Chargement...
Chargement...

Le chien : histoire d'un objet de compagnie

Auteur : Victoria Vanneau


8,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Au gré des civilisations, le chien a pris une place affective de choix dans le coeur des maîtres, comblant les frustrations de la vie, meublant une solitude ou accompagnant des moments de la vie de famille. Pourtant, depuis le Code civil, le chien est considéré comme un objet, un bien mobilier dont le propriétaire peut disposer à sa guise. Ce livre montre l'évolution de son statut au fil des ans. ©Electre 2020

Une histoire qui a du chien ! Lucrèce le considérait comme un ami « au coeur fidèle ». Descartes en a fait une machine. Dans les mythes, il est tantôt serviteur du Mal, tantôt serviteur de Dieu. Mais de qui parle-t-on, au juste ? Du chien, bien sûr ! Depuis que les philosophes de l'Antiquité ont évoqué la question de l'âme des animaux, une vaste querelle est ouverte : faut-il ranger les chiens dans la catégorie des choses, ou dans celle des personnes ? Si le code napoléonien de 1804 indiquait que le canis familiaris n'était ni plus ni moins qu'une table, une loi a permis, en 2015, de faire reconnaître sa dimension affective. Alors, le chien est-il enfin devenu quelqu'un ? De la pratique de la vivisection au voyage de Laïka dans l'espace en passant par l'anthropocentrisme religieux, cette longue bataille pour la reconnaissance d'une « personne animale » mérite bien une histoire.

Fiche Technique

Paru le : 04/03/2020

Thématique : Philosophie des sciences - Généralites

Auteur(s) : Auteur : Victoria Vanneau

Éditeur(s) : Autrement

Collection(s) : Leçons de choses

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7467-5414-2

EAN13 : 9782746754140

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 214

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 176 g