sa vie romanesque, Fernand Pouillon la met sur papier quelques temps après son procès en 1968 dans « Mémoires d’un architecte. » 50 ans plus tard ce récit introspectif passionnant et poignant se lit comme un roman d’aventure. C’est un témoignage détaillé des acteurs et des rouages du milieu politique et des affaires dans cette période de reconstruction de l’après seconde guerre mondiale. C’est également le plaidoyer lucide et sincère d’un homme conscient de son talent et de ses responsabilités dans une vie faite d’excès : ambition folle, acharnement au travail, vie sentimentale mouvementée. Ce récit émouvant, palpitant, magistralement écrit, ponctué de réflexions clairvoyantes sur l'architecture et la vie est entre autres marqué par les passages évoquant son évasion et le vécu dans le corps et l'esprit d'un homme qui connaît la prison. Son œuvre architecturale est à redécouvrir ainsi que cette oeuvre littéraire à lire et relire...
29,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Recherché par la police, F. Pouillon se raconte depuis une chambre d'hôtel. Ayant réalisé des chantiers en France, en Algérie et en Iran, il est pris dans une affaire financière liée au Comptoir national du Logement dont il est l'architecte en chef. Cette autobiographie romancée montre l'envers du décor de sa carrière. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Dans une chambre où il s'est réfugié à Fiesole, un évadé parle. Il est recherché par toutes les polices du monde. Il s'appelle Fernand Pouillon. Sa réussite a été sensationnelle ; il a couvert de ses chantiers la France, l'Algérie, l'Iran. Et finalement, le CNL - sombre « affaire » - l'a plaqué au sol. Livré par la presse en pâture à l'opinion publique, il veut à son tour, sans contrainte, dire sa vérité, dire tout : ses débuts à Marseille, les étapes d'une carrière fulgurante, les hommes qu'il a affrontés, les succès qui lui ont révélé sa solitude intérieure, les avanies qui l'ont forcé jusqu'en son recreux. Le récit continue en prison : c'est le journal d'un « grand procès » où l'on découvre l'envers du décor... Depuis lors, le bâtisseur a repris son oeuvre ; il a fait sortir de terre des dizaines de chantiers. Mais ceci est une autre histoire. Fernand Pouillon est décédé le 24 juillet 1986. Un demi-siècle après sa première parution, les Éditions du Seuil rééditent ce grand livre de Fernand Pouillon, offrant à lire le testament d'un grand bâtisseur, un de ceux qui ont pensé l'architecture.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

L'architecture du moment

La création architecturale dans toute sa diversité

Dossiers

Fernand Pouillon : une vie d'aventures et d'architecture

A l'occasion de la réédition de ses Mémoires et une exposition aux Rencontres de la photographie d'Arles sur ses réalisations en Algérie, nous vous proposons ce dossier sur cet architecte à la vie tumultueuse et romanesque.

Fiche Technique

Paru le : 06/06/2019

Thématique : Biographies d'auteurs

Auteur(s) : Auteur : Fernand Pouillon

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-142711-0

EAN13 : 9782021427110

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 497

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 3,5 cm

Poids : 620 g