Chargement...
Chargement...

Les femmes aussi sont du voyage : l'émancipation par le départ

Auteur : Lucie Azema

Un coup de coeur de Amandine

Le voyage comme moyen de libérer les femmes et de vivre l’aventure avec un grand A.
Lucie Azema, journaliste et voyageuse féministe, nous montre dans son premier ouvrage que les femmes ont toujours voyagé, souvent d’ailleurs pour échapper à leur condition. Cette réhabilitation des aventurières est l’occasion pour l’autrice de proposer une critique de la littérature de voyage masculine où les femmes des pays visités sont érotisées quand elle ne sont pas sexualisées et/ou abusées ; et où les voyageurs ont un regard autocentré d’homme blanc. Afin de démontrer leur virilité via des expériences solitaires dans le monde, les hommes ont eu tendance à enjoliver leurs récits par des anecdotes imaginaires.

« Pendant que les hommes racontent des aventures qu’ils n’ont jamais eues, les femmes vivent les aventures qu’elles ne raconteront jamais. »

À travers cet essai documenté et agrémenté d’anecdotes personnelles, l’autrice nous fait comprendre le fossé existant entre les récits des hommes et ceux des femmes. La journaliste veut casser le mythe des femmes cloîtrées dans l’espace domestique en montrant que celles-ci ont choisi le voyage pour se libérer, au risque de se confronter aux clichés sexistes ou aux obstacles liés à leur genre (condition sociale, maternité etc).

Un essai rythmé et passionnant qui donne des envies d’ailleurs.
20,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Un essai sur le rôle que peut avoir le voyage dans l'émancipation féminine. A l'instar de Pénélope et Ulysse, les femmes sont habituellement captives de leur logis tandis que les hommes explorent le monde. Le départ représente ainsi un acte fondateur pour elles comme le montre l'auteure en convoquant son expérience personnelle et en citant N. Bly, I. Eberhardt, E. Maillart ou S. Marquis.

Pendant qu'Ulysse parcourt le monde et enchaîne les exploits, Pénélope demeure immobile, supporte l'attente, tisse et détisse son ouvrage, restant au passage fidèle à son époux. Quand l'homme part, la femme attend son retour.

Les femmes étant historiquement des êtres captifs, le voyage est l'un des moyens les plus symboliques pour qu'elles s'affranchissent de leur condition : voyager est toujours pour la femme un acte fondateur ; c'est dire « je vais où je veux, je ne suis qu'à moi ».

S'inspirant des histoires vraies de la littérature de voyage et de son expérience personnelle (dix ans d'arrivées et de départs), l'auteure évoque les territoires érotisés (comme le harem), dénonce la vision masculine de l'aventure et s'intéresse à la tension entre voyage et maternité.

Lucie Azema le constate : il faut être libre « de » voyager et être libre « pour » voyager. Les femmes aussi sont du voyage s'adresse aux femmes qui sont déjà parties et à celles qui n'oseraient pas encore.

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 10/03/2021

Thématique : Sociologie des femmes

Auteur(s) : Auteur : Lucie Azema

Éditeur(s) : Flammarion

Collection(s) : Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-08-020861-3

EAN13 : 9782080208613

Reliure : Broché

Pages : 324

Hauteur: 21.0 cm / Largeur 14.0 cm


Épaisseur: 2.3 cm

Poids: 326 g