Chargement...
Chargement...

La construction des savoirs : XVIIIe-XIXe siècles


25,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La transformation de l'apprentissage des savoirs aux XVIIIe et XIXe siècles et les modalités de la redistribution des champs de la connaissance sont ici analysées dans les domaines des sciences humaines qui émergent à cette période. Les dictionnaires (Furetière) et encyclopédies, de Diderot aux saint-simoniens, sont étudiés. ©Electre 2020

Au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, l'apprentissage des savoirs se transforme considérablement et s'accompagne d'une redistribution des champs de la connaissance. La notion de «savoirs» s'en trouve par là même modifiée. Cet ouvrage étudie l'évolution des savoirs, à la fois dans le domaine des sciences humaines qui émergent alors, comme l'anthropologie ou la géographie, et à partir de connaissances plus diffuses, à la limite parfois du scientifique et du magique, telles les expérimentations faites sur l'électricité. Le XVIIIe siècle, qualifié avec raison d'âge des dictionnaires, est une période où l'on se passionne pour la mise en ordre de l'univers et pour l'établissement de nomenclatures. L'Encyclopédie de Diderot est le témoignage le plus brillant de ce nouvel état d'esprit. Au XIXe siècle, cet encyclopédisme raisonné continuera d'inspirer les principaux courants intellectuels, des saints-simoniens aux penseurs catholiques.

Fiche Technique

Paru le : 04/06/2009

Thématique : Essais et théories - Dictionnaire

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Lyon

Collection(s) : Littérature et idéologies

Contributeur(s) : Directeur de publication : Lise Andries

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7297-0818-9

EAN13 : 9782729708184

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 251

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 445 g