Chargement...
Chargement...

De cendres et de braises : voix et histoires d'une banlieue populaire; De cendres et de braises : l'expérience d'un film

Auteur : Manon Ott

Paru le : 19/09/2019
Éditeur(s) : Anamosa
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Géraldine

Manon Ott, chercheuse en sciences sociales et cinéaste, nous propose un ouvrage inédit retraçant en deux faces, tel un disque vinyle, l’étude sociologique d’une cité ouvrière dans la banlieue parisienne, et l’expérience d’un film documentaire qui complète magistralement son œuvre. Un livre qui fait écho à l’histoire de la majorité des banlieues populaires et de l’immigration en France.
Première surprise : deux couvertures ! La photo d’un logement vide au recto et la photo d’un homme au verso.
Deuxième surprise : deux sous-titres ! « Voix et histoires d’une banlieue populaire » au recto et « L’expérience d’un film » au verso.

Première question : par quelle face démarrer ?
Deuxième question : par quoi commencer, le livre ou le film ?
Réponse : laissez-vous surprendre !

J’ai commencé par le livre, face A : l’histoire de la banlieue populaire des Mureaux, la « cité Renault-Flins », construite pour y loger les ouvriers, d’abord locaux, puis issus de l’immigration (Europe du sud, Maghreb puis Afrique Subsaharienne), à l’époque où les grandes usines automobiles prospéraient.

Manon Ott retrace la vie de cette « banlieue populaire » depuis sa naissance, à partir de l’implantation de l’usine Renault-Flins et de la construction des premières barres d’immeubles. Synonymes de « confort moderne », ces nouveaux logements, équipés de toutes les commodités, étaient le symbole du progrès. La vie sociale du quartier y était florissante.

Le développement de l’usine oblige la Régie Renault à recruter plusieurs vagues de travailleurs immigrés, tout en construisant de nouveaux ensembles pour les loger. Le quartier se transforme.
Les conditions de travail à la chaine sont dures. La révolte s’organise progressivement. La cité des Mureaux devient alors la base arrière de l’organisation des luttes sociales des années 60.
Puis vint la désindustrialisation des années 70 et son lot de licenciements, première marche vers la paupérisation du quartier et la précarité des populations. La banlieue est désormais victime des regards stigmatisants, en proie aux images dégradantes diffusées par les médias.

La face B du livre retrace « l’expérience d’un film », qui complète cette brillante étude par des témoignages d’habitants. Manon Ott nous dévoile ici les coulisses de son œuvre, un film de 1h15 tourné en noir et blanc, majoritairement de nuit, moment intime où les confidences prennent place. Un film touchant, positif, qui donne la parole aux anciens qui ont vu naître Les Mureaux et aux jeunes qui ont grandi là. Loin des clichés et du discours victimisant, ces « personnages » nous plongent dans leur quotidien, avec objectivité, sincérité et bienveillance.
Le film donne envie de lire ou relire cette face B, étayée de nombreuses photos en noir et blanc. On y plonge alors comme dans un album souvenir. Voir le film en amont décuple le plaisir d’en savoir plus, de retrouver ces « personnages », de les (re)découvrir.

Une étude riche, une enquête passionnante, un travail magistral.
25,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

M. Ott retrace l'histoire des cités HLM des Mureaux sur trois générations. Construites dans les années 1960 afin de loger des ouvriers pour la plupart immigrés, elles ont fait plus tard l'objet d'une rénovation urbaine. Les habitants de ces quartiers populaires évoquent leur vie quotidienne et leurs aspirations. L'auteure en a également tiré un film, dont elle dévoile les différentes étapes. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Au pied des tours de la cité, à l'entrée de l'usine ou à côté d'un feu, Fabienne, Jamaa, Yannick, Antoinette, Momo et d'autres entreprennent, aux côtés de Manon Ott, un récit que d'ordinaire on entend peu. Il y a deux façons d'entrer dans ce livre. La face A est consacrée à l'histoire des cités HLM des Mureaux près de l'usine Renault de Flins. Ce portrait sensible et engagé d'une banlieue ouvrière en mutation est richement illustré d'archives souvent inédites et de paroles d'habitants. Les luttes politiques qui s'y déroulèrent font écho à tout un pan de l'histoire populaire de la France depuis les années 1960. Tandis que, derrière les décombres des démolitions actuelles des tours et des barres de ces cités, derrière les grands feux de l'actualité, se déploie une autre scène : la face B, telle un carnet de tournage, raconte comment se réinventent, ici et maintenant, les petits feux d'une parole reconquise. Expérience documentaire, à la fois politique et poétique, De cendres et de braises est une histoire de rencontres qui a pris la forme d'un livre et d'un film.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Un livre original en Essais !?

Laissez-vous surprendre

Fiche Technique

Paru le : 19/09/2019

Thématique : Sociologie de la culture

Auteur(s) : Auteur : Manon Ott

Éditeur(s) : Anamosa

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-95772-69-9

EAN13 : 9791095772699

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 3,1 cm

Poids : 424 g