Chargement...
Chargement...

Le roman de la rose ou de Guillaume de Dole

Auteur : Jean Renart

Paru le : 20/03/2008
Éditeur(s) : H. Champion
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jean Dufournet - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Félix Lecoy

14,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ce roman met en scène l'empereur Conrad, le jongleur Jouglet, le chevalier Guillaume de Dole et sa soeur la belle Liénor, et marque un tournant dans l'histoire de la littérature médiévale. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le Roman de la Rose de Jean Renart est une des oeuvres les plus neuves et les plus complexes du Moyen Âge. Il substitue à l'Ouest arthurien l'Est impérial autour de l'empereur Conrad qui nous offre comme une synthèse des attributs des trois principaux personnages, le jongleur Jouglet, le chevalier Guillaume de Dole et sa soeur, la belle Liénor, en même temps qu'une réflexion sur la souveraineté, ses fondements et sa légitimité Pour Jean Renaît, le romancier doit rechercher le vraisemblable, au sens narratif du terme, par la logique des actions, et le véritable, en entretenant l'effet de réel dans la description des êtres et des choses Ainsi assiste-t-on à la création du « nouveau roman » médiéval par une géographie plus précise, par des héros pseudo-historiques au milieu de personnages secondaires bien réels, nommément désignes, contemporains de l'auteur et contemporains entre eux, par des interventions fréquentes du narrateur, par des dialogues qui se rapprochent de la conversation courante, par l'élargissement de l'univers romanesque aux jongleurs, aux vavasseurs et aux bourgeois détenteurs de la richesse et du pouvoir économique. De surcroît. Renaît fait de la littérature avec la littérature de son temps et même avec sa propre littérature (Le Lai de l'Ombre). Il est une innovation dont il se flatte dans son prologue il a entrelacé le texte narratif, sans en rompre la cohérence, de poèmes lyriques, aristocratiques et populaires, dont il nous offre une véritable anthologie Dans le même temps, il nous propose un nouvel art de vivre, qui relègue au second plan la religion et l'idéal chevaleresque, prônant une morale de la largesse, voire de la prodigalité, au service de la joie et de la jouissance amoureuse, dans un univers de richesse, de beauté et d'élégance, sans rien de compassé Mais lucidité et réalisme ne perdent jamais leurs droits dans un roman qui aime à suggérer l'envers du décor, et qui recherche l'inattendu dans le langage et l'écriture dont l'art du détail relève du pointillisme De la production littéraire du Moyen Âge français, le lecteur moderne ne connaît guère que quelques noms et quelques oeuvres, la plupart justement célèbres Le pan de cette nouvelle collection est de leur donner une plus large diffusion en proposant des éditions remises à jour, assorties de traductions originales et de tout ce qui peut en faciliter la compréhension. Mais il a paru tout aussi important d'associer à ces valeurs établies des oeuvres moins connues, souvent peu accessibles, capables cependant de susciter à leur tour le plaisir de la découverte

Fiche Technique

Paru le : 20/03/2008

Thématique : Textes du Moyen-âge

Auteur(s) : Auteur : Jean Renart

Éditeur(s) : H. Champion

Collection(s) : Champion classiques. Moyen Âge

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7453-1702-4

EAN13 : 9782745317025

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 479

Hauteur : 19 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 432 g